Un acteur engagé pour l’environnement

Interrogée par Philippe Bertheau rédacteur pour le Magazine J’OSE en Vendée, Lucie Imhof, Directrice Générale du Groupe Offset 5 Édition vous dévoile sa vision de l’éco-entreprenariat.

Une vision lucide et pragmatique, loin des clichés et idées reçues sur le sujet.

Au travers de cet article extrait de la 6ème Édition du magazine j’OSE en Vendée se dégage une idée maitresse : Entreprendre de manière responsable, c’est possible.

Les clés de la réussite : Analyser et comprendre son impact pour mieux le réduire.

Retrouvez l’interview complète sur le blog du Groupe Offset 5 Édition.

 

Lancement de la premiere édition du Mag. : Challans Magazine, Mer & Marais

Lundi 8 avril, annonceurs, clients, partenaires, amis, tous étaient présents pour inaugurer ce nouveau magazine de prestige des Éditions Offset 5.

Bravo à l’équipe des Éditions Offset 5 et merci à tous les partenaires et clients des Éditions pour leur confiance !
Merci au restaurant « Il Pimento » et son équipe de nous avoir si bien reçus !
Merci à tous d’avoir répondu si nombreux pour le lancement de cette première édition du magazine !
Merci enfin à toute l’équipe de l’Imprimerie Offset 5 Édition d’avoir une fois encore répondu présent en produisant un très bel ouvrage reflet d’un savoir faire unique en France !

La distribution du magazine est en cours dans le pays de Challans-Gois !
Vous pourrez très bientôt retrouver la version ebook en ligne sur notre site : Vendeemag.fr

Belle vie au Magazine !

 

 

Retour en image sur la foire expo du Pays-de-Retz

Retour en image sur la foire expo du Pays-de-Retz grâce à notre partenaire TV3P qui nous accompagne et couvre comme chaque année cet évènement des Édition Offset 5.

Au programme les 29, 30 et 31 Mars de cette année nous avions la chance de présenter les métiers du vélo, un espace agricole et ses deux concours bovins ainsi qu’un pôle habitat de première importance.

Merci à tous nos partenaires, clients, fournisseurs, et exposants pour ce bel évènement qui a réuni plus de 12000 visiteurs !

Bravo enfin à l’équipe des Éditions, Stéphane et Olivier pour l’organisation.

Si vous avez raté cet évènement, ne manquez pas la foire des Sables d’Olonne qui se tiendra du 3 au 5 mai sur le port Olona ! Au programme : Habitat, Ameublement, Décoration, Gastronomie, Viticulture et course au large en solitaire « Solo Maitre Coq ».

Le Groupe Offset 5 Edition met en ligne son nouveau catalogue Agendas Calendriers et Notebooks Edition 2020

Il y a quelques minutes, les équipes du Groupe Offset 5 Edition ont posté sur leur site internet la nouvelle version de leur catalogue AGENDA CALENDRIERS et NOTEBOOKS !

Un catalogue à découvrir dans une version Ebook sur le site internet de l’entreprise. Un catalogue également disponible en version papier sur simple demande.

Le saviez vous ? 

Le Groupe Offset 5 Edition est le leader de la fabrication d’agendas Made in France.

Les ateliers de production de l’entreprise se trouvent en Vendée dans la zone industriel des Achards !!!

Une seconde unité de production se trouve dans l’Indre a quelques kilometre de Chateauroux.

L’entreprise integre egalement une agence de communication de 15 Personnes !

Graphistes, PAO, Chef de projets, l’equipe accompagne PME, institutions, collectivités, editeurs et grands groupes dans leurs projets de communication et d’edition !

Catalogue Agendas, Notebooks et Calendriers 2020

Cosmétiques Bio, Sanoflore, des soins cosmétiques certifiés Bio depuis 1986.

Tous les indicateurs sont au vert. Soins, shampooings, make-up et même parfum s’attachent à préserver la planète et notre peau.

Qu’il s’agisse d’alimentation, d’habillement ou de mode de vie, le green s’impose comme l’alternative idéale pour un public toujours plus préoccupé par les questions de santé et désireux de savoir avec exactitude ce qu’il consomme.
Et s’il y a un domaine dans lequel la tendance gagne du terrain, c’est la beauté. Toujours plus efficaces et plus désirables, les soins au naturel défrichent de nouveaux territoires.

Un soin cosmétique certifié Bio, qu’est-ce que c’est ?
Les soins cosmétiques certifiés Bio désignent une famille de produits, qui privilégient l’utilisation d’ingrédients naturels et d’origine naturelle, respectueux de l’environnement, et issus de l’agriculture biologique.
Ces ingrédients sont divisés  en 4 catégories :
L’eau : non certifiable en Bio.
Les minéraux : naturels mais non certifiables en Bio.
Les ingrédients végétaux : ils représentent la majeure partie des ingrédients Bio et ils incluent : hydrolats, huiles végétales, extraits de plantes, huiles essentielles, cires végétales, etc.
Les conservateurs : non Bio, ils sont approuvés par le référentiel COSMOS.

Comment reconnaître un vrai cosmétique Bio ?
Vérifiez la présence des certifications par des organismes agréés comme Ecocert et des labels (Cosmébio, COSMOS ORGANIC…) qui sont des garanties. Un vrai cosmétique bio est encadré et obéit à des contrôles (au moins une fois par an). Consultez la liste des ingrédients (obligatoire sur chaque étui) qui détaille la composition du produit et précise les pourcentages d’ingrédients Bio et le total d’origine naturelle de la formule.

Sanoflore, des soins cosmétiques certifiés Bio depuis 1986.
Située dans un environnement protégé, le Parc Naturel Régional du Vercors, dans la Drôme (le plus grand espace en France dédié à l’agriculture biologique), Sanoflore favorise les matières premières Bio issues de la production agricole locale et les circuits courts.  Ses produits, labellisés Cosmebio et certifiés Bio par Ecocert, privilégient les ingrédients issus de la distillation à la vapeur d’eau qui préserve les propriétés actives et la richesse sensorielle des plantes fraiches.  Tous les produits Sanoflore sont soumis à des études cliniques pour en évaluer l’efficacité et la tolérance.

A lire dans le magazine J’OSE EN VENDEE n°5 – Parution Avril 2018

« Quand on goûte au bio, on ne revient plus en arrière »

Elina Prault, gérante d’un magasin Biocoop
à Bressuire (Deux-Sèvres) et membre du conseil d’administration Biocoop France

Biocoop et le bio, c’est déjà une vieille histoire ?
Le réseau existe depuis trente-deux ans. On vient de franchir le cap des 500 magasins en France. En Vendée, nous venons d’en ouvrir un, à Chantonnay, début février. Il est voisin de l’Hyper U.

Tout le monde se met au bio, les grandes surfaces aussi. C’est quoi, la différence entre vous et la grande distribution ?
Notre originalité, c’est l’existence de notre conseil d’administration, qui réunit des représentants des magasins, des producteurs, des consommateurs et des salariés. Chacun à son mot à dire. On se réunit une fois par mois. Quand on décide, par exemple, de faire un effort sur le prix d’un produit, le producteur, la plateforme d’achat et les magasins acceptent, collectivement, de diminuer leur marge.

Du bio dans la grande distribution, ça vous inquiète ou vous voyez ça d’un bon oeil ?
Ça fait partie des débats qu’on peut avoir entre nous. La GMS réalise de grosses parts de marché aujourd’hui, c’est un fait. À titre personnel, je pense que ce n’est pas une mauvaise chose que le bio arrive en grande surface. La grande distribution peut permettre de démocratiser le bio. Il n’est pas forcément facile de pousser la porte de nos magasins. Il peut y avoir des réticences à le faire. Et puis, il peut être difficile de changer ses circuits habituels, quand on est habitué, depuis longtemps, à faire ses courses dans la même grande surface. Acheter du bio en grande surface, c’est un premier pas.

Le bio, tout le monde en parle, mais tout le monde n’en consomme pas encore ?
C’est vrai. Mais aujourd’hui, tout le monde consomme du bio au moins une fois par mois.

Après avoir « goûté » au bio, est-ce qu’il arrive qu’on revienne en arrière ?
C’est rare. En général, je conseille d’ailleurs de commencer par les fruits et légumes bio. Les entendre dire : « Ah, ces tomates, elles ont vraiment un goût de tomate ! » ou « J’ai retrouvé le goût des fruits de chez mes grands-parents ! », ça fait vraiment très plaisir. Quand on goûte au bio, on ne revient plus en arrière ! Après, bien sûr, en fonction des budgets, il y a des arbitrages à faire.

Est-ce qu’on peut dire aujourd’hui que le bio a gagné la partie face au conventionnel ?
Je crois que la question de savoir s’il faut aller vers le bio, elle ne se pose plus. On a longtemps produit en quantité sans se soucier du qualitatif. Ce temps-là est terminé. Le monde agricole change ! Si tout le monde consommait du bio, le trou de la Sécu diminuerait, c’est une certitude !

Les grands changements demain, dans le bio, ce sera quoi ? L’avènement du vrac ?
Oui, c’est la tendance de fond, car c’est à la fois plus écolo et plus économe. Depuis longtemps, on fait du vrac, avec les céréales notamment. Mais on le développe depuis peu avec les liquides, l’huile, le miel, etc… L’évolution de la réglementation le permet. L’autre enjeu, c’est le renforcement de la localisation. On veut que nos magasins soient des lieux de vie, avec des producteurs locaux qui viennent régulièrement.

A lire dans le magazine J’OSE EN VENDEE n°5 – Parution Avril 2018

Frédéric Tron, Peinture et Décoration aux Sables d’Olonne en Vendée, conseille, décore et habille votre intérieur

Frédéric Tron parle avec passion de son métier de peintre décorateur, vous apporte ses compétences techniques et son savoir-faire depuis 30 ans dans la réalisation de vos travaux d’intérieur.
Créée il y a douze ans, la société sablaise intervient auprès des particuliers et des professionnels.

En quête de Singularité

A la Chaume, à quelques mètres de la Tour d’Arundel, Frédéric Tron vous aiguille sur les possibilités et les dernières tendances en matière de décoration afin de transformer votre bien.
Spécialiste dans la pose de revêtement de sols et murs, l’entreprise a fait de la rénovation sa marque de fabrique.
« Nous faisons des propositions aux clients en quête de singularité, d’originalité et de nouveauté. Nous répondons aux demandes des particuliers et des professionnels. »
L’équipe vous accueille dans son magasin et se déplace à votre domicile pour vous proposer différents revêtements muraux : Elitis, Cole&Son, Arlequin, Farrow&Ball,Arte, Miss Print… et revêtements de sols : Heuga, Expona, Forebo, Quickstep…

TRON 2

La qualité avant tout

« La décoration est l’association de goûts, de matières et de couleurs. On apprécie les beaux matériaux et on s’évertue à travailler de façon traditionnelle », poursuit Frédéric Tron.
L’entreprise travaille avec différentes marques de peinture comme Guittet, Farrow&Ball, Argile, Levis, Little Green… et mène à bien des projets adaptés au budget de chacun.

Suivez nos réalisations et l’actualité de la décoration sur la page Facebook Sarl Frédéric Tron.

Magasin : Quai des boucaniers • 85100 Les Sables d’Olonne • 02 51 32 91 83
www.frederic-tron.fr • contact@frederic-tron.fr

TRON 3

A lire dans les Sables d’Olonne Magazine n°20

Parution Mai 2018

Maisons Privat réalise une maison triplement labellisée en Vendée pour ses performances énergétiques. Une première en France.

Maisons Privat, 100 ans d’expérience au service de l’habitat individuel

Fondée en juin 1918, l’entreprise générale de maçonnerie se spécialise en 1954 dans la construction de maisons individuelles. Toujours en quête de qualité, Maisons Privat propose les solutions les mieux adaptées aux besoins de ses clients. Vitrine de son savoir faire, une maison triplement labellisée pour ses performances énergétiques. Une première en France.

« La Maison des Quatre Saisons ».
C’est sous cette appellation que débute l’aventure de l’entreprise familiale Privat, dans la construction de maisons individuelles en 1954.
Aujourd’hui, les Maisons Privat regroupent 8 agences en Vendée, Loire-Atlantique et Charente-Maritime et salarient 80 personnes. L’entreprise construit 200 réalisations par an pour une clientèle composée de particuliers et d’investisseurs. Des primo-accédants, mais aussi des propriétaires qui s’installent en villégiature sur la bande littorale et rétro-littorale.

Homeos, une exclusivité nationale
Au fil des décennies, la conception des habitations a évolué avec les méthodes de construction, les matériaux et surtout les normes. Maisons Privat a suivi cette évolution et dès 2008, réalise aux Sables d’Olonne sa première maison à basse consommation énergétique labellisée BBC.

Avec Homeos, l’entreprise propose désormais un nouveau modèle d’habitat. Une maison bioclimatique et soignant la qualité de l’air ambiant, seule à réunir les trois labels énergétiques NF HQE, E+C- et Bepos-Effinergie 2017. Un concept récompensé en 2015 par le Ministère de l’Environnement et en 2017 par l’ensemble de la profession.

Des performances uniques
Dès sa conception, Homeos est optimisée pour réduire au maximum son impact carbone sur l’environnement. Cela passe par le choix des matériaux et leur capacité au recyclage, mais aussi par la proximité géographique des fournisseurs et des artisans qui vont intervenir dans la construction.

PRIVAT 1

Les labels expliqués

Homeos est la seule construction en France à cumuler trois labels de qualité énergétique.
La norme NF habitat HQE, pour Haute Qualité Environnementale, récompense les projets qui offrent une bonne qualité de vie, en interaction avec le territoire, qui sont énergétiquement et économiquement performants et qui respectent l’environnement.
Le label E+ C- pour Énergie + et Carbone -, valorise les constructions à énergie positive (qui produisent plus qu’elles ne consomment) et pauvre en émissions carbonées, tout au long du cycle du bâtiment, de sa fabrication à sa démolition.
La certification Bepos-Effinergie 2017 quant à elle, intègre des exigences complémentaires au label E+ C-, à savoir la sobriété et l’efficacité énergétique, la qualité et le confort ainsi que la sensibilisation des futurs habitants aux enjeux de la transition énergétique.

PRIVAT3

Article à Lire dans le Magazine de L’Habitat durable n°11, Parution Septembre 2018

En vente 4€50 en maison de presse.

Cultivez votre identité !

Faites rayonner votre marque ! Cultivez votre identité par la réalisation de produits de communication sur-mesure 100% Made in France !

Agendas, calendriers, carnets de notes, sous-mains…  Notre équipe s’adapte à votre budget et vous accompagne à chaque étape de votre projet.

En ce moment même, notre équipe travaille sur les dernières finitions de notre catalogue produit à retrouver prochainement sur notre site internet en téléchargement gratuit !

Retrouvez toute l’actualité du Groupe Offset 5 Édition sur https://www.offset5.com

 

#MadeInFrance #FabricantFrancais #OutilsdeCommunication #OutilsdeCom #BrandAware

L’art floral en liberté ! « Vert Tige », Fleuriste décorateur à Olonne-sur-Mer en Vendée

« Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches …» Paul Verlaine

Voici tout en couleur et en harmonie, un monde verdoyant qui s’épanouit à vos yeux…
Voici une boutique pleine de fraîcheur et d’odeurs subtiles qui émanent des coroles…
Voici tout l’univers de Vert Tige créé en 2013 par Florence Boutet, dans un esprit de nouveauté et de raffinement.

VERT TIGE1

Aujourd’hui entourée de Léa et d’Ophélie, Florence vous accueille et vous conseille selon vos aspirations. Cette gracieuse équipe très professionnelle, demeure constamment à la recherche des dernières tendances florales afin de proposer les compositions les plus originales et variées. Véritables « artisans fleuristes », les trois créatrices personnalisent vos demandes et confectionnent, au gré de vos envies les bouquets qui marquent les petits et les grands moments d’une vie : journées inoubliables, cérémonies exceptionnelles, hommage à un proche. Les fleurs marquent les instants telle une musique… Bouquet champêtre pour le plaisir, fleurs nobles et élégantes pour une déclaration, plantes exotiques pour s’évader … Avec Vert Tige les créations reflètent nos rêves, nos sentiments, nos envies…

VERT TIGE 2

Côté décoration, pour les entreprises (et aussi pour les particuliers) l’équipe de Vert Tige, réalise l’agencement floral des espaces intérieurs ou extérieurs. Plantes, végétaux artificiels incroyables de réalisme ou fleurs stabilisées. Le choix est aujourd’hui très divers et d’une qualité parfaite. Un concept idéal pour métamorphoser un point d’accueil, une salle d’attente, des bureaux… (Contrats hebdomadaires ou mensuels sur demande).

VERT TIGE 3

25 avenue de Gaulle – OLONNE-SUR-MER – 02 51 90 00 00
verttige85@orange.fr   /  Facebook : Vert Tige Fleuriste  /  www.verttige85.fr

A lire dans les Sables d’Olonne Magazine n°20

Parution Mai 2018

 » Le bio, c’est un projet de société, pas seulement un marché « 

Le bio s’est fait une place chez vous depuis quand ?
Depuis dix ans environ. Nos parts de marché augmentent d’année en année. Nous sommes à 15 %.

Est-ce que ça va encore grandir ?
Oui. Pour ça, il faut continuer à donner du sens au bio. Proposer de la tomate bio en hiver par exemple, ça n’a pas de sens.

Le bio, c’est un truc de bobo, une niche, ou c’est un peu plus que ça, un mouvement de fond ?
C’est terminé, ce n’est plus une niche pour les bobos. Aujourd’hui, l’alimentation est associée à la santé, à l’environnement, aux revenus des producteurs. L’alimentation, c’est du bien-être général. Le bio, c’est un projet de société, pas seulement un marché.

Pendant longtemps, dans le budget des ménages, l’alimentaire a été, trop souvent, considéré comme une variable d’ajustement : est-ce que c’est fini ?
Si j’osais, je dirais qu’il faut moins téléphoner et manger mieux. Manger mieux, c’est manger moins. On peut manger bien, pas forcément tout en bio, pour pas cher.

Est-ce que c’est une bonne chose pour la santé, donc pour la Sécu ?
Ce que nous consommons agit directement sur notre santé. Ce sont les médecins qui le disent. Un exemple : on sait que 80 % des problèmes de diabète viennent d’une surconsommation de sucre. On peut donc agir. Nous avons des maladies de civilisation qui tiennent aussi à nos modes de consommation.

Est-ce que la grande distribution a une responsabilité citoyenne ?
Bien sûr. La grande distribution doit prendre des responsabilités nouvelles. Nous avons de la pédagogie à faire. Chez U, on a pris des engagements très forts, par exemple pour supprimer les perturbateurs endocriniens.

Est-ce qu’un jour, on peut imaginer que tout sera bio dans vos magasins ? Est-ce que c’est un rêve, une utopie, ou réaliste à moyen/long terme ?
Nicolas Hulot a dit récemment que tout pourrait être bio. Je suis assez d’accord avec ça. C’est possible. Prenez l’arboriculture : on dit que c’est compliqué d’être en bio. Mais c’est possible, à condition d’opter pour des variétés plus résistantes. Il faut revenir à des variétés plus robustes, moins fragiles. Même chose pour les céréales : on peut parfaitement revenir à des semences plus anciennes, je pense à l’épeautre.

Et les labels ? Ils sont importants ?
Le logo AB est important et rassurant, c’est une sorte de contrat de confiance pour le consommateur.

Quels sont les produits alimentaires bio que vous aimeriez pouvoir proposer à vos clients et que vous ne proposez pas encore ? Est-ce qu’il y a d’autres produits, non-bio, que vous aimeriez proposer ?
On a beaucoup de choses en bio. Aujourd’hui, un consommateur qui vient dans nos magasins, et qui veut tout acheter en bio, il peut quasiment le faire.

Est-ce que le bio est assez généralisé ?
Non, c’est insuffisant. Il n’y a pas assez de bio dans les restaurants par exemple.

Est-ce que les prix du bio vont mécaniquement baisser ?
Non, les prix, sur certains produits, vont rester encore relativement élevés.

Serge Papin, Pdg du système coopératif « Système U »

(Photo portrait : © Antoine Doyen – Composition graphique : Christiane Girard/Offset5)

A lire dans le magazine J’OSE EN VENDEE n°5 – Parution Avril 2018

RAPPELS DES RÈGLES DE CITOYENNETÉ suite…

Utilisation de tondeuses
L’utilisation de tondeuses à gazon ou autres appareils de jardinage à moteurs est autorisée aux horaires suivants :
• Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 19h30.
• Le samedi de 9h à 12h et de 15h à 19h.
• Le dimanche et jours fériés de 10h à 12h
Arrêté préfectoral N°2013/MCP/06

TONDEUSES

Entretien des haies et végétations
L’entretien des végétations (haies, arbustes, racines) et l’élagage des arbres le long des voies publiques doit être effectué régulièrement par les riverains pour ne pas gêner la libre circulation des piétons, poussettes, fauteuils roulants et personnes âgés.
Faute d’exécution, Les Communes peuvent obliger les propriétaires riverains ou leurs représentants à effectuer l’entretien de leur terrain par toutes les voies de droit. De plus, en cas d’accident, la responsabilité du propriétaire sera engagée. Code de la Voirie Routière, notamment les articles L 114-1 et R 116-2. Code rural, et notamment l’article R 161-24.

TAILLE HAIE

Usage d’eau
Concernant l’usage de l’eau, des arrêtés peuvent être pris par le Préfet. Ils indiquent les mesures de restrictions qui peuvent toucher l’arrosage, le nettoyage …
Pensez à consulter ces arrêtés affichés en mairie ou publiés sur Internet.

USAGE D'EAU

Usage de feu
L’usage du feu est également règlementé. La règle générale est l’interdiction du brûlage des déchets verts. Pour plus de précisions, vous pouvez vous référer à l’arrêté correspondant affiché en mairie et disponible sur Internet.
Arrêté préfectoral N°12 SIDPC – DDTM 627

USAGE DE FEU