New York Vendée Les Sables-d’Olonne

« L’épreuve décisive »

Le 29 mai 2024 se tiendra la seconde édition de la transat New York Vendée Les Sables-d’Olonne. La compétition s’annonce disputée : 31 skippers s’affronteront sur 3 200 milles dans cette dernière chance de sélection pour le Vendée Globe 2024. Le départ sera donné à 20 heures (14 heures, heure locale), pour une arrivée estimée au samedi 8 juin, quelques jours seulement après le passage de la flamme olympique.

L’ultime rendez-vous avant le Vendée Globe

La première édition en 2016, réunissant 14 skippers, s’était soldée par la victoire de Jérémie Beyou en 9 jours, 16 heures et 57 minutes. En raison de l’épidémie de Covid en 2020, la seconde édition avait finalement pris la forme d’une course vers le cercle polaire, la Vendée Arctique – Les Sables d’Olonne. Parfaitement complémentaire avec la première, celle-ci est alors devenue une épreuve permanente en vue de l’Everest des mers. Organisée cette fois par l’équipe du Vendée Globe, l’édition de cette année affiche un plateau international et a doublé le nombre d’inscrits, signe d’un engouement croissant. C’est la dernière épreuve des cinq courses qualificatives pour le Vendée Globe, et la plus importante : pour un mille parcouru lors de celle-ci, les marins comptabilisent 1,5 mille !

La transat de tous les défis

Cette course, comme le Vendée Globe, est réservée aux IMOCA, les monocoques les plus puissants au monde, destinés aux régates en solitaire. Ces voiliers de 60 pieds (18,28 m), à la fois légers et résistants, doivent réunir un certain nombre de critères communs afin de garantir à la fois l’équité et la sécurité lors les courses, mais ce règlement n’empêche pas l’innovation, bien au contraire ! Lors de la première édition de 2016, les foils, ces appendices latéraux qui permettent d’atteindre des records de vitesse, faisaient juste leur apparition et cette technologie n’était pas encore parfaitement maîtrisée. Les skippers connaissent aujourd’hui leur fonctionnement sur le bout des doigts, et les avancées techniques en l’espace de huit ans ont permis aux « foilers » d’atteindre des pointes de vitesse au-delà des 40 nœuds (75 km/h), soit deux fois celles des premiers IMOCA. Des résultats qui promettent une régate disputée et des performances inégalées. « Au vu du développement technologique fulgurant des bateaux ces dernières années, le temps de référence de l’épreuve, établi par Jérémie Beyou, devrait être pulvérisé ! » souligne Hubert Lemonnier, directeur de course. Le record de distance sur 24 heures, détenu aujourd’hui par Thomas Ruyant (539,94 milles), est également en jeu.

Les grandes étapes à ne pas manquer !

Après la Vendée Liberty show le 24 mai, une course d’exhibition dans la baie de New York qui s’annonce spectaculaire, les monocoques et leur skipper se prépareront pour le départ le 29 mai, à 100 milles des côtes américaines. Ils devront parcourir, sans escale et sans assistance, une distance de 3 200 milles à travers l’océan Atlantique nord, jusqu’au chenal des Sables d’Olonne. Le dimanche 9 juin, en fin de journée, le ou la gagnant(e) se verra remettre un trophée représentant l’union entre New York et la Vendée, une création du sculpteur et ferronnier d’art Julien Vrignaud.

Village animé sur la Place du Vendée Globe du 7 au 9 juin 2024.

Le podium de l’édition 2016

Jérémie Beyou, 9 jours, 16 h, 57 min et 49 s.
Sébastien Josse, 9 jours, 19 h, 26 min et 49 s.
Alex Thomson, 9 jours, 21 h, 3 min et 33 s.

La régate en quelques chiffres

31 concurrents

14 internationaux

11 nationalités, France, Grande-Bretagne, Allemagne, Suisse, Belgique, Chine, Hongrie, Japon, Canada, Nouvelle-Zélande, USA.

1 skipper handisport, Jingkun XU.

5 femmes : Clarisse Crémer, Samantha Davies, Violette Dorange, Pip Hare, Justine Mettraux.

22 ans, c’est l’âge de Violette Dorange, la benjamine de la course !

5 skippers ont déjà participé à la première édition en 2016 : Fabrice Amedeo, Jérémie Beyou, Conrad Colman, Paul Meilhat, Kojiro Shiraishi.

Découvrez d’autres articles des Sables d’Olonne Magazine N°26 !

Les Sables d’Olonne Magazine vous permet de découvrir le territoire sablais au gré de ses événements, de ses sites remarquables, de ses commerçants, ses entrepreneurs et ses artisans. 

Ce magazine de prestige est disponible gratuitement dans plus de 70 points de diffusion (mairie, commerces et artisans locaux…) et en version digitale.

Liste des points de diffusion des Sables d’Olonne Magazine N°26

Télécharger gratuitement la version digitale

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *