Les lettres de Noblesse d’un chocolatier en Vendée. Maison Gelencser

 

MAISON GELENSCER 1

Depuis 50 ans sur 3 générations, la Maison Gelencser, régale dans la tradition, les amoureux des émotions gourmandes. La sélection des meilleurs ingrédients, le soin et l’attention apportées à la fabrication, l’élégance de la présentation, font l’excellence de nos réalisations. Une large gamme de chocolats, glaces, confiseries font partie du savoir-faire maison.

Patrick Gelencser, torréfacteur de fèves de cacao, utilise des anciennes machines rares et authentiques des années 50/60 pour fabriquer son chocolat artisanal, méthode appelée « Bean to Bar » visible au travers du Musée du chocolat à La Roche-sur-Yon. L’objectif de ce procédé traditionnel est la recherche de qualité et la fabrication d’un produit artisanal.

MAISON GELENSCER 2

Gelencser entre ainsi dans le cercle très fermé des chocolatiers français au nombre d’une trentaine.

Ces différents chocolats vous feront voyager à travers les plantations du monde et vous découvrirez une large palette aromatique unique à chaque tablette.

MAISON GELENSCER 3
Une liste des ingrédients réduite au plus simple : Cacao et sucre. Des heures d’expérimentation et de la précision dans toutes les nombreuses étapes de la fabrication. C’est de cette alchimie, que naît la saveur des chocolats Gelencser !
Au travers le musée du chocolat à  La Roche-sur-Yon, vous pouvez découvrir tous les secrets du chocolat et ainsi partager avec nous, notre passion.

Gelencser Chocolatier
Place du Champ de Foire – 85300 Challans
www.chocolats – gelencser.com

MAISON GELENSCER 4

MUSÉE DU CHOCOLAT
38 rue Paul-Émile-Victor – Espace Bell – 85000 La Roche-sur-Yon
02 51 24 22 40

 

A lire dans le Magazine de Challans, Mer et Marais n°1, Parution Avril 2019

Ylium, Une nouvelle planète se lève à l’ouest ! Les Sables d’Olonne Vendée.

YLIUM VENDEE

Depuis novembre 2019 s’est ouvert aux Sables d’Olonne, un espace commercial et de loisirs inédit en Vendée, Ylium.

Difficile de définir Ylium.
Une zone commerciale ? Bien entendu puisqu’elle englobe et prolonge l’ancienne galerie « Leclerc Les Olonnes ».
Une galerie marchande ? Certainement puisque ce sont 40 nouvelles enseignes qui ouvrent leurs portes, portant ainsi le nombre de commerces présents sur le site à plus de 70.
Mais Ylium c’est bien plus que cela.

YLIUM - 1

 

 

 

Pour la première fois en Vendée, sont rassemblés sur un même lieu, des espaces de loisirs, des commerces et des restaurants. C’est ce qui fait dire qu’Ylium est une véritable planète, pleine de surprises, de nouveautés et de diversité. On y trouve ainsi une quinzaine d’enseignes présentes pour la toute première fois en Vendée. C’est donc bien une offre nouvelle, attractive et complémentaire qui se développe à l’ouest du département au bénéfice des Vendéens. Ylium est également

un espace de vie, de détente, de sports et de loisirs. Les 7 restaurants présents jouent la carte de la complémentarité, puisqu’on y trouve une pizzeria, de la restauration asiatique, des tacos, une crêperie, un restaurant de burgers servis à table, un café snacking et début 2020 un restaurant à thème en roof top.

 

 

Une belle esplanade, couverte d’une lumineuse canopée en verre, relie tous ces restaurants aux autres commerces, produisant un effet dedans-dehors paysager, original et apaisant. Quant à l’offre de loisirs qui ouvre ses portes au début de l’année 2020, elle est tout aussi variée et exceptionnelle, puisqu’on trouve entre autres sur place : un bowling, un parc de trampolines, un espace de parcours « Ninja Warrior », une plaine de jeux pour enfants et une… vague de surf artificielle !

Ylium a tout d’une île fantastique. On n’y vient pas seulement pour faire ses achats, mais pour passer un moment, une journée entière qui sait.

Mais que serait le fantastique sans les facilités pratiques.
C’est pourquoi les accès routiers ont été multipliés et pour certains redessinés. Les 2 600 places de parking s’étendent sur 2 niveaux dont un en sous-sol, équipés d’un système de guidage dynamique qui vous fait trouver, sans difficultés et rapidement, la place de stationnement qui vous attend. L’accès aux différents niveaux se fait sans escaliers, en utilisant les 4 ascenseurs et les 3 tapis roulants inclinés.

Comme toute planète, Ylium se veut attractive et constituer un nouveau point de ralliement pour les Sablais bien évidemment, mais également des Vendéens dans leur ensemble. Son infrastructure à dimension régionale peut lui permettre d’accueillir et de satisfaire plus de 6 millions de visiteurs chaque année…

YLIUM - 2

Suite à Lire dans le Magazine de La Roche-sur-Yon n°14 – Parution décembre 2019

SALON DE L’HABITAT. Le Magazine « HABITER EN VENDEE » est offert aux visiteurs

Aff. SALON DE L'HABITAT

Restaurant Le Sale Gosse à la Roche-sur-Yon, Vendée

FREDERIC HERVE

À deux pas des Halles et de la place Napoléon, le « Sale gosse » a planté son décor d’inspiration new-yorkaise, pour mieux laisser libre court à son imagination.
Dans ce bistro moderne, les plats cuisinés à la volée s’affichent sur les ardoises avant d’être détrônés par de nouveaux, toujours concoctés avec passion et avec les produits de la saison. Dans cette chaleureuse ambiance, une équipe attentionnée vous oriente vers les intitulés de l’ardoise et vous propose au verre, une belle sélection de vins de Vignerons.

SALLE SALE GOSSE

Le Sale Gosse vous propose la recette  « Aiguillettes de Saint-Pierre aux asperges et aux salicornes ».

PLAT SALE GOSSE

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande n°2 la recette complète proposée par le restaurant.

Parution juin 2019 et en vente 5,20 € dans les maisons de presse.

Matthew IVES, 1987 COFFEE HOUSE, la Roche-sur-Yon en Vendée

COFFEE HOUSE 1

Rendez-vous de la convivialité !

Depuis un an, Matthew Ives accueille à La Roche les inconditionnels de la pause café. Dans une ambiance « cosy », ce sujet de sa Majesté ambitionne de faire redécouvrir aux « froggies » le goût d’un bon nectar. Il fait surtout le pari de la rencontre et de la chaleur humaine.

COFFEE HOUSE 3

Ambiance chaleureuse de bric et de broc, le 1987 Coffee House a su trouver un style original qui plait beaucoup aux Yonnais

Faire se rencontrer les gens autour d’un café de qualité, c’est là tout l’esprit du lieu. « J’ai été surpris par les Français. Vous êtes les champions de la gastronomie, mais vous terminez souvent votre repas par un café pas très bon. » Celui qu’on attendrait plutôt en fervent défenseur du « tea time », nous fait la leçon en terme de café. « Oui, les Anglais boivent beaucoup de thé, mais il n’est pas très élaboré. Ils sont plus amateurs de très bon café. C’est un peu l’inverse des Français. »

Dans son établissement du boulevard Briand, Matthew propose donc plusieurs variétés du précieux breuvage. Un « mélange maison » fait de cafés de 5 origines différentes, un « single origine » et un « grand cru ». Il est également très attentif à la fabrication et à la qualité du produit. « J’ai trouvé un excellent torréfacteur près de Saint-Brieuc. Je ne lui commande que des cafés torréfiés depuis 2 à 6 semaines seulement. C’est la période durant laquelle le produit dévoile tout son arôme. »
Matthew moud ses grains sur place et ne passe ses cafés que dans une machine manuelle à pistons. « Il faut une pression particulière pour avoir un bon résultat. Et un expresso par exemple, demande 18 secondes pour passer. Un percolateur motorisé le fait en 5 seulement. »

Mais pour faire accepter son projet et en arriver là, Matthew a dû faire face à quelques embûches et à plusieurs idées reçues…

COFFEE HOUSE 2

Le percolateur manuel à piston. Indispensable pour libérer tout l’arôme du café.

Une lignée de bistrots
Il y a des filiations qu’on ne renie pas. Matthew, trentenaire né à l’ouest de l’Angleterre, est tombé dans le métier de barman dès la naissance. « Mon père possède son propre établissement. Mon grand-père, mon oncle et mon cousin sont aussi barman. » Pourtant, à l’adolescence, Matthew ne veut pas entendre parler du métier. Il ambitionne une carrière manuelle, ou dans le milieu sportif. « Jeune, je travaillais les vacances et week-ends dans le bar familial. J’avais envie d’autre chose. » Après le lycée, il décroche donc un diplôme d’éducateur sportif. Mais un séjour à l’étranger va bouleverser quelque peu son projet de vie. « J’ai suivi ma mère et mon frère en Vendée, à la Châtaigneraie. L’endroit m’a tout de suite plu. »

Du bâtiment au McDo
Après des débuts comme manoeuvre dans le bâtiment en Deux-Sèvres, Matthew retourne brièvement outre-Manche. « En France, j’ai rencontré ma future épouse. J’ai décidé d’y rester définitivement. » Six mois dans son pays natal, le temps de passer un diplôme, et retour dans l’hexagone. « J’ai finalement suivi les pas de mon père. J’ai fait une formation de barman en Angleterre et enchaîné une saison à La Rochelle. »
Sa compagne en formation à La Roche, Matthew intègre l’équipe du McDonald’s yonnais. « J’étais en charge du McCafé. Tout se passait bien. Mais j’étais cantonné à faire toujours les mêmes produits, je ne pouvais pas exprimer ma créativité. »

COFFEE HOUSE 5

Germe alors dans l’esprit du jeune britannique l’idée de s’installer à son compte. « En 2016, je suis devenu papa. Je me suis dit que le métier de patron de bar n’était pas compatible avec la vie de père. » Il met alors en route un projet de « coffee house », auquel s’associe un ami pâtissier. « Nous nous sommes rencontré au McDo, Thomas avait de son côté un projet de « cake shop. »

Suite à lire dans le magazine J’OSE EN VENDEE n°6 – Parution Avril 2019

Bien-Être et Sport Santé avec La Roche Fitness, Vendée

LA ROCHE FITNESS

Depuis 20 ans, l’équipe d’Henry JOMBY, ancien basketteur de haut niveau, accompagne sa clientèle dans l’activité sportive et le bien-être. Plus qu’une simple salle de remise en forme, c’est une véritable approche « à la carte » qui est proposée à chacun. Faire du sport et prendre soin de soi, certes, mais pas n’importe comment. Nous avons poussé les portes du complexe La Roche Fitness – La Roche Institut.

Un accompagnement sur-mesure contre la sédentarité
De prime abord, on se dit que ce centre de remise en forme et de bien-être La Roche Fitness – La Roche Institut, ressemble à tous les autres. Des machines, des cours de fitness, de la musique. Mais réduire cet espace de 1000 m2 à ça, serait une gageure. Plus qu’une simple mise à disposition de matériels et d’un bassin d’aquagym, le complexe accompagne véritablement le « client » dès son entrée. Henry JOMBY, le directeur, a trop vu de personnes faire beaucoup de sport, pour n’en voir aucun résultat et, au final, se décourager. « La Roche Fitness, ce n’est pas que du sport. C’est une approche globale. Avec un impératif à tout programme d’entraînement : le bilan InBody. De tous les complexes installés en Vendée, nous détenons d’ailleurs l’exclusivité de cette technologie. La balance scanne en quelque sorte la personne et permet une analyse corporelle tout à fait déterminante pour ajuster le futur programme de travail. C’est de la remise en forme ciblée, à la carte, à la personne, et surtout associée à un élément très important chez nous, la santé et le bien-être. »

Un service complet haut de gamme
La Roche Fitness – La Roche Institut propose un univers « premium » c’est-à-dire haut de gamme. La personne est prise en charge dans sa globalité à travers un schéma qui lie le sport, la beauté, la minceur (quand elle est désirée), le bien-être et la détente aquatique ou esthétique. « Prenons le cas d’une femme qui après une grossesse souhaite perdre du poids. Elle passe d’abord par l’Institut qui lui conseille, toujours après un bilan, des formules combinées adaptées alliant soins esthétiques et activité physique – circuit training ou cours d’aquafitness en piscine ; ou tout simplement des entraînements sur appareils cardio sous la surveillance d’un coach. C’est un cercle vertueux ».
Le Haut de Gamme n’est pas qu’une volonté stratégique, c’est une réalité technologique qui s’est encore plus renforcée cet été quand le Circuit eGym (machines intelligentes 100 % adaptées Sport Santé) a pris ses quartiers dans le Club de la Courtaisière. La marque allemande a rejoint ses partenaires reconnus dans le fitness pour incarner la haute définition de la forme. Outre Inbody, qui a déjà été évoqué pour l’impédancemétrie, Hydrojet, lit massant aux multiples fonctions relaxantes et thérapeutiques douces, SlimBelly, ceinture à compression qui, une fois placée autour de la taille, active la circulation et le métabolisme du ventre lors d’un entrainement cardio font partie des solutions fitness du complexe. PowerPlate, la plateforme vibrante, fonctionne par accélérations qui amplifient la contraction musculaire. Ses protocoles d’utilisation pour s’entraîner sont multiples et séduisent les plus pressés : temps raccourci et efficacité accrue !
Tous ces concepts sont uniques en Vendée, et pour l’expertise, l’Institut n’est pas en reste, avec les appareils LPG, (CelluM6 Alliance et Lift) leader mondial de la stimulation cellulaire avec ses technologies au service de la santé, de la beauté et du bien-être. La Roche Institut est d’ailleurs le seul Centre Expert LPG de La Roche-sur-Yon.
Couplé au complexe sportif, l’Institut, qui propose des soins corps et visage traditionnels, vise une clientèle désireuse de prestations bien-être accessibles et une beauté responsable et réfléchie, qui peut compter sur une expérience reconnue dans l’amincissement avec une palette de techniques très complète.

LA ROCHE FITNESS

Une clientèle hétéroclite et fidèle
Mais qui pousse la porte de La Roche Fitness – La Roche Institut ? – Une population très hétéroclite. De l’étudiant – campus universitaire oblige – à la mère de famille, du sportif du dimanche au sportif de haut niveau, du PDG à la personne âgée. « Notre doyenne a 88 ans et c’est une habituée de la première heure. Elle vient tous les jours pour rester en forme. On prend soin d’elle. Tout le monde la connaît. Les clients tout comme l’équipe. On a même fêté ici son anniversaire ». Des très jeunes aussi, accompagnés de temps en temps par leurs parents, même s’ils sont très fiers d’y venir seuls aussi pour des leçons de natation !
Et c’est peut-être ça le supplément d’âme de La Roche Fitness – La Roche Institut : l’Humain. Comparée aux salles de remise en forme minimalistes où tout est formaté à l’identique et où aucun coach n’est visible, La Roche Fitness travaille dans une ambiance presque familiale. « On a même un client qui nous lâche tous les 3 ans pour aller voir ce qui se fait ailleurs. Mais il revient toujours parce que la convivialité est apparemment plus évidente ici ».

LA ROCHE FITNESS
10 Rue Robert Bothereau, 85000 La Roche-sur-Yon

Suite à lire dans la Roche-sur-Yon Magazine n°13, Parution décembre 2018

La maison contemporaire by 6.K, Cabinet d’Architecture en Vendée

6.K architecte

Damien et Caroline ont fait appel à 6.K pour construire leur maison. Un projet immobilier réalisé main dans la main avec l’équipe de la société de maîtrise d’œuvre.

Une maison moderne au budget accessible
Avoir une maison qui leur ressemble, voilà ce que recherchent Damien et Caroline au moment de quitter La Rochelle pour la Vendée. Ils prennent contact avec l’équipe d’architectes de 6.K. Et très vite, la construction d’une maison moderne fait sens. « On pense encore que faire appel à un architecte n’est pas donné à tout le monde – explique Christophe Rabiller, architecte et directeur de 6.K. On se dit que les budgets seront forcément conséquents. Aujourd’hui pourtant, une maison contemporaine est accessible à un budget raisonnable. Damien et Caroline en sont le parfait exemple. ».
Ces derniers sont d’ailleurs très vite rassurés sur ce point. Le budget, clair et très détaillé, colle parfaitement à leurs demandes. Il leur permet de suivre les dépenses pas à pas et offre même des surprises… « Mais dans le bon sens ! Des postes de dépense non utilisés ont été basculés vers d’autres choses, précise Caroline. Tout s’est décidé en transparence et concertation avec la chargée de projets. Avec 6.K, qui ajuste ses propositions à l’enveloppe budgétaire de ses clients, on peut acquérir une « maison d’architecte », quel que soit son budget ».
Et c’est ça, la force de 6.K. Ne pas dessaisir le maître d’ouvrage de son projet. Christophe Rabiller souligne l’importance de l’accompagnement et de l’échange avec le client pour que celui-ci ne se retrouve jamais face à une maison qui ne lui ressemble pas. Il ne faut pas oublier qu’au moment de la livraison, ce n’est pas le concepteur qui va y vivre, mais bien le client.

6.K architecte 2

Des conseils d’experts pour une maison ouverte sur l’extérieur
Une véritable collaboration se met alors en place entre le couple et les experts de 6.K. « La chargée de projets a été très attentive à nos desiderata. Elle a même proposé de venir voir comment nous vivions dans notre précédente maison. Elle a écouté nos attentes. L’équipe de 6.K a ensuite apporté sa touche, n’hésitant pas à retravailler le projet pour être au plus près de nos envies » ajoutent Damien et Caroline.
« Nous voulions un endroit tourné vers l’extérieur. 6.K a conçu une maison très ouverte. On a l’impression de vivre dans le jardin tout le temps ! Pour cela, les aspects extérieurs ont été très soignés. Mais ce n’est pas que de l’esthétisme. Tout a été pensé pour que la maison soit la plus fonctionnelle possible. Elle est ainsi faite que nous ne chauffons quasiment pas. Quand le soleil est là, il fait presque plus chaud en hiver qu’en été ! »

6.K architecte 3

Les contraintes
Le tableau paraît idyllique, mais y a-t-il eu quelques contraintes ? À cette question, Damien et Caroline répondent oui, notamment parce qu’ils habitent en lotissement. Celui-ci impose un cahier des charges très précis tant dans l’utilisation des matériaux, le retrait vis-à-vis de la rue, le choix des essences d’arbustes et de la clôture. Un vrai casse-tête en somme, mais au final très bien appréhendé, le travail de la chargée de projets et de l’architecte facilitant beaucoup les démarches.

Mettre la main à la pâte
Mais ce que Damien et Caroline ont apprécié particulièrement, c’est de pouvoir mettre la main à la pâte. S’investir en gérant eux-mêmes certains travaux. Non négociable, cette demande importante à leurs yeux l’est aussi pour 6.K «  Le mot « collaboration », auquel notre entreprise est attachée, prend tout son sens » rétorque Christophe Rabiller. Cela a engendré des délais de réalisation – et donc de livraison – un peu plus longs. « La conductrice des travaux a su s’adapter. Elle a fait preuve de réactivité, de rigueur et de souplesse. Son aide nous a été vraiment précieuse », précise le couple.

6.K architecte 4

S’accorder aux attentes et aux contraintes du client, en lui apportant une expertise à toutes les étapes : tel est l’engagement que prend 6.K à chaque nouveau projet.
En tout cas, c’est exactement ce que Damien et Caroline souhaitaient pour leur maison.
Pari réussi.Y

6.K
Conseils – Projets / Architecture – Maîtrise d’œuvre 27 rue Benjamin Franklin
La Roche-sur-Yon  / Tél. 02 51 36 82 64  / www.6-k.fr

A lire dans la Roche-sur-Yon Magazine n°13, Parution décembre 2018

Passionnément festive

Après une année 2018 exceptionnelle du fait du retour du Tour de France après 80 ans d’absence et la commémoration du centenaire de l’Armistice 2019 n’en sera pas moins une année pleine de surprises et de rendez-vous à La Roche-sur-Yon.

La Roche-sur-Yon a vécu en 2018, une année sportive inoubliable. En l’espace de quelques jours, sous le chaud soleil de juillet, une foule joyeuse s’est rassemblée à plusieurs reprises pour partager des émotions que seul le sport peut procurer.
Le jeudi 5 juillet, ce ne sont pas moins de 30 00 personnes qui applaudissaient à tout rompre le défilé de présentation des équipes du Tour de France, quelques jours avant son départ de Noirmoutier. Le dimanche 8, toute la ville se massait au bord des rues pour assister à la fin de la seconde étape et voir le champion du monde Peter Sagan, passer la ligne en vainqueur.
Il perpétuait ainsi une drôle de tradition, puisque la dernière arrivée d’étape à La Roche-sur-Yon en 1938, avait vu, elle aussi, le champion du monde en titre, le belge Eloi Meulenberg, goûter aux joies de la victoire. Il faut donc être champion du monde pour gagner une étape du Tour de France à La Roche-sur-Yon !

Enfin les 10 et 15 juillet c’est la foule des supporters des Bleus qui envahissait la Place Napoléon, au soir de la demi-finale et de la finale de la Coupe du Monde de Football, pour fêter ensemble la joie immense de ce second titre.
Le calendrier sportif 2019 n’offrira pas un tel concentré d’événements, mais les émotions seront bien au rendez-vous à La Roche-sur-Yon.
Deux événements marquants fêteront un anniversaire important : la 5e Joséphine et la 10e édition du Festival International du Film.
Ce ne sont pas moins de 11 738 « Joséphine » qui, en 2018, se sont élancées toutes de rose vêtues pour cette course-marche solidaire sur les boulevards du Pentagone. Cet événement exclusivement réservé aux femmes a une fois encore battu un record de participation et permis de rapporter 59 830 € au profit du Comité vendéen de la Ligue contre le cancer.

En 2019, ce seront sans doute plus de 12 000 femmes (voire beaucoup plus) qui dérouleront le long ruban rose de la solidarité envers les femmes touchées par le cancer du sein. Sourire, espoir, bonne humeur, joie d’être ensemble, réconfort et partage seront une nouvelle fois au rendez-vous début octobre.
Le Festival International du Film fêtera donc son 10e anniversaire. Après une édition 2018 qui a vu la fréquentation dépasser les 25 000 festivaliers, durant une semaine riche de 140 projections et de 60 invités présents dans la capitale vendéenne, parmi lesquels Karine Viard, Anna Karina, Valeria Bruni Tedeschi, Quentin Dupieux et Ethan Hawke (le « capitaine mon capitaine ! » du Cercle des poètes disparus, c’est lui), on peut s’attendre à une édition anniversaire exceptionnelle en 2019.
Ce festival qui se caractérise par son éclectisme en mêlant cinéma expérimental, cinéma d’auteur et œuvres plus grand public, joue désormais dans la cour des grands festivals nationaux, et le rendez-vous des avant-premières françaises.
La musique garde une place importante dans les animations que propose régulièrement la ville de La Roche-sur-Yon.
Une nouvelle fois, des concerts de la Folle Journée feront escale à La Roche-sur-Yon, pour une édition ayant pour thème les « Carnets de voyage » et les œuvres créées à l’occasion de la traversée des frontières et des cultures.
Cette édition verra à La Roche-sur-Yon la création du texte de Jacques Prévert « La lettre des îles Baladar » jouée et chantée par un ensemble instrumental de 11 musiciens et un chœur d’enfants de 35 chanteurs, du Conservatoire de la Ville. Ainsi que des voyages dans l’Italie et l’Allemagne baroque comme classique, proposés par le chœur yonnais Roland de Lassus et sa cinquantaine de choristes.
En juin et juillet, le Festival RPop rassemble dans les jardins de la mairie, une foule familiale et joyeuse. Après Imany en 2016, Miossec en 2017 et en 2018 Hollysiz, Girls In Hawaï ou Charlotte Cardin, l’édition 2019 sera de nouveau l’occasion de découvrir gratuitement des talents prometteurs et confirmés.

A lire dans la Roche-sur-Yon Magazine n°13, Parution décembre 2018

Paolo Moretti, l’homme qui aime la vie, fait du vélo et va au cinéma

Depuis 2014, il est à la tête du cinéma Le Concorde et pilote le Festival international du film de La Roche-sur-Yon. Discrétion, modestie et ouverture d’esprit sont les valeurs qui l’animent. Regard sur la vie d’un passionné au parcours impressionnant.

Sur les murs bleu ciel s’alignent, multicolores, des rangées des petits carrés de papier adhésif. Toute la programmation du prochain festival de cinéma d’un seul coup d’oeil. Autour de la petite table circulaire qui sert à l’accueil de ses visiteurs, Paolo Moretti, termine un déjeuner pris sur le pouce.
Depuis plusieurs mois déjà, toute l’équipe du « Fif » a le nez dans le guidon. C’est après cette courte pause, que Paolo nous reçoit dans son bureau du Concorde. Le regard est à la fois fatigué et serein. « J’avais peur que tu viennes avec ton appareil photo » glisse-t-il.

Premier contact
Depuis l’adolescence, la vie de Paolo Moretti gravite autour du cinéma. Né dans le nord industriel de l’Italie, un jour de 1975, il découvre le 7e art au lycée. Même si son souvenir le plus lointain, et peut-être le plus marquant, remonte à plusieurs années auparavant. « J’avais 8 ans. Je suis allé voir The Day After, un film de science-fiction, très réaliste, qui simulait le lendemain d’un conflit atomique. J’ai pris cela en pleine figure. » Et même s’il ne se rappelle pas comment il a atterri devant ce film, il garde un souvenir tenace de ce premier contact post-apocalyptique avec le grand écran. « Il m’arrive encore de faire des cauchemars avec ce film là. »

Le gamin au vélo
Quelques années plus tard, une seconde passion naît chez le jeune garçon. Si l’écran blanc lui fait découvrir le monde, c’est à vélo qui explorera les paysages des bords du lac de Garde et du lac d’Iséo. « J’ai commencé par le VTT, puis le vélo de course » se souvient-il. « Je faisais 100 à 150 km par jour, pour le plaisir de sillonner les routes de la vallée de Brescia, ma ville natale. » Surtout motivé en phase d’entraînement, il se frottera néanmoins à la compétition. « J’aimais en premier lieu l’idée d’aller à l’extérieur, seul, dans ma région. » Et d’admettre qu’il suit toujours aujourd’hui les grandes compétitions cyclistes.
Une passion qui évoluera bientôt vers les deux roues motorisés. La moto bien entendu, qu’il pratique encore, mais aussi le Vespa. Moyen de locomotion que chaque Italien se doit d’avoir possédé au moins une fois dans sa vie. « Je l’ai revendue. Un Italien ne fait jamais cela. »

Un garçon plein d’avenir
Mais l’image animée reprendra vite le dessus et, attrapés 17 ans, il créé son premier cinéclub dans sa ville. « C’était le cinéma de la paroisse, rénové par la Mairie. Je faisais tout : la promotion, la billetterie et même le projectionniste. » Pas encore majeur et déjà au fait de tout le processus d’exploitation d’une salle. Côté études, un passage en école de commerce le temps de se rendre compte que ce n’est pas pour lui. Il intègre alors l’université de Parme pour y suivre des études de lettres modernes, d’histoire de l’art et de cinéma. Avec à la clé, un mémoire sur l’oeuvre de Franco Piavoli. Puis se sera Bologne pour des études de sémiotique, à l’école Umberto Eco.
Un premier travail, durant une année au Centre Pompidou. Suivront Madrid, Leeds, le festival de Lisbonne, la cinémathèque nationale de Berlin et un retour à Pompidou en 2006 au service programmation cinématographique. Sans oublier son passage à Parme « La ville de Bertolucci ! » C’est là qu’il consolide ses connaissances et son amour pour le cinéma. « Je me sentais de plus en plus en décalage avec l’académisme. Toutes ces expériences m’ont donné des instruments d’approche dans tous les arts. Les arts qui ne sont au final que des signes. J’ai appris une nouvelle façon de lire le cinéma. »

PAOLO MORETTI 2

Paolo Moretti, dans le hall du Concorde, en conversation avec le réalisateur américain Frederick Wiseman lors du festival du film 2017.

Phone Game
Et c’est encore une fois le cinéma qui donnera un tournant à sa vie, sous la forme d’un coup de téléphone. Après 7 à 8 ans de vagabondage en Europe, Marco Muller, alors directeur du fameux festival de La Mostra de Venise, le rappelle sur sa terre natale. « Il me proposait d’être son adjoint. Au départ j’ai cru à une blague. » Un nouveau poste, de très haut niveau et très formateur, pour lequel il voue une réelle reconnaissance à Marco Muller. « J’étais un observateur privilégié des mécanismes d’un festival de cinéma. » Historiquement, le premier festival du monde.
En 2010 il est présent sur le festival yonnais. Il y apprécie l’état d’esprit, se sent de relever le défi. Et il s’en tire plutôt bien. Défricheur éclectique et ouvert, Paolo a donné une nouvelle couleur à l’événement tout en en gardant l’esprit. « Je veux montrer que le cinéma est multiple et que chacun peut y trouver son compte. J’ai envie de partager mes découvertes, sans blocage, sans préjugé. Le partage fait partie du plaisir.»
Paolo se considère aujourd’hui comme un privilégié, qui peut conjuguer métier et passion. Un métier ou le travail et le plaisir n’ont pas de frontière très distincte. Et c’est tant mieux, car cela colle avec sa vision du 7e art. « Grâce au cinéma, la passion s’auto-alimente. La vie et le cinéma se nourrissent l’un l’autre. »

Article à Lire dans Le Magazine de la Roche-sur-Yon, Parution décembre 2017

Ma petite étoile

Découvrez ce style à la fois chic et décontracté en passant par l’ultra tendance avec   des marques telles que Les Petits hauts, Nat et Nin pour la maroquinerie, Hipanema pour les bijoux, Yers pour les foulards et pleins d’autres trésors à découvrir en boutique ! Au fil des collections, chaque vêtement exprime sa singularité et vous permet de concocter des silhouettes qui vous ressemblent pour vous permettre d’évoluer en suivant vos envies et les tendances du moment.

3 rue Stéphane Guillemé, 85000 La Roche-Sur-Yon
Tél : 02 49 85 20 41

Facebook : Ma Petite Etoile

Ouvert le Lundi de 13h30 à 19h00, du Mardi au Vendredi de 10h00 à 14h00 et de 15h00 à 19h00, le Samedi de 10h00 à 13h30 et de 14h30 à 19h00 – Fermé le Dimanche

Bijouterie – Joaillerie Godet

Depuis près de 22 ans, M. Godet et son équipe exercent avec passion le métier de bijoutier. Symphonie d’objets précieux, écrin de rêves, toutes les grandes marques de bijoux et de montres vous attendent. Une adresse incontournable  pour se faire plaisir ou combler vos proches. Un service de réparation et de transformation de bijoux vous est également proposé.

21 rue Georges Clémenceau, 85000 La Roche-Sur-Yon
Tél : 02 51 37 66 70

Ouvert Le Lundi de 14h30 à 18h45, du Mardi au Samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 19h00- Fermé le Dimanche

Le nouveau guide « Hôtels et découvertes en Vendée » est arrivé !

« Hôtels et découvertes en Vendée » présente une sélection des meilleurs hôtels de Vendée avec des prestations de qualité. Lieu d’exception, de bien-être, maison de caractère, chambre de charme … le guide assure un choix varié pour différents types de séjours dans une Vendée aux multiples paysages. Des adresses remarquables où vous serez toujours bien accueillis.

La diversité des hôtels présentés est une richesse. Elle répond aux attentes d’une clientèle appréciant aussi bien les hôtels de luxe que les lieux cosy à l’atmosphère intime et conviviale. Chaque hôtel répond à des standards de qualité élevés quelle que soit sa catégorie et cultive l’art de vivre et de recevoir. Des hôtels très haut de gamme faisant la part belle à un service remarquable, un ressort pour vous évader, un business hôtel pour des réunions propices au travail, des établissements de charme pour vivre un moment de plaisir et de découverte.

Et pour réserver votre hôtel, rien de plus facile ! Il vous suffit d’utiliser le flash code présent dans chaque page de cet ouvrage pour bénéficier des meilleurs prix garanti du moment.

Bon séjour !

Rédactrice : Gloria Vela

En vente dans les maisons de presse.

couverture guide des Hôtels 2016