Avec Pajot chénéchaud…« La forme de l’eau » ou l’eau sous toutes ses formes !

PAJOT CHENECHAUD

Vasques, baignoires, douches, votre salle de bain se révèle être d’un esprit nouveau : pureté des lignes, douceur des formes, les ensembles conçus par Pajot Chenéchaud contribuent à transformer ce qui était hier une pièce banale en un lieu privilégié de vie et de bonheur.

PAJOT CHENECHAUD 1

Place au repos…

L’intimité de ces espaces, la préciosité du décor, le raffinement de la robinetterie créent une harmonie totale propice à la détente et aux rêves.
Pajot Chenéchaud joue le parfait accord des techniques et de l’esthétique pour votre confort.

PAJOT CHENECHAUD 3

Pajot Chénéchaud

Hall d’exposition : 
2 rue Bernard Palissy – Zone E.Leclerc – 85340 Olonne-sur-Mer

Agence commerciale :
49 avenue des Sables – 85440 Talmont-Saint-Hilaire

02 51 95 28 31 – contact@pajotchenechaud.fr
www.pajotchenechaud.fr

A lire dans LES SABLES D’OLONNE Magazine n°21, Parution Mai 2019

Il n’y a pas d’âge pour profiter des plaisirs de la table ! à la Résidence séniors Villas Ginkgos Les Alisiers aux Sables d’Olonne, Vendée.

GINKGOS 1

À chaque âge, l’alimentation a son importance. Pour bien grandir, pour rester en forme, mais aussi pour bien vieillir. En France, on estime que près de 10 % des personnes de plus de 65 ans vivant à domicile souffrent de dénutrition. Mais ce n’est certainement pas le cas des habitants de la Résidence seniors Villas Ginkgos – Les Alisiers, aux Sables-d’Olonne. Une résidence pour seniors où il fait bon vivre et bon manger, chez soi ou au restaurant. Car on avance toujours mieux dans la vie, quand on le fait avec plaisir. Alors, pas de retraite pour la fourchette !

GINKGOS 2

Parmi les facteurs environnementaux qui définissent la qualité du vieillissement, outre les activités physiques, intellectuelles et sociales, la nutrition apparaît comme un élément clé d’un vieillissement harmonieux. Les raisons ne sont pas seulement médicales. Un bon repas doit être source d’énergie, mais également de stimulations sociales et intellectuelles : C’est un des piliers du Projet des Villas Ginkgos !

GINKGOS 3

Bien manger, ce n’est pas seulement manger de bonnes choses. C’est aussi prendre du plaisir, et le partager. Le plaisir d’imaginer ce qu’on va préparer chez soi en regardant les produits frais sur les étals du marché.
Le plaisir de se retrouver entre amis autour d’une table au restaurant. Le plaisir de saliver autour du café, le matin, en discutant des menus du midi…
A deux pas du marché Arago, la résidence pour seniors Villas Ginkgos – Les Alisiers offre toutes les conditions propices à cet épanouissement. Un environnement stimulant pour le corps et pour l’esprit, mais aussi pour les papilles, avec tout ce qu’il faut de commerces à proximité, et un restaurant de qualité avec sa cuisine « fait maison » à base de produits frais et de saison, où le bon accueil reste le meilleur des plats !
Aussi, pour casser le rythme institutionnel des repas, le restaurant propose des repas festifs. Chaque mois, les Mercredis gourmands sont l’occasion de déguster un plat d’exception (huîtres, fruits de mer, homard frais ou plats sublimés par le chef cuisinier). Tandis que les Escapades Gourmandes Ginkgos permettent de découvrir de nouvelles saveur venues d’ailleurs (pays du monde ou régions de France) une fois par mois également. Un bon moyen de stimuler le goût et l’appétit des habitants.

GINKGOS 4

A lire dans LES SABLES D’OLONNE Magazine n°21, Parution Mai 2019

La Galerie Blanche fête Noël • Les sables d’Olonne, Vendée.

GALERIE BLANCHE 4

RENCONTRE DE 3 ARTISTES à LA GALERIE BLANCHE
passage du palais sur le remblai.

GALERIE BLANCHE NOEL 2019

VERONIQUE TRAINEAU, EVE B, et EMILIENNE-L exposent leurs oeuvres jusqu’au 31 décembre.

VENEZ NOMBREUX !!!!!!

GALERIE BLANCHE

GALERIE BLANCHE 2GALERIE BLANCHE 5

Cinq Générations et toujours la même passion… Chaussures Violleau, Vendée.

chaussures violleau

C’est un peu l’atelier de la chaussure. Idéalement situé et accessible à l’entrée-même des Sables-d’Olonne, le nouveau magasin des Chaussures Violleau étale sur plus de 300 m2 les marques les plus réputées : Emilie KARSTON, DORKING, LAURA VITA, RIEKER, REMONTE,
MARCO TOZZI, PIKOLINOS, MEPHISTO, BUGATTI etc… Un vaste choix de produits de nouvelle génération à la pointe de la technique et de la mode, mais toujours à l’image de l’entreprise, confortables et de qualité, à des prix compétitifs !

chaussures violleau 2

Un siècle et demi d’expérience…

Avec ce nouvel espace ouvert en mars dernier, c’est une nouvelle empreinte que Les Chaussures Violleau inscrivent sur les pavés de la ville. Un nouveau pas dans l’histoire pour une entreprise historique. Fondée en 1830, cette petite affaire a su développer son savoir-faire et sa renommée au fil des générations tout en restant dans l’air du temps.
Dans le métier depuis plus de quarante ans, Luc Violleau a repris, après son père, l’entreprise fondée par son ailleul en 1830, à Vairé. Aujourd’hui ce sont les jeunes qui rentrent en scène : Carine et Séverine apportent une nouvelle vision de la mode et dynamisent l’entreprise.

chaussures violleau 5

…Et toujours la même passion

Chez les Violleau, l’amour du métier se transmet de génération en génération. Son public, lui, ne change pas. Mais son mode de vie change. Ses goûts changent. Heureusement, l’entreprise a bien su comprendre les exigences d’une clientèle qui souhaite vivre avec son temps, en proposant des produits de qualité : Collections homme, femme ou enfant, toujours plus jeune et tendance.

chaussures violleau 4

Un retour attendu

Son retour aux Sables-d’Olonne répond à une véritable demande des habitués de l’enseigne, dont beaucoup n’hésitaient pas à se rendre jusqu’au siège de l’entreprise, à Vairé.
L’ouverture de ce nouveau temple de la chaussure est à l’image de la qualité et de l’accueil de l’équipe des chaussures VIOLLEAU !

chaussures violleau6

Contact :
CHAUSSURES VIOLLEAU Les Sables
104 bis av. du Général de Gaulle – Olonne-sur-Mer – 85340 Les Sables d’Olonne
Tél. : 02 51 01 00 98 / chaussuresviolleau@hotmail.fr
Retrouvez-nous sur Facebook chaussures violleau Les Sables

A lire dans LES SABLES D’OLONNE Magazine n°21, Parution Mai 2019

Vous souhaitez faire de votre jardin…

ID JARDIN 1

… Une véritable pièce à vivre conviviale, cosy qui prolonge naturellement votre espace intérieur, sans limite apparente

… Un lieu à votre image qui souligne et répond aux lignes de votre architecture ou au contraire déjoue les codes de votre construction

ID JARDIN 2

… Un écrin de verdure, protégé des regards indiscrets et du tumulte de la ville, où le végétal affirme sa personnalité par ses jeux de textures et de structures, ses palettes de couleurs, ses parfums

… Un lieu de contemplation, de reconnexion à la nature, de fraîcheur invitant à la détente et à la rêverie.

ID JARDIN 3

Nos designers seront à votre écoute pour vous conseiller et vous accompagner dans la conception de votre jardin et le choix de matériaux innovants.

Nos équipes de terrain expérimentées feront surgir de terre votre projet et le sublimeront au fil des années

ID JARDIN 4

Contact :
LITTORAL VERT
560 rue du Fléchoux – 85440 Talmont-Saint-Hilaire – 02 51 22 26 48

A lire dans LES SABLES D’OLONNE Magazine n°21, Parution Mai 2019

Design chic et matériaux de qualité… Céramissime au Château d’Olonne

CERAMISSIME

Fort d’une trentaine d’années d’expérience, Céramissime est incontestablement devenu la référence en matière de céramique et de mosaïque. Bâtie sur l’utilisation de matériaux tendance et de qualité et un savoir faire unique, sa réputation n’est plus à faire. Sols, salles de bains, terrasses, parements de murs, agencement de maisons en construction ou en rénovation… Céramissime travaille à la carte et sur mesure afin de satisfaire tous les désirs d’une clientèle toujours plus exigeante.

CERAMISSIME2

Les maisons sont construites pour durer. Mais les modes changent, les matériaux évoluent et les progrès techniques et technologiques vont de plus en plus vite. Le choix des matériaux d’agencement intérieur et extérieur est donc primordial. Un carrelage posé aujourd’hui sera-t-il toujours d’actualité dans quelques années ?
Perfectionniste et soucieux du devenir de ses réalisations, Céramissime sait heureusement anticiper les modes et les tendances. Souvent précurseur, le spécialiste de la céramique et de la mosaïque haut de gamme ne conseille pas sur ce qui se fait, mais ce qui va se faire.
« Nous essayons toujours de proposer des produits que l’on ne voit pas ailleurs, explique Guillaume Coquet, gérant de l’entreprise depuis 7 ans. Pour cela, nous travaillons essentiellement avec les plus prestigieuses maisons d’Espagne et d’Italie : Porcelanosa, Fiandre, Rex Céramic, Iris Céramica… »
Son showroom, au Château-d’Olonne, offre un bel éventail de ces perles du design aux propriétés intéressantes, comme par exemple les carreaux XXL. L’idéal pour habiller de grandes pièces de vie ou augmenter la profondeur du champ visuel d’une terrasse.

CERAMISSIME4

Une équipe de passionnés hautement qualifiée

Mais la qualité des matériaux ne fait pas tout. Forte de plus de trente ans d’expérience, l’entreprise fondée par Jacques Martin met aussi à point d’honneur à respecter les techniques anciennes qui ont fait sa réputation. L’amour du travail bien fait, de la finition impeccable et du geste parfait, Guillaume Coquet le résume en un mot : « la passion. »
La passion, synonyme de savoir faire, de soif de découverte et d’envie d’aller plus loin, c’est justement ce qui anime et définit l’équipe de Céramissime. « Nous travaillons avec des compagnons carreleurs certifiés et expérimentés, que nous formons nous-mêmes par apprentissage en les confrontant aux vraies difficultés du métier. Les apprentis ne sont pas là pour passer le balai, mais pour apprendre ce qui se fait ici, mais aussi ce qui se fait ailleurs. »

CERAMISSIME5

Conseil et accompagnement pour des projets sur mesure

Sols, salles de bains sur mesure, terrasses personnalisées, parements de murs, chaque réalisation est unique et respecte avant tous les choix et les désirs de son client. Pour cela, Céramissime collabore aussi avec un réseau d’architectes et de décorateurs et réalise la conception sur des plans 3D pour lui permettre de mieux se projeter.
« Le dialogue est très important. Quand on reçoit un client, on l’écoute, on le conseille, et on essaye de trouver ce à quoi il n’a pas forcément pensé mais dont le besoin est implicite. Ensuite nous l’accompagnons au mieux jusqu’à la livraison du projet.»

CERAMISSIME3

CERAMISSIME

31 avenue Louis-Breguet • Z I Les Plesses • 85180 Le Château-d’Olonne
Tél. 02 51 20 80 71 • contact@ceramissime.fr • www.ceramissime.fr

A lire dans LES SABLES D’OLONNE Magazine n°21, Parution Mai 2019

Vert Tige, L’alliance de la beauté de la nature et du savoir-faire. Les sables d’Olonne Vendée.

 

Vert Tige2

Il n’est pas de jolie table sans jolies fleurs. Pour le plaisir des yeux et le bonheur du nez, Vert Tige est le partenaire idéal de tous vos moments de vie, grands ou petits. Parce qu’un mariage réussi est un mariage fleuri, parce qu’un baptême aux mille parfums est un baptême dont on se souvient, ou simplement parce qu’un dîner sans couleur est un dîner sans saveur, Florence, Léa et Ophélie vous accueillent, vous conseillent et vous accompagnent dans la décoration de tous vos événements importants.

En véritables « artisans » fleuristes, ces trois passionnées se rendent plusieurs fois par an à Paris et en Belgique pour vous proposer de nouvelles collections, et peaufiner leurs compositions en suivant les tendances et les saisons. Un véritable travail de créateur. Et dans leur boutique, c’est du rêve qu’elles vous vendent en couleur.

Vert Tige3

Vert Tige4
Grâce à de nombreuses formations, Florence Boutet et son équipe ne cessent de se renouveler dans leur façon de travailler. Plantes en pot ou fleurs coupées, végétaux artificiels ou stabilisés, cadres originaux et végétalisés… Une palette de choix et de services haute en couleurs, pour le simple plaisir d’offrir ou la métamorphose de votre intérieur. Mais toujours selon vos désirs, car tous les goûts sont dans les fleurs.
Au fil des floraisons, Vert Tige a su développer son savoir-faire, aussi bien dans le bouquet d’intention que dans l’événementiel. Du rendez-vous galant au gala d’entreprise, ces amoureuses du végétal sauront vous surprendre avec leurs compositions uniques et originales. Des œuvres réalisées à partir de fleurs de France où se mêlent avec amour les parfums et les couleurs. Florence, Léa, Ophélie, ces trois-là sont des artistes, et vous le prouvent avec des fleurs…

Vert Tige5

Vert Tige1

Vert Tige
25 avenue de Gaulle – Les Sables d’Olonne – 02 51 90 00 00
verttige85@orange.fr – www.verttige85.fr
Suivez l’actualité de la boutique sur Facebook (vert tige fleuriste) et sur Instagram (verttige85)

A lire dans LES SABLES D’OLONNE Magazine n°21, Parution Mai 2019

Championne de France de Saut d’obstacles de Poney

INES JAHAN

À 17 ans, la jeune sablaise a obtenu deux titres de Championne de France saut d’obstacles de poney.

Avec son brin de timidité, sa voix emplie de calme, de délicatesse et sa jeunesse manifeste, Inès a pourtant tout d’une grande : des objectifs bien déterminés et une soif de réussir hors norme qui lui a valu le titre de Championne de France d’équitation dans la catégorie AS Poney 1 en 2018. La jeune lycéenne de 17 ans vit à La Chaume et est en première STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion) au lycée Sainte-Marie-du-Port, aux Sables-d’Olonne. C’est à l’âge de 7 ans qu’elle débute l’équitation. Si la discipline n’a pas réussi à séduire sa grande sœur et son grand frère, elle a toutefois perduré à travers les générations : son grand-père possédait des chevaux, sa maman montait également. « J’adore les chevaux et l’idée de créer un lien avec eux. J’ai appris à monter puis j’ai fait des stages. Le goût de la compétition m’est venu tout de suite », explique Inès simplement.

En 2014, elle se lance dans la compétition. « Ça relève mon trait de caractère car j’ai toujours envie de me battre et de faire mieux, en tout cas, du mieux que je peux. Ça me permet de penser à autre chose. » La jeune femme commence la compétition avec une ponette louée par ses parents et remportera avec elle le titre de Vice-championne de France dans la catégorie Poneys 2 en 2015. Une expérience qui donne à Inès toute la force de poursuivre dans sa lancée et l’envie de remporter de nouvelles récompenses.

INES JAHAN2

Double championne

L’année suivante, avec une nouvelle ponette, elle remporte le titre de Championne de France dans la catégorie Poney 8, une catégorie de saut d’obstacles supérieure. Les titres de championne s’enchaînent et convainquent ses parents d’acheter un poney encore plus performant afin de concourir dans les plus hautes épreuves : 1,30 m. « Je suis allée un peu partout en France pour essayer des poneys. C’est important de voir comment l’animal se comporte avec nous.

Le ressenti qu’on a en le montant et la compatibilité de nos caractères sont essentiels », détaille la jeune cavalière.
C’est finalement pour un poney basé à Rouen qu’Inès aura le coup de cœur : Star des islots, dont elle est propriétaire depuis trois ans. Un compagnon de compétition qui porte bien son nom puisqu’elle a remporté avec lui son deuxième titre de Championne de France à Lamotte-Beuvron, dans le Loir-et-Cher, cette fois dans la catégorie AS Poney 1, en 2018. Une consécration pour Inès. « Ces titres sont l’aboutissement de longues années de travail d’autant plus que le fait de faire trois podiums avec trois poneys différents m’a demandé énormément de travail », glisse Inès. Un investissement intense mais aussi un temps précieux car la compétitrice a participé à 2 voire 3 concours par mois dans le but de parvenir à une qualification.

INES JAHAN3
Entraînement quotidien

Aujourd’hui, Inès s’entraîne une heure chaque jour au centre équestre de Bellenoue, où est hébergé Star des islots. « Je lui laisse quand même du repos le lundi et le jeudi », précise-t-elle. En période de compétition, avec son coach, Maxime Galataud qui l’entraîne depuis ses débuts, elle se prépare mentalement à atteindre les objectifs. « J’essaie de relativiser en me disant que c’est une compétition comme les autres pour ne pas me mettre trop de pression. Il faut avoir une solide technique parce que le moindre faux pas peut être conséquent. Il ne faut pas que le barre tombe ni avoir de refus du cheval… »
Un rythme effréné qui implique aussi beaucoup de sacrifices et demande une réelle organisation. « Difficile pour moi de consacrer du temps à une autre passion. Le week-end, je dois souvent m’arranger pour partir le vendredi après-midi et revenir le dimanche soir. Les compétitions que je fais en ce moment sont dans le Grand Ouest mais ne sont quand même pas toutes proches comme au Mans, à Saint-Lô… »
Mais la cavalière ne compte pas s’arrêter là et participera pour la première fois à un grand prix au Lion-d’Angers accompagnée comme à chaque fois de sa maman, fidèle spectatrice. « C’est la plus haute épreuve : 1,25 m – 1,30 m. Les meilleurs cavaliers concourent entre eux donc la pression est plus forte », détaille la championne désormais sponsorisée par « Les Sables d’Olonne Agglomération ». En juillet, les rendez-vous se poursuivront par les championnats de France avant une période de repos et une reprise en septembre.
La cavalière ne sait peut-être pas encore quelle voie elle prendra après le lycée mais une chose est sûre, elle a intégré et prouvé sa propre définition de ce qu’est être une bonne cavalière : « Avoir de la patience car le lien avec le cheval se fait avec le temps, persévérer dans le travail, toujours se dépasser et aller au meilleur de soi-même. » Tout est dit.

A lire dans LES SABLES D’OLONNE Magazine n°21, Parution Mai 2019

Nathalie Turpin, peintre sur porcelaine talentueuse

Nathalie TURPIN

L’artiste a peaufiné son art à bonne école : Limoges, ville emblématique de la porcelaine. Rencontre avec une peintre passionnée et primée à plusieurs reprises qui a aujourd’hui à cœur de transmettre son savoir-faire un peu partout en Vendée.

On regrette parfois de constater le déclin des traditions, de voir s’essouffler certaines disciplines artisanales… Le savoir-faire de Nathalie Turpin, lui, est bel et bien intact. Originaire du Limousin, l’artiste a récemment été récompensée à Miami pour ses œuvres en porcelaine.
Nathalie Turpin s’est formée à la peinture sur porcelaine à l’âge de 16 ans, dans un établissement spécialisé à Limoges. « Je n’aimais pas trop l’école et j’étais plutôt bonne en dessin alors j’ai décidé de suivre ces études. Je voulais intégrer une filière professionnelle », confie-t-elle. Et c’est tout naturellement que la porcelaine s’est présentée à elle. « C’est l’objet de la région. Il y avait du travail et j’étais surtout très attirée par le milieu artistique. » Après quatre années de formation, elle fait ses armes dans des entreprises de Limoges, d’abord en réalisant des services de table pour les Émirats arabes unis avec des dorures en or gravées à l’acide, puis en concevant des petites boîtes de collection pour les États-Unis.
« Dans mon dernier poste, j’étais créatrice et responsable de l’atelier. » Un marché limousin prospère soudainement balayé par les attentats du World Trade Center : le drame a provoqué un séisme dans le monde de la porcelaine. La ville subit de plein fouet l’effondrement du marché, provoquant la chute des entreprises spécialisées. « On a été très nombreux à être licenciés parce qu’à cette époque, les Américains constituaient notre principal marché », explique Nathalie Turpin.

Nathalie TURPIN 2

Un nouveau départ
Il y a douze ans, lors de son arrivée en Vendée, elle s’installe à son compte. Aujourd’hui, elle donne des cours dans la région et notamment aux Sables-d’Olonne, à Machecoul, Saint-Jean-de-Monts et à Saligny, son lieu de résidence, et sillonne la France pour enseigner son art.
Et que ceux qui associent ce savoir-faire aux jolies assiettes fleuries et aux beaux services de table ornés de nos grands-mères se détrompent ! « La porcelaine souffre d’une image un peu vieillotte malheureusement. Aujourd’hui, ce ne sont plus des assiettes que l’ont peint mais de grands vases avec des formes originales, des grands tableaux, des créations bien plus modernes en somme. »
Un aboutissement pour l’artiste qui a bien cru voir son métier anéanti par l’effondrement de Limoges. « Je ne pensais pas avoir la chance de continuer à vivre de ma passion », poursuit-elle.
Grâce à la transmission, Nathalie Turpin continue à s’épanouir dans sa profession. Depuis 6 ans, elle participe régulièrement à des concours, une manière pour elle de se situer professionnellement. « Ça permet de voir où on en est et ça nous pousse à aller plus loin que ce qu’on a l’habitude de faire. J’ai commencé avec le concours international de peinture sur porcelaine de Lyon en envoyant l’une de mes réalisations car j’étais trop intimidée pour y participer », confie la peintre. Une réussite : elle reçoit le deuxième prix professionnel ce qui nourrit son goût du défi.

Nathalie TURPIN3
Envol à Miami
Grâce à ses récompenses, l’artiste est repérée dans le milieu et invitée d’honneur au salon international de la porcelaine de Miami, organisé tous les deux ans. « Il y avait 40 pays représentés. J’étais la seule Française parmi les 10 invités d’honneur. »
Outre-Atlantique, elle anime des séminaires et présente toute une collection de porcelaine réalisée en France sur le thème …

 

Suite à lire dans LES SABLES D’OLONNE Magazine n°21, Parution Mai 2019

TALENTS CHAUMOIS, Vendée. Et voici Carole !

 

CAROLE

Carole

Peindre est le moyen que j’ai choisi pour mettre de la poésie dans tout ce qui m’entoure. Avant la beauté, c’est une touche de pureté que je recherche. J’utilise très souvent la couleur blanche pour apporter cette touche fraîche. Revenir aux inspirations de l’enfance, un univers merveilleux et doux, poétique.
Lorsque je peins, j écoute énormément de musique, surtout des musiques de film,
Michel Legrand, Ennio Morricone, qui m’offrent tous les possibles.
Je suis fascinée par l’Art déco et l’art Nouveau, Klimt, Tamara de Lempicka ; d’elle j’aime la langueur et la sensualité des sujets, la rondeur des lignes ; de lui j’aime les dorures et les décors façon céramique.
Mes sujets sont principalement la féminité, les voiles sur la mer, les scènes de vie sablaise mais également l’exotisme, le paradis originel.
C’est un mélange de tout cela et ces inspirations me semblent inépuisables !

TABLEAU CAROLE

A lire dans LES SABLES D’OLONNE Magazine n°21, Parution Mai 2019

TALENTS CHAUMOIS, Vendée. Découvrez Mireille…

MIREILLE

Mireille

Tout d’abord le dessin…
Depuis toute petite jusqu’à la création de mon atelier en 1995 où l’univers de la décoration m’amène naturellement vers celui de la peinture.
Du figuratif à l’abstrait tout m’inspire : la mer, les fleurs, les visages, la matière, les couleurs la rouille…
Cocteau disait « La beauté au quotidien rend la vie meilleure » , j’en suis sûre. Tout comme la musique si importante dans la créativité, je peins souvent en écoutant du jazz, pour moi la musique du bonheur…Nougaro, Jonasz, Cabrel, Lavillier et tant d’autres m’accompagnent selon mon état d’esprit.
Mon atelier est aussi un lieu ouvert aux amis, aux rencontres, aux moments festifs qui font bien sûr partie de cette vie d’artiste ou le partage est si important.

TABLEAU MIREILLE

A lire dans LES SABLES D’OLONNE Magazine n°21, Parution Mai 2019

Benoît Chardon, le vice-champion de France de pizzaïolo sacré Maître-Restaurateur

BENOIT CHARDON

La carte d’un restaurant, c’est un peu la carte d’identité de son cuisinier. On y retrouve ses goûts, ses préférences, son savoir-faire. Celle des Chardons en tout cas, sous forme de gazette humoristique, en dit long sur le parcours atypique de Benoît Chardon. Cet amoureux de la création culinaire a été sacré vice-champion de France de pizzaïolo avant de recevoir le titre de Maître Restaurateur. Une belle consécration personnelle, mais aussi pour sa femme, Géraldine, avec qui il a repris en 2015 l’établissement qui porte aujourd’hui leur nom, Les Chardons, sur le magnifique site du Puits d’Enfer. Un lieu unique qu’ils ont su modeler à leur image avec une ambiance à la fois chic et sobre, simple et chaleureuse. En un mot, authentique !

BENOIT CHARDON 2

Un « pizzaroudeur » en quête de saveurs

Ce mariage très réussi de l’exigence et de la simplicité, on le retrouve également dans l’assiette. Que ce soit sur les pizzas ou dans les pâtes, Benoît a toujours eu à coeur de respecter la tradition italienne avec des plats simples, mais subtilement agrémentés d’une touche d’exotisme aux saveurs du terroir. « Il est très important de ne jamais dénaturer la culture des produits et des pays, explique le Maître-Restaurateur. Mais cela n’empêche pas d’être créatif.»
L’envie de créer, c’est justement ce qui l’a poussé à revenir à la restauration. Car ce créateur culinaire à l’esprit bouillonnant n’a pas toujours fait que des pizzas. Boulanger-pâtissier de métier, Benoît a d’abord travaillé pour plusieurs chefs étoilés, aux Loges de l’Aubergade de Michel Trama, chez Pic ou encore comme chef pâtissier au Normandy de Deauville, avant de revenir en boulangerie, aux Etats-Unis puis à Nantes.

PIZZERIA LES CHARDONS

Du « frais maison » en toute saison

Dominé par son besoin créatif il trouve finalement le moyen de satisfaire tous ses désirs : la pizza. Pâtes, pizzas, desserts, tout est évidemment fait maison, avec des farines bio et des produits frais et de saison. La cuisine proposée par Géraldine et Benoît est simple mais exigente, tant sur la qualité des produits que sur leur association.
En 2015, cette exigence à tous les niveaux leur vaut d’obtenir le titre de Maître Restaurateur. Une consécration pour Géraldine et Benoît, mais surtout un gage de savoir-faire et de qualité des produits pour les clients.
« Le maître mot en restauration doit être le plaisir : plaisir dans le travail car c’est avant tout un métier de passion, et plaisir apporté aux clients. Quand l’ensemble de la prestation est réussie, le plaisir est alors partagé. »

PIZZA CHARDONS

Leur secret : la passion

Mais la passion de Benoît ne s’arrête pas là. Son exigence, son amour du métier, son envie de créer et d’aller toujours plus loin l’ont naturellement poussé à tenter l’expérience des concours nationaux de pizzaïolo. « Au départ, je voulais simplement essayer pour m’améliorer et me remettre en question. » Mais le Maître restaurateur se prend vite au jeu.
Vice-champion de France, il franchit un cap en 2014, en participant aux championnats du monde à Parme. Il termine 24e sur 400 (3e français et 6e en duo), avec une pizza aux saveurs exotiques : un carpaccio de bar de ligne avec une marinade coriandre, soja et combava, fleurie d’une perline de fruits de la passion. « Les concours sont très formateurs. On en apprend beaucoup techniquement mais aussi sur soi, sur ses petites faiblesses… »
Pour le reste, Benoît reconnaît qu’il n’y a pas de secret : « seulement travailler avec des produits de terroir et de saison, en toute simplicité, sans les dénaturer, et toujours avec passion ! »

A lire dans LES SABLES D’OLONNE Magazine n°21, Parution Mai 2019