Portrait sur L’Hippodrome de Challans, 10 ans d’efforts enfin récompensés

HIPPODROME DES NOUES

Hippodrome des Noues
C’est l’un des meilleurs hippodromes du Département. Entièrement refaite il y a dix ans, la piste des Noues a su redonner à la Société des Courses de Chevaux de Challans les couleurs qu’elle avait perdues. Finis les obstacles. Désormais, c’est au trot que les cracks viennent labourer le sable maraîchin pour concourir et faire le spectacle.

Ce changement en profondeur a nécessité beaucoup d’efforts et d’investissements. Mais après une décennie de travail et un succès grandissant, la piste de l’hippodrome vient d’être promue piste européenne de 1re catégorie A.

HIPPODROME DES NOUES 2

Le pari était osé. « Mais il fallait bien faire un choix. » Jean-Paul Gaillard l’a fait. En prenant les rênes de la Société des Courses de Chevaux de Challans en 2007, il a vite dû se rendre à l’évidence. « Entre le plat, l’obstacle et le trot, on ne pouvait plus fournir. L’entretien revenait cher et cela ne faisait pas davantage venir le public. Et puis, à vouloir faire trop de choses on ne faisait finalement rien de bien. Alors on a décidé de ne garder qu’une discipline, et on a privilégié le trot. » L’écho des réfractaires à cette idée a longtemps résonné dans le pays maraîchin. Mais Jean-Paul Gaillard n’a pas lâché la bride. Soutenu par la municipalité il fait refaire entièrement la piste en supprimant les obstacles, en 2009. L’investissement est important mais le résultat est enfin là. Après dix ans d’efforts, la Fédération a décidé, cette année, de promouvoir l’hippodrome des Noues en 1re catégorie A.

HIPPODROME DES NOUES 3

Plus cent ans de passion
Il faut dire qu’à Challans, la passion pour les courses de chevaux ne date pas d’hier. Les premières remontent à la fin du XIXe siècle, mais elles relèvent encore davantage de la fête hippique où se mêlent chevaux de course et chevaux de pays. Les parcours se font sur les terrains privés de l’organisateur, M. de Baudry d’Asson, en reliant Fonteclose à La Garnache, avec des passages à gué inondés pour la beauté du spectacle.
En 1924, le Raid Hippique, créé par Mr Robert de Casson se veut plus sérieux, mais tient plus de la chevauchée fantastique que du derby. Les premiers raids se couraient sur route en deux manches d’une trentaine de kilomètres.
Il faudra attendre 1939 pour que François Boux de Casson crée la nouvelle Société des courses, telle qu’on la connait aujourd’hui, et lance les premières épreuves officielles sur l’hippodrome des Noues.

HIPPODROME DES NOUES 4

…Suite à lire dans le Magazine de Challans, Mer et Marais n°1, Parution Avril 2019

Telechargez gratuitement les versions
digitales de nos magazines!

100% Gratuit! Recevez dans votre boite mail les versions digitales du Magazine des Sables d'Olonne et du Magazine de la Roche-sur-Yon. En bonus, des informations relatives à l'actualité de nos super magazines !

Un message vient de vous être envoyé sur votre boite email!