Bistrot du Boucher à la Roche-sur-Yon

Suite du Parcours Gourmand

Beaucoup plus qu’un bistrot, une adresse que l’on adore pour son ambiance et ses plats.

En centre-ville, Patricia et Jean-Pierre vous accueillent dans cette ambiance amicale du “Bistrot du Boucher“. Vous apprécierez le décor rétro, la terrasse en été et surtout les plats élaborés en cuisine par le chef Benoît Jauffrit : viandes grillées de races françaises, poissons de nos côtes, etc… Desserts très gourmands. Le midi en semaine, formule déjeuner à l’ardoise : entrées : 4,10 E, plats : 9,90 E et desserts : 4,10 E. L’été, profitez de notre terrasse intérieure de 50 places.
Le Bistrot du Boucher, c’est le plaisir de vous recevoir chaque jour du lundi au dimanche.

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande la recette du saumon mariné façon harengs, pommes à l’huile

fb BISTROT DU BOUCHER

A lire dans Vendée Gourmande, parution juin 2018 et en vente 5,20 € dans les maison de presse.

Loulou Côte Sauvage aux Sables d’Olonne

Suite du Parcours Gourmand

Le vent du large préserve les saveurs ! Jean-Marie Guerry vous invite à la plus iodée des découvertes gustatives !

À l’horizon, le phare des Barges et l’océan à perte de vue. Dans cette ambiance grand large, accueilli par Béatrice, vous dégusterez les superbes poissons et coquillages venus directement de la criée des Sables, et préparés par Jean-Marie et son équipe. Fort de ses 30 années d’expérience, le maître restaurateur attitré, sait trouver les produits de saison qui enchanteront vos assiettes.
Une raison de plus pour venir se détendre devant ce panorama de la côte sauvage.

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande la recette  » velours de poires  »

LOULOU COTE SAUVAGE

A lire dans Vendée Gourmande, parution juin 2018 et en vente 5,20 € dans les maison de presse.

Le 104 à Saint-Jean-de-Monts

Suite du Parcours Gourmand

Pour clore le débat « Bistronomie ou gastronomie », Matthieu Trian met tout le monde d’accord autour de ces plats.

Le restaurant « Le 104 » propose une cuisine bistronomique sur les menus et gastronomique sur la carte.  Le chef travaille en direct avec plusieurs producteurs locaux, ce qui garantit la fraîcheur des produits. La salle compte juste 20 couverts, il est donc important de réserver pour être sûr de pouvoir y manger. Le cadre y est moderne et le service attentionné.

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande la recette de L’asperge en alliance avec le lard fumé et le parmesan

LE 104

A lire dans Vendée Gourmande, parution juin 2018 et en vente 5,20 € dans les maison de presse.

Julie dans la cuisine à l’Aiguillon-sur-Mer

Suite du Parcours Gourmand

Sur la Terrasse devant les marais ou dans l’attrayant décor de la salle, tout inspire à goûter la fraîcheur incomparable de ces beaux produits issus du Terroir Vendéen.

C’est avec fierté que Julie présente son restaurant en pleine renaissance. Elle comble notre plaisir avec de beaux produits vendéens, transformés dans sa cuisine. Ici la fraîcheur est le maître mot comme en témoignent les moules (en saison) livrées par son oncle et les huîtres sorties du parc voisin. Et comme elle le dit : « Julie dans la cuisine, c’est moi en cuisine ». Depuis l’année dernière, il y a une terrasse couverte de 100 couverts.

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande la recette de brochette d’anguilles.

JULIE DANS LA CUISINE

A lire dans Vendée Gourmande, parution juin 2018 et en vente 5,20 € dans les maison de presse.

Parcours gourmand sur les routes de Vendée…

A Chambretaud – La Table du Boisniard

La gastronomie Vendéenne à gagner içi ses lettres de noblesse. Accord parfait, de l’accueil, du décor et de la cuisine.

Situé au coeur du parc verdoyant du Château du Boisniard, découvrez le restaurant Gastronomique « La Table du Boisniard » avec la cuisine créative et élégante du Chef Valentin Morice (3 fourchettes rouges et un couvert rouge au Guide Michelin 2018). Les assiettes riches en saveurs et créativité vous feront apprécier la technicité et la ferveur épicurienne du Chef et de ses équipes. Les produits locaux et bio seront sublimés par des associations originales, hautes en couleurs et festives. Profitez aussi d’un cours de cuisine avec le Chef et découvrez tous ses secrets.

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande la recette de L’œuf de poule bio poché, poulpe rôti, fief vendéen de T. Michon et soubise d’oignons de Roscoff.

A lire dans Vendée Gourmande, parution juin 2018 et en vente 5,20 € dans les maison de presse.

« La Suite s’il vous plait » Mélanie Sire régale les papilles des gourmets

À 27 ans, elle a déjà travaillé avec plusieurs chefs renommés de la gastronomie française. Depuis deux ans maintenant, elle propose une cuisine moderne et créative dans son établissement « La suite s’il vous plaît », à deux pas du Casino des Sables. Rencontre avec Mélanie Sire, une cheffe à 100 à l’heure.

À quelques encablures du remblai, au 20, boulevard Franklin-Roosevelt, la façade rouge du restaurant « La suite s’il vous plaît » retient l’attention du passant. Sans chichi, le style à la fois sobre et élégant de l’établissement est finement émaillé par la typographie originale de l’enseigne. Une décoration en parfaite harmonie avec la carte, sur laquelle une cuisine moderne et créative est mise à l’honneur.

Ce jour-là, le restaurant est plein à craquer. Le rendez-vous avec la cheffe, Mélanie Sire, était fixé après le service, à 14 h. À vue de nez, il va falloir patienter. En salle, malgré le coup de feu, l’accueil est convivial. Un café offert chaleureusement entre deux additions réglées permet de patienter pendant que la cheffe s’affaire encore derrière les fourneaux. L’occasion d’apprécier la décoration délicate et moderne des lieux. Suspendus au-dessus des tables, des luminaires design apportent une touche sophistiquée à la salle alliant les tons rouge et gris à un mobilier en bois simple.

Vingt minutes plus tard, la cheffe apparaît. Cheveux courts, lunettes rouges et veste de cuisine noire, Mélanie Sire s’excuse. « Désolée pour l’attente, on ne pensait pas avoir autant de monde aujourd’hui. » Ni une ni deux, le temps de s’asseoir et l’entrevue débute.

Une cuisine saluée par le Guide Michelin

Lorsqu’on demande à la cheffe quelle est la clef de la réussite, Mélanie Sire ne tourne pas autour du pot. « Avoir du caractère et ne pas se laisser marcher sur les pieds. » Et du tempérament, elle ne semble pas en manquer. Dynamique, directe mais toujours souriante, Mélanie Sire ne tergiverse pas. « J’aime quand ça tourne. » Ajouté à cela des compétences culinaires et une créativité à toute épreuve, et on obtient une cheffe récompensée par le Bib gourmand du Guide Michelin.

Originaire de Jard-sur-Mer, Mélanie Sire a rejoint sa Vendée natale après avoir vadrouillé à travers la France à la recherche d’une affaire à monter. C’est avec son compagnon qu’elle s’est lancée dans cette nouvelle aventure il y a deux ans. Main dans la main pour faire tourner l’établissement, les rôles sont néanmoins bien définis. Mélanie Sire œuvre en cuisine, assistée d’un second et d’un apprenti tandis que Pierre-Yves Nouchet est responsable de salle, aidé d’une serveuse. « On a fait les saisons ensemble durant huit ans. Après Val Thorens et une expérience de gérance dans le Périgord, on s’est dit que c’était le moment d’ouvrir notre restaurant », détaille celle qui rêvait déjà petite d’enfiler la toque de chef.

LA SUITE S'IL VOUS PLAIT

Une carte adaptée aux saisons

À « La suite s’il vous plaît », quatre menus dont un servi uniquement le midi donnent l’eau à la bouche du client. Hors de question de tomber dans la monotonie. L’effet de surprise est garanti puisque la carte change au rythme des saisons. « Renouveler les plats prend du temps mais je tiens à cuisiner des produits locaux et de saison », poursuit la jeune femme, qui réalise ponctuellement des menus à quatre mains avec des chefs étoilés rencontrés au fil de ses déplacements.
Le couple espère aussi voir s’agrandir le restaurant d’ici 2020, passant ainsi de 50 à 70 couverts. « On compte en profiter pour refaire l’ensemble de la décoration », tient à préciser la jeune cheffe.

Les 25 minutes d’échange se terminent comme elles ont commencé. La cheffe esquisse un sourire, salue d’une poignée de main assurée, puis retourne vaquer à ses occupations, le pas pressé.
Efficace et joviale. Comme sa cuisine.

Un parcours brillant

Mélanie Sire a officié dans des établissements tenus par les grands noms de la cuisine française. En commençant par un passage chez Paul Bocuse, en Floride, pendant un an. « J’ai eu cette opportunité à la fin de ma formation au lycée Branly de La Roche-sur-Yon. J’ai débuté en brasserie, puis je suis montée au bistrot. J’ai adoré travailler là-bas. » Elle poursuit ensuite sa montée fulgurante à l’Atelier Étoile, chez Joël Robuchon, à Paris, pendant un an. Une expérience « très enrichissante » malgré tout agrémentée de stress. « Le rythme est extrêmement soutenu, c’est très dur. Certains se faisaient frapper », confie-t-elle sans s’étendre sur le sujet.

Service du midi : de 12 h 15 à 14 h • Service du soir : de 19 h 15 à 21 h • Ouvert 7/7 juillet et août – Fermé dimanche soir, lundi et mardi midi

A lire dans les Sables d’Olonne Magazine n°20

Parution Mai 2018

Parcours gourmand sur les routes de Vendée…

Au Château d’Olonne – La Ferme de Villeneuve

Le chef, maître restaurateur doit voir la vie en rose. Dans cet écrin, couleur de rêve, la gourmandise n’est plus un péché.

Voici une adresse pleine d’originalité dans un décor néobaroque tendance. Tout contribue au rêve avec un petit coin de paradis, en terrasse. Mais le meilleur est dans l’assiette préparée par le chef Jean-François Debladis et son second Luc Morteau, les plats élaborés à base de produits locaux témoignent de leur savoir-faire, ne manquez pas les « ris de veau en escalopines aux morilles » ou le dos de cabillaud à la plancha, sur un risotto de chou-fleur, tuile parmesan, émulsion chorizo.

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande la recette de La Lotte et crevette sauvage en kadaïf façon Thaï au lait de coco, mousseline de patates douces..

A lire dans Vendée Gourmande, parution juin 2018 et en vente 5,20 € dans les maison de presse.

Parcours gourmand sur les routes de Vendée…

A Challans – Au p’tit Farphadet

La générosité gourmande de Jean-Michel Landemaine donne l’esprit de ce bel établissement challandais très réputé.

Le « P’tit Farfadet » est devenu le véritable rendez-vous des épicuriens. Situé entre la gare et le centre ville de Challans, le restaurant se révèle aujourd’hui être un endroit plein de charme avec ses trois salles joliment rénovées et une terrasse aménagée dans une cour close. Le chef Jean-Michel Landemaine vous propose une cuisine gastronomique généreuse issue de la tradition. Une touche de folie et de fantaisie dans l’assiette vient souvent réveiller vos papilles ! Délicieux accueil de Sylvie.

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande la recette du filet de veau au jambon de Vendée, coquillages, langoustines et légumes de saison.

A lire dans Vendée Gourmande, parution juin 2018 et en vente 5,20 € dans les maison de presse.

Parcours gourmand sur les routes de Vendée…

Aux Sables d’Olonne – à La Chaume, Le Fatra

L’Esprit Chaumois dans toute son authenticité et sa franchise : C’est le Fatra, symbole gourmand du berceau de la cité !

Véritable porte-drapeau de la douceur de vivre en Vendée, « Le Fatra » semble définitivement inscrit au patrimoine chaumois ! Dans ce décor atypique, l’esprit s’évade en rêveries maritimes, larguez les amares sans hésiter. Venez au Fatra pour plonger dans cette « bistronimique ambiance » et goûter les plats aux saveurs iodées qui ont fait la réputation de Patrice Guillou : seiche à la plancha, le fameux thon aux épices et aussi les incontournables ris de veau.

Accompagnez votre dégustation avec les vins de propriétaires sélectionnés par Marie-Pierre qui parcourt chaque année l’hexagone à la rencontre des vignerons et de leur terroir.

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande la recette de la tarte citron sur financier au thé Matcha.

A lire dans Vendée Gourmande, parution juin 2018 et en vente 5,20 € dans les maison de presse.

Parcours gourmand sur les routes de Vendée…

Aux Herbiers, L’Envers du décor

Belle maîtrise, finesse de l’exécution, superbes produits…

Une Halte gourmande s’impose dans cet agréable décor.

Patrick Lefevre & Aurélien Jousseaume, « Jeunes Chefs Espoir » de l’année 2013, vous reçoivent dans leur restaurant gastronomique aux Herbiers, idéalement situé entre la Roche-sur-Yon et Cholet, à proximité du Puy du Fou. Cette ancienne boulangerie entièrement rénovée vous accueille maintenant dans une ambiance chaleureuse où la gastronomie s’exprime en toute transparence grâce à une cuisine entièrement ouverte sur la salle. Depuis Novembre 2016, « L’Envers du Décor » a obtenu le titre de Maître Restaurateur. Cette distinction valide leur volonté d’utiliser uniquement des produits frais, bruts, provenant principalement de circuits courts.

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande la recette d’asperges blanches étuvées, crémeux ricotta, haddock, sauce à l’orange sanguine.

A lire dans Vendée Gourmande, parution juin 2018 et en vente 5,20 € dans les maison de presse.

BRAVO…. Bistrovino !

« Coup de cœur » de la Vendée Gourmande, « Bistrovino » vient de se voir attribuer le titre de Maître restaurateur, couronnant ainsi une démarche de qualité et la volonté de travailler avec des produits frais, régionaux, transformés sur place. Une récompense méritée pour les restaurateurs Challandais qui ont reçu ce mercredi 17 octobre, leur plaque officielle des mains de Rémy Guerinot, président de l’UMIH Vendée et de Serge Rondeau, maire de Challans.

MAITRE RESTAURATEUR

Toute l’équipe de Vendée Mag et de la Vendée Gourmande adresse ses plus vines félicitations à Céline Bonnin et Teddy Melis.

La création du titre de  » Maître-Restaurateur  » est l’une des applications du contrat de croissance signé en mai 2007 entre le Gouvernement et les principales organisations professionnelles de restaurateurs, dont l’Umih.C’est une garantie officielle de cuisine élaborée sur place, avec des produits bruts 100 % frais par des restaurateurs qualifiés. Par ailleurs, les candidats au titre doivent bénéficier d’une qualification ou d’une expérience professionnelle avérée en restauration.
Le titre de Maître-Restaurateur est délivré par l’Etat. C’est le préfet du département de l’établissement du candidat, ou de l’entreprise qu’il dirige, qui est chargé d’attribuer ce titre, au vue du rapport d’un audit réalisé par un cabinet indépendant agréé COFRAC.

La Vendée compte à ce jour 52 maîtres restaurateurs sur environ 1600 établissements et la ville de Challans vient d’obtenir son deuxième maître restaurateur.

Céline et Teddy ont créé leur établissement en janvier 2017. « Le succès s’est fait tout de suite, les clients ont rapidement adhéré au concept. Ils sont devenus fidèles très rapidement. Aujourd’hui, certains viennent plusieurs fois par semaine. C’est vraiment agréable de connaitre une grande partie de sa clientèle » explique Céline, co-gérante de l’établissement. Installés dans une zone qui compte environ 200 entreprises et professions libérales, ils proposent des petits-déjeuners le matin, une formule Bistrot qui peut être consommée sur place ou à emporter le midi et un Bar à Vins, Bières & Tapas le soir. Il suffit d’aller naviguer sur leur site internet pour comprendre l’atmosphère, l’accueil et la cuisine qui pourront vous y être réservés ! « Nous travaillons uniquement des produits frais en fonction des arrivages du marché. Une formule végétarienne est également proposée le midi ainsi que le soir. Nous avons souhaité obtenir le titre pour une reconnaissance de notre travail et une mise en avant des produits locaux. Pour la conquête de ce titre, nous avons été accompagnés par le service tourisme de la Chambre de Commerce de Vendée. » explique Teddy, co-gérant et chef de cuisine de chez Bistrovino.

Céline BONNIN, co-gérante de Bistrovino et responsable du restaurant :
Céline a une formation en hôtellerie-restauration mais également une licence professionnelle en gestion ou reprise de PME hôtelière. Elle a commencé son parcours par des expériences en cuisine dans de belles maisons puis a choisi de se diriger vers le management, la gestion et le contact clientèle, puisque c’est là qu’elle trouve son épanouissement et on le ressent à son accueil chaleureux et très professionnel.
Teddy MELIS, co-gérant de Bistrovino et chef de cuisine :
Teddy a un CAP et BEP Alimentation, option charcutier-traiteur, ainsi qu’un Bac Pro Commerce. Il a été second de cuisine de 2007 à 2011 et est chef de cuisine depuis 7 ans déjà. Chez Bistrovino, sa carte évolue constamment en fonction des saisons, mais aussi au gré de ses envies ! Sa cuisine est moderne et inventive.

 

Parcours gourmand sur les routes de Vendée…

A la Roche-sur-Yon, Le Sale Gosse

La fougue, l’imagination, la jeunesse !!!! Un esprit inimitable qui nous met en appétit !

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande, la recette du Sablé fraises au citron

À deux pas des Halles et de la place Napoléon, le « Sale gosse » a planté son décor d’inspiration new-yorkaise, pour mieux laisser libre court à son imagination. Dans ce bistro moderne, les plats cuisinés à la volée s’affichent sur les ardoises avant d’être détrônés par de nouveaux, toujours concoctés avec passion et avec les produits de la saison. Dans cette chaleureuse ambiance, une équipe attentionnée vous oriente vers les intitulés de l’ardoise et vous propose au verre, une belle sélection de vins de Vignerons.

A lire dans le Guide Vendée Gourmande, parution Juin 2018.

En vente 5,20 € en maison de presse.