Restaurant LE PORT, embarquement gourmand ! La chaume, Vendée

LE PORT

Poissons à la plancha, accras de morue, fish and chips, produits créoles et asiatiques… la cuisine de la mer de Jules Servant et sa femme Mathilde, au restaurant Le Port, sur le quai George V, s’illustre à la fois par sa simplicité et son exotisme.
Ces deux passionnés ont fait leurs armes un peu partout autour du monde, aux Antilles, sur la côte Catalane, aux Etats-Unis ou encore en Australie. Mais c’est bien aux Sables-d’Olonne, qu’ils ont choisi de monter leur premier établissement, en 2015. « Mathilde est originaire d’ici, indique Jules. Et j’ai tout de suite eu un coup de coeur en découvrant La Chaume. »

Le cadre industriel de ce restaurant est épuré mais le plafond végétal donne à l’ensemble une ambiance cosy. Une équipe de six personnes y sert une cuisine variée qu’elle adapte en fonction des pêches et des saisons. Toujours élaborée sur place avec des produits frais et locaux. « Une cuisine sans prétention, mais faite avec de bons produits et surtout de la passion. »

LE PORT 2

Le Port – 24 quai George V – 85100 Les Sables d’Olonne – Tél. : 02 51 32 07 52

A lire dans LES SABLES D’OLONNE Magazine n°21, Parution Mai 2019

Gelateria Antoine, un glacier en toute simplicité

ANTOINE GELATERIA

Ah ces Italiens. « Ils ont l’art et la manière d’aborder les choses dans la simplicité. Les meilleures pizzas se font avec très peu d’ingrédients mais de qualité. Pour la glace, c’est pareil. Les choses les plus simples sont les meilleures. Et ce sont bien ces valeurs-là qu’on défend sur le quai de La Chaume. »
Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Antoine Juquier ne renie pas ses origines. C’est en Italie, d’ailleurs, qu’il est allé parfaire son savoir-faire. Glaces, sorbets, bâtonnets, semifreddo…
A la Gelateria, tout est fait sur place, avec simplicité et dans le respect des traditions. Les glaces sont parfumées par infusion et vous ne trouverez pas de glace fluo dans ses rayons.
Pour des faims plus consistantes, Antoine propose d’appétissants sandwiches, siciliano, firenze et à la focaccia ainsi que de délicieux gâteaux glacés faits maison.

VITRINE ANTOINE GELATERIA

Antoine Gelateria – 14 quai George V – 85100 Les Sables d’Olonne – Tél. : 02 51 23 42 90

A demain pour la suite de nos portraits…

A lire dans LES SABLES D’OLONNE Magazine n°21, Parution Mai 2019

Restaurant le Cayola en Vendée : Sébastien Bonavita, un chef né sous une bonne étoile

Avec sa vue imprenable sur la baie du même nom, son service impeccable et une cuisine de très haut niveau, le restaurant gastronomique Le Cayola n’a pas volé sa réputation, ni son étoile au guide Michelin. Cette réussite de toute une équipe, c’est aussi celle de son talentueux chef, Sébastien Bonavita.

De commis à chef étoilé

Sébastien Bonavita avait tout juste 21 ans quand il est arrivé au Cayola, en 2000. « Je suis entré comme jeune commis, mais on m’a rapidement fait confiance. » Sérieux et passionné, il est rapidement nommé second de cuisine. Son nouveau chef, Raphaël Rolland, arrivé un an après lui (2001), le prend alors sous son aile.
« A l’époque, Raphaël et la direction s’étaient fixé pour objectif de décrocher leur première étoile au guide Michelin. Le projet m’a tout de suite plu. C’était ambitieux et il a fallu s’accrocher pour y arriver. Une étoile, c’est avant tout la récompense d’un travail d’équipe, qui demande beaucoup de rigueur et de régularité. »
Il aura fallu quelques années pour y parvenir. Mais durant cette période, le travail est formateur. Sébastien parfait sa technique et ses connaissances avec une passion toujours grandissante. A tel point que la direction décide de lui faire une nouvelle fois confiance, en lui proposant de prendre la place de chef, après le départ de Raphaël. Une consécration méritée, mais aussi un challenge de taille, pour le jeune cuistot de 28 ans.

CAYOLA
Une cuisine d’exception

« La décision n’a pas été facile à prendre. En me nommant, la direction voulait rester dans la continuité pour garder une marque Cayola. Mais c’était aussi beaucoup de responsabilités avec un nouvel équilibre à trouver. » Le défi est d’autant plus grand que, si obtenir une étoile est difficile, la conserver ne l’est pas moins.
« Il faut sans cesse se renouveler, innover aussi bien dans les techniques que dans l’association des saveurs, pour faire plaisir à nos clients et les surprendre. Car l’identité d’un chef, c’est avant tout sa patte, le toucher qu’il met au quotidien dans ses recettes. »
Celui de Sébastien frise l’excellence. Des spécialités de la mer, bien-sûr (poissons, homards frais, ormeaux…), mais aussi des classiques du terroir (pigeon de Vendée, escargots…) qu’il revisite de façon plus moderne, « avec des saveurs qu’on ne retrouve pas ailleurs ».
Une cuisine d’exception dans un cadre magnifique, qui a permis à Sébastien et toute l’équipe du Cayola, de conserver leur étoile depuis plus de dix ans.
Et on l’espère vraiment, pour encore longtemps !

Sebastien Bonavita 2

Le Cayola, 
restaurant gastronomique, 76 promenade de Cayola – 85180 Les Sables d’Olonne – Tél : 02 51 22 01 01 – www.le-cayola.com

Photos : ©F. FLAMEN

A lire dans LES SABLES D’OLONNE Magazine n°21, Parution Mai 2019

Elisabeth Vezin-Mourcou, la poésie ou la vraie vie en partage

Si on avait dit à Elisabeth Vezin-Mourcou, responsable du Poney-Club de La Roche sur Yon, qu’elle écrirait un jour, l’aurait-elle cru ? Pas sur. Et pourtant, cette amoureuse des mots a déjà publié plus de neuf livres.

Pour en savoir plus : La Roche sur Yon Magazine article Elisabeth Vezin Mourcou

Laurent Brethome

« Je suis un enfant d’ici. La Roche-Sur-Yon, c’est ma ville ».

Laurent Brethome aime revenir le plus souvent possible dans la ville qui l’a vu naître. Metteur en scène associé à plusieurs théâtre, professeur au conservatoire de Lyon et actuellement en pleine tournée de sa dernière création, Laurent Brethome a un emploi du temps de ministre.

Pour en savoir plus : Le magazine de la Roche-Sur-Yon n°9