Parcours gourmand sur les routes de Vendée…

Au Château d’Olonne – La Ferme de Villeneuve

Le chef, maître restaurateur doit voir la vie en rose. Dans cet écrin, couleur de rêve, la gourmandise n’est plus un péché.

Voici une adresse pleine d’originalité dans un décor néobaroque tendance. Tout contribue au rêve avec un petit coin de paradis, en terrasse. Mais le meilleur est dans l’assiette préparée par le chef Jean-François Debladis et son second Luc Morteau, les plats élaborés à base de produits locaux témoignent de leur savoir-faire, ne manquez pas les « ris de veau en escalopines aux morilles » ou le dos de cabillaud à la plancha, sur un risotto de chou-fleur, tuile parmesan, émulsion chorizo.

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande la recette de La Lotte et crevette sauvage en kadaïf façon Thaï au lait de coco, mousseline de patates douces..

A lire dans Vendée Gourmande, parution juin 2018 et en vente 5,20 € dans les maison de presse.

Parcours gourmand sur les routes de Vendée…

Aux Herbiers, L’Envers du décor

Belle maîtrise, finesse de l’exécution, superbes produits…

Une Halte gourmande s’impose dans cet agréable décor.

Patrick Lefevre & Aurélien Jousseaume, « Jeunes Chefs Espoir » de l’année 2013, vous reçoivent dans leur restaurant gastronomique aux Herbiers, idéalement situé entre la Roche-sur-Yon et Cholet, à proximité du Puy du Fou. Cette ancienne boulangerie entièrement rénovée vous accueille maintenant dans une ambiance chaleureuse où la gastronomie s’exprime en toute transparence grâce à une cuisine entièrement ouverte sur la salle. Depuis Novembre 2016, « L’Envers du Décor » a obtenu le titre de Maître Restaurateur. Cette distinction valide leur volonté d’utiliser uniquement des produits frais, bruts, provenant principalement de circuits courts.

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande la recette d’asperges blanches étuvées, crémeux ricotta, haddock, sauce à l’orange sanguine.

A lire dans Vendée Gourmande, parution juin 2018 et en vente 5,20 € dans les maison de presse.

Manger Sain

Pourquoi consommer des fruits et des légumes de saison ?

Tout le monde sait qu’il est recommandé de consommer les fameux cinq fruits et légumes par jour. Cela n’est vrai qu’à condition qu’ils soient de saison et de préférence bio et locaux.
À l’heure où tous les fruits et légumes sont, pour ainsi dire, disponibles toute l’année, il n’est pas simple de savoir quels fruits et légumes consommer à quelle saison. Découvrez dans cet article quels sont les meilleurs fruits et légumes au printemps et en été.

Les atouts des fruits et légumes de saison

Les fruits et légumes de saison présentent de très nombreux atouts, contrairement à ceux cultivés en serre et qui ont vécu de longues heures de transport pour être exportés. Voici quelques avantages à les consommer de saison :

Le goût :
Les fruits et légumes sont arrivés à maturité et prêts à la consommation, ce qui garantit un bien meilleur goût. Ceux qui sont exportés doivent être cueillis trop tôt pour mûrir durant le transport, avec comme résultat une perte de goût et bien sûr plus ils consommeront du carburant.

Ils répondent au bon moment à nos besoins nutritionnels :
La nature est bien faite et nous offre tout ce dont nous avons besoin au bon moment ! En hiver, avec le froid et le manque de soleil, notre corps réclame plus de nutriments et notre système immunitaire a besoin d’un petit coup de fouet : tant mieux, c’est la saison des légumes riches en minéraux et des agrumes pleins de vitamine C. En été, avec la chaleur, notre organisme dépense moins de calories mais demande plus d’eau : tous les fruits et légumes de la saison en sont gorgés : melon, salade, tomate, courgette, fruits rouges, etc.

Ils sont plus riches en antioxydants :
Les antioxydants sont des molécules qui protègent les cellules de notre corps des agressions qu’elles subissent tous les jours (pollution, tabagisme, UV, etc.), et permettent donc de prévenir l’apparition de certaines maladies et de rester jeune plus longtemps. Les végétaux en produisent comme mécanisme de défense essentiellement lorsqu’ils sont exposés au soleil et aux agressions externes et qu’ils doivent se défendre seul, sans pesticide. Raison pour laquelle les fruits et légumes bio contiennent un peu plus d’antioxydants que les autres. Une remarque : la peau est très riche en antioxydants et autres vitamines et fibres, alors conservez-la au maximum…

Article à Lire dans « J’ose » Magazine du développement durable.

Téléchargez-le gratuitement sur www.josenvendee.fr