Découvrez L’Envers du décor, Restaurant Les Herbiers

L'envers du decor

Aurélien Jousseaume, « Jeunes Chefs Espoir » de l’année 2013, vous reçoit dans son restaurant gastronomique aux Herbiers, idéalement situé entre La Roche-sur-Yon et Cholet, à proximité du Puy-du-Fou. Cette ancienne boulangerie entièrement rénovée vous accueille maintenant dans une ambiance chaleureuse où la gastronomie s’exprime en toute transparence grâce à une cuisine entièrement ouverte sur la salle. Depuis novembre 2016, « L’Envers du Décor » a obtenu le titre de Maître Restaurateur. Cette distinction valide leur volonté d’utiliser uniquement des produits frais, bruts, provenant principalement de circuits courts.

L'envers du decor2

L’Envers du décor vous propose la recette  « Rhubarbe aux épices, blanc-manger Tonka, sorbet fraise ».

L'envers du decor3

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande n°2 la recette complète proposée par le restaurant.

Parution juin 2019 et en vente 5,20 € dans les maisons de presse.

Restaurant Le Balata à l’Aiguillon-sur-vie, Vendée.

LE BALATA

Au cœur du golf des Fontenelles, entre ambiance chaleureuse et convivialité, Le Balata vous accueille dans son cadre qui allie modernité et raffinement. Vous trouverez une cuisine de saison à base de produits frais et locaux travaillés
sur place ainsi que des plats végétariens pour satisfaire les attentes de chacun. Vous pourrez profiter de la terrasse avec vue sur le green et la piscine, cette tranquillité et ce cadre agréable vous permettront de profiter des douceurs de la carte.
Tout est réuni pour y passer un agréable moment.

RESTAURANT LE BALATA

Le Balata vous propose la recette de « Gravlax de Saumon, carpaccio de betteraves, crème au raifort et vinaigrette aux épices ».

Recette BALATA 2019

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande n°2 la recette complète proposée par le restaurant.

Parution juin 2019 et en vente 5,20 € dans les maisons de presse.

Benoît Chardon, le vice-champion de France de pizzaïolo sacré Maître-Restaurateur

BENOIT CHARDON

La carte d’un restaurant, c’est un peu la carte d’identité de son cuisinier. On y retrouve ses goûts, ses préférences, son savoir-faire. Celle des Chardons en tout cas, sous forme de gazette humoristique, en dit long sur le parcours atypique de Benoît Chardon. Cet amoureux de la création culinaire a été sacré vice-champion de France de pizzaïolo avant de recevoir le titre de Maître Restaurateur. Une belle consécration personnelle, mais aussi pour sa femme, Géraldine, avec qui il a repris en 2015 l’établissement qui porte aujourd’hui leur nom, Les Chardons, sur le magnifique site du Puits d’Enfer. Un lieu unique qu’ils ont su modeler à leur image avec une ambiance à la fois chic et sobre, simple et chaleureuse. En un mot, authentique !

BENOIT CHARDON 2

Un « pizzaroudeur » en quête de saveurs

Ce mariage très réussi de l’exigence et de la simplicité, on le retrouve également dans l’assiette. Que ce soit sur les pizzas ou dans les pâtes, Benoît a toujours eu à coeur de respecter la tradition italienne avec des plats simples, mais subtilement agrémentés d’une touche d’exotisme aux saveurs du terroir. « Il est très important de ne jamais dénaturer la culture des produits et des pays, explique le Maître-Restaurateur. Mais cela n’empêche pas d’être créatif.»
L’envie de créer, c’est justement ce qui l’a poussé à revenir à la restauration. Car ce créateur culinaire à l’esprit bouillonnant n’a pas toujours fait que des pizzas. Boulanger-pâtissier de métier, Benoît a d’abord travaillé pour plusieurs chefs étoilés, aux Loges de l’Aubergade de Michel Trama, chez Pic ou encore comme chef pâtissier au Normandy de Deauville, avant de revenir en boulangerie, aux Etats-Unis puis à Nantes.

PIZZERIA LES CHARDONS

Du « frais maison » en toute saison

Dominé par son besoin créatif il trouve finalement le moyen de satisfaire tous ses désirs : la pizza. Pâtes, pizzas, desserts, tout est évidemment fait maison, avec des farines bio et des produits frais et de saison. La cuisine proposée par Géraldine et Benoît est simple mais exigente, tant sur la qualité des produits que sur leur association.
En 2015, cette exigence à tous les niveaux leur vaut d’obtenir le titre de Maître Restaurateur. Une consécration pour Géraldine et Benoît, mais surtout un gage de savoir-faire et de qualité des produits pour les clients.
« Le maître mot en restauration doit être le plaisir : plaisir dans le travail car c’est avant tout un métier de passion, et plaisir apporté aux clients. Quand l’ensemble de la prestation est réussie, le plaisir est alors partagé. »

PIZZA CHARDONS

Leur secret : la passion

Mais la passion de Benoît ne s’arrête pas là. Son exigence, son amour du métier, son envie de créer et d’aller toujours plus loin l’ont naturellement poussé à tenter l’expérience des concours nationaux de pizzaïolo. « Au départ, je voulais simplement essayer pour m’améliorer et me remettre en question. » Mais le Maître restaurateur se prend vite au jeu.
Vice-champion de France, il franchit un cap en 2014, en participant aux championnats du monde à Parme. Il termine 24e sur 400 (3e français et 6e en duo), avec une pizza aux saveurs exotiques : un carpaccio de bar de ligne avec une marinade coriandre, soja et combava, fleurie d’une perline de fruits de la passion. « Les concours sont très formateurs. On en apprend beaucoup techniquement mais aussi sur soi, sur ses petites faiblesses… »
Pour le reste, Benoît reconnaît qu’il n’y a pas de secret : « seulement travailler avec des produits de terroir et de saison, en toute simplicité, sans les dénaturer, et toujours avec passion ! »

A lire dans LES SABLES D’OLONNE Magazine n°21, Parution Mai 2019

Restaurant Le Fatra, les Sables d’Olonne en Vendée

PATRICE ET MP GUILLOU

Véritable porte-drapeau de la douceur de vivre en Vendée, « Le Fatra » semble définitivement inscrit au patrimoine chaumois !
Dans ce décor atypique, l’esprit s’évade en rêveries maritimes, larguez les amares sans hésiter. Venez au Fatra pour plonger dans cette « bistronimique ambiance » et goûter les plats aux saveurs iodées qui ont fait la réputation de Patrice Guillou : seiche à la plancha, le fameux thon aux épices et aussi les incontournables ris de veau. Accompagnez votre dégustation avec les vins de propriétaires sélectionnés par Marie-Pierre qui parcourt chaque année l’hexagone à la rencontre des vignerons et de leur terroir.

SALLE FATRA

Le Fatra vous propose la recette de « Cabillaud Skrein rôti en viennoise de céréales à l’encre, coulis de fanes de blettes ».

CABILLAUD SKREIN ROTI

 

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande n°2 la recette complète proposée par le restaurant.

A lire dans Vendée Gourmande n°2, parution juin 2019 et en vente 5,20 € dans les maisons de presse.

Côte Ouest aux Sables d’Olonne

Suite du Parcours Gourmand

L’Embarquement sur ce beau et grand navire invite au rêve le plus absolu…

Face à la baie des Sables d’Olonne, le Restaurant « Côte Ouest » vous invite aux plus belles escales gustatives. Après avoir fait ses classes auprès des plus grands noms de la Gastronomie (Cannes, Saint-Tropez, Megève …), le Chef Thomas Evanno qui a obtenu le titre de Maître Restaurateur, donne le cap avec une cuisine résolument tournée vers la mer… Avec subtilité, authenticité, simplicité et qualité, il manie les fruits de la mer et les produits locaux… Chaque dimanche midi, face à l’océan, le restaurant vous propose son incontournable buffet de fruits de mer et de desserts imaginés par son Chef Pâtissier Olivier Robin.

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande la recette du Homard Bleu cuit à l’eau de mer, pissaladière de légumes grillés.

fb COTE OUEST

A lire dans Vendée Gourmande, parution juin 2018 et en vente 5,20 € dans les maisons de presse.

Parcours gourmand sur les routes de Vendée…

Au Château d’Olonne – La Ferme de Villeneuve

Le chef, maître restaurateur doit voir la vie en rose. Dans cet écrin, couleur de rêve, la gourmandise n’est plus un péché.

Voici une adresse pleine d’originalité dans un décor néobaroque tendance. Tout contribue au rêve avec un petit coin de paradis, en terrasse. Mais le meilleur est dans l’assiette préparée par le chef Jean-François Debladis et son second Luc Morteau, les plats élaborés à base de produits locaux témoignent de leur savoir-faire, ne manquez pas les « ris de veau en escalopines aux morilles » ou le dos de cabillaud à la plancha, sur un risotto de chou-fleur, tuile parmesan, émulsion chorizo.

Découvrez dans le Guide Vendée Gourmande la recette de La Lotte et crevette sauvage en kadaïf façon Thaï au lait de coco, mousseline de patates douces..

A lire dans Vendée Gourmande, parution juin 2018 et en vente 5,20 € dans les maison de presse.

BRAVO…. Bistrovino !

« Coup de cœur » de la Vendée Gourmande, « Bistrovino » vient de se voir attribuer le titre de Maître restaurateur, couronnant ainsi une démarche de qualité et la volonté de travailler avec des produits frais, régionaux, transformés sur place. Une récompense méritée pour les restaurateurs Challandais qui ont reçu ce mercredi 17 octobre, leur plaque officielle des mains de Rémy Guerinot, président de l’UMIH Vendée et de Serge Rondeau, maire de Challans.

MAITRE RESTAURATEUR

Toute l’équipe de Vendée Mag et de la Vendée Gourmande adresse ses plus vines félicitations à Céline Bonnin et Teddy Melis.

La création du titre de  » Maître-Restaurateur  » est l’une des applications du contrat de croissance signé en mai 2007 entre le Gouvernement et les principales organisations professionnelles de restaurateurs, dont l’Umih.C’est une garantie officielle de cuisine élaborée sur place, avec des produits bruts 100 % frais par des restaurateurs qualifiés. Par ailleurs, les candidats au titre doivent bénéficier d’une qualification ou d’une expérience professionnelle avérée en restauration.
Le titre de Maître-Restaurateur est délivré par l’Etat. C’est le préfet du département de l’établissement du candidat, ou de l’entreprise qu’il dirige, qui est chargé d’attribuer ce titre, au vue du rapport d’un audit réalisé par un cabinet indépendant agréé COFRAC.

La Vendée compte à ce jour 52 maîtres restaurateurs sur environ 1600 établissements et la ville de Challans vient d’obtenir son deuxième maître restaurateur.

Céline et Teddy ont créé leur établissement en janvier 2017. « Le succès s’est fait tout de suite, les clients ont rapidement adhéré au concept. Ils sont devenus fidèles très rapidement. Aujourd’hui, certains viennent plusieurs fois par semaine. C’est vraiment agréable de connaitre une grande partie de sa clientèle » explique Céline, co-gérante de l’établissement. Installés dans une zone qui compte environ 200 entreprises et professions libérales, ils proposent des petits-déjeuners le matin, une formule Bistrot qui peut être consommée sur place ou à emporter le midi et un Bar à Vins, Bières & Tapas le soir. Il suffit d’aller naviguer sur leur site internet pour comprendre l’atmosphère, l’accueil et la cuisine qui pourront vous y être réservés ! « Nous travaillons uniquement des produits frais en fonction des arrivages du marché. Une formule végétarienne est également proposée le midi ainsi que le soir. Nous avons souhaité obtenir le titre pour une reconnaissance de notre travail et une mise en avant des produits locaux. Pour la conquête de ce titre, nous avons été accompagnés par le service tourisme de la Chambre de Commerce de Vendée. » explique Teddy, co-gérant et chef de cuisine de chez Bistrovino.

Céline BONNIN, co-gérante de Bistrovino et responsable du restaurant :
Céline a une formation en hôtellerie-restauration mais également une licence professionnelle en gestion ou reprise de PME hôtelière. Elle a commencé son parcours par des expériences en cuisine dans de belles maisons puis a choisi de se diriger vers le management, la gestion et le contact clientèle, puisque c’est là qu’elle trouve son épanouissement et on le ressent à son accueil chaleureux et très professionnel.
Teddy MELIS, co-gérant de Bistrovino et chef de cuisine :
Teddy a un CAP et BEP Alimentation, option charcutier-traiteur, ainsi qu’un Bac Pro Commerce. Il a été second de cuisine de 2007 à 2011 et est chef de cuisine depuis 7 ans déjà. Chez Bistrovino, sa carte évolue constamment en fonction des saisons, mais aussi au gré de ses envies ! Sa cuisine est moderne et inventive.