Des aides adaptées à chacun avec HATEIS HABITAT, La Roche-sur-Yon Vendée.

 

AIDE ADAPTEES

Lorsque l’on possède une maison ancienne et que l’on souhaite l’améliorer, lorsque l’on achète, à tout âge, un bien dans l’ancien, se pose rapidement la question du coût des travaux, notamment en terme de mise aux normes énergétiques. Pour aider les propriétaires occupants, les jeunes accédants, les accédants sur le tard, à trouver le bon financement, HATEIS Habitat conseille et accompagne tous ceux qui désirent rénover leur logement.

Hatéis Habitat le conseil et l’écoute

La maison date du début des années 70. Elle est un peu « défraichie » mais c’est le coup de cœur de ce couple de propriétaires. Famille recomposée, les Dubois se projettent déjà dans ce nouveau foyer, tout en mesurant l’ampleur de la tâche au niveau des travaux. « Il y a les rénovations inhérentes à une habitation de cet âge, mais nous devons aussi penser au confort et à la consommation d’énergie. ». Des ouvertures à changer, un sous-sol mal isolé et une chaudière au fuel qui, malgré sa solidité, a fait son temps… Le constat est clair. « Nous nous sommes dit que tout ça allait rapidement faire grimper la facture ».
Alors qu’ils sont déjà sollicités, voire assaillis, au téléphone par de nombreux organismes plus ou moins officiels, les Dubois décident de confier leurs démarches à HATEIS Habitat. « C’est une association agréée par l’Anah et d’autres institutions, qui intervient auprès des particuliers pour les accompagner dans leur projet personnel d’amélioration de l’habitat. Nous avons tout de suite été rassurés sur l’aide qu’elle pouvait nous apporter par la recherche des meilleurs financements au vu de notre situation et par le suivi de nos demandes ».

HATEIS 2

Les bons conseils dès le début

Pour des propriétaires qui ont déjà des travaux à gérer, trouver les bons interlocuteurs pour accéder aux aides peut sembler relever du parcours du combattant. Dès le premier contact, un Conseiller d’HATEIS Habitat nous a rassurés et a organisé une visite de notre logement afin de nous apporter les bonnes recommandations. « Lors de cette visite, le Conseiller a étudié notre situation financière pour ne pas nous engager dans des travaux disproportionnés par rapport à nos moyens, et nous a dit de ne pas commencer les travaux avant d’avoir l’accord des subventions. De plus, il nous a confirmé de privilégier des entreprises locales labellisées RGE, pour être éligibles au Crédit d’Impôts et aux aides. »
Le Conseiller d’HATEIS Habitat oriente également les propriétaires dans le choix de certaines solutions techniques, auxquelles ils n’auraient pas pensé, comme par exemple, l’installation d’une ventilation mécanique afin de renouveler l’air dans le logement.

Une fois le projet défini, les devis choisis, le Conseiller d’HATEIS Habitat établit aux Dubois un Plan de Financement prévisionnel de leurs subventions et dépose leur dossier auprès des divers organismes financeurs. « Nous avions un peu peur d’y consacrer beaucoup de temps et d’énergie. Là encore, nous avons été rassurés. HATEIS Habitat prend les choses en mains ; ils se sont occupés de tout pour nos demandes de subventions. Un mois plus tard environ, nous avons eu nos accords et avons pu lancer le chantier. ». Les Dubois ont sollicité une avance de subvention pour le démarrage des travaux. « Nous avons reçu le solde des aides une fois l’achèvement de nos travaux ; jusqu’aux dernières démarches, HATEIS Habitat a été à nos côtés ! ».
Grâce à l’assistance technique et administrative d’HATEIS Habitat, aujourd’hui, la famille DUBOIS profite pleinement de leur maison rénovée, une « nouvelle maison » en quelque sorte. Les conseils et l’accompagnement d’HATEIS Habitat sont uniques pour chaque projet car il existe « des aides adaptées à chacun ! ».

Hateis Habitat s’occupe de tout

Une fois le projet défini, les devis choisis, le Conseiller d’HATEIS Habitat établit aux Dubois un Plan de Financement prévisionnel de leurs subventions et dépose leur dossier auprès des divers organismes financeurs. « Nous avions un peu peur d’y consacrer beaucoup de temps et d’énergie. Là encore, nous avons été rassurés. HATEIS Habitat prend les choses en mains ; ils se sont occupés de tout pour nos demandes de subventions. Un mois plus tard environ, nous avons eu nos accords et avons pu lancer le chantier. ». Les Dubois ont sollicité une avance de subvention pour le démarrage des travaux. « Nous avons reçu le solde des aides une fois l’achèvement de nos travaux ; jusqu’aux dernières démarches, HATEIS Habitat a été à nos côtés ! ».
Grâce à l’assistance technique et administrative d’HATEIS Habitat, aujourd’hui, la famille DUBOIS profite pleinement de leur maison rénovée, une « nouvelle maison » en quelque sorte. Les conseils et l’accompagnement d’HATEIS Habitat sont uniques pour chaque projet car il existe « des aides adaptées à chacun ! ».

AIDE ADAPTEES HATEIS

Où se renseigner ?
Hatéis Habitat
7 impasse Thalès – 85000 La Roche-sur-Yon – 02 51 36 82 63 – www.hateis.fr

A Lire dans le magazine HABITER EN VENDEE n°12 , parution Octobre 2019.

En vente 4,50 € dans les maisons de presse.

Ma maison économe : quelles solutions ?

maison econome 6 K

La consommation d’énergie de l’habitat est une préoccupation de plus en plus présente chez les porteurs de projet. Depuis 20 ans, les innovations s’enchaînent chez les fabricants de matériaux et de production d’énergie, apportant régulièrement de nouvelles solutions. Les professionnels du bâtiment sont les prescripteurs de ces solutions auprès des investisseurs.

Christophe Rabiller, architecte DPLG et directeur de 6K Architecture à La Roche-sur-Yon, nous présente quelques pistes à suivre.

C’est aujourd’hui devenu un automatisme pour qui fait construire un logement. On pense écologie dans le choix des matériaux, proximité des fournisseurs, impact sur l’environnement lors de leur fabrication. Mais aussi, conséquences écologiques et économiques de l’usage de sa maison à long terme. Est alors abordée la question de la consommation d’énergie. « Les deux critères importants à prendre en compte sont la déperdition thermique et les apports calorifiques » déclare Christophe Rabiller. En d’autres termes : quelle isolation et qu’elle source d’énergie pour ma maison ?

Une bonne implantation

La réflexion doit commencer en amont. Dès la conception, l’architecte va prendre en compte la situation du terrain et son environnement. « Je ne démarre aucun projet sans m’être d’abord rendu sur place » explique Christophe Rabiller. « Nous prenons en compte l’orientation de la parcelle, sa pente éventuelle, la végétation sur le terrain et les espaces limitrophes, et même la présence ou non de constructions voisines. » Ces paramètres détermineront le bon emplacement et la bonne orientation de la construction. Une orientation qui prendra son importance notamment au moment de positionner les ouvertures. Nous y reviendrons…

maison econome 6 K -2

Le choix des matériaux

Une fois l’implantation déterminée, vient le choix des matériaux pour la structure. « On peut par exemple préférer la brique au parpaing » propose l’architecte. « Même si le surcoût est encore rédhibitoire pour beaucoup, le gain à long terme est désormais reconnu. » La maison en structure bois connait aussi un franc succès depuis quelques années. « C’est un domaine où les progrès ont été importants. L’ossature bois, ajoutée à la laine de bois pour l’isolation et au bardage extérieur, donne des performances thermiques très bonnes. »
Des avancées ont également été réalisées avec la laine de verre. Un produit d’abord plébiscité puis délaissé avec l’arrivée des matériaux dits bios. « On peut aujourd’hui très bien isoler sa maison du froid et la protéger des chaleurs de l’été avec de la laine de verre. Sans pour cela en mettre une couche de 60 cm d’épaisseur » affirme Christophe Rabiller.
Quant à ceux qui veulent à tout prix privilégier les matériaux biosourcés, là encore l’architecte a la solution. « Il existe de bons isolants en fibre de lin, comme ceux produits en Vendée par la CAVAC par exemple. »
L’idéal étant de privilégier autant que possible une isolation par l’extérieur. « Il est toujours préférable de stopper l’action du froid ou de la chaleur avant qu’elle ne pénètre le mur plutôt qu’après. »

maison econome 6 K -3

Bien ventiler

L’isolation contribuera à diminuer les déperditions de chaleur et surtout l’entrée de l’air froid dans le logement. « On peut construire une maison complètement étanche aux flux d’air extérieur. Mais il faut faire attention aux pathologies engendrées par une étanchéité trop parfaite. » C’est là que la ventilation double flux prend son importance. « Elle permet …

6.K Architecture
Conseils – Projets – Architecture – Maîtrise d’œuvre
27 rue Benjamin Franklin – La Roche-sur-Yon
Tél. 02 51 36 82 64  – www.6-k.fr

Suite à Lire dans le magazine HABITER EN VENDEE n°12 , parution Octobre 2019.

En vente 4,50 € dans les maisons de presse.

EcoTree : Valorisez les forêts françaises en devenant propriétaires d’arbres !

ECOTREE 1

L’idée paraît si simple qu’on pourrait s’étonner que personne ne l’ait eue avant. Elle en a pourtant surpris plus d’un… Car il ne suffisait pas d’y penser. Encore fallait-il réussir à la mettre en œuvre. Après plus de deux ans de bataille juridique, EcoTree y est enfin parvenue. Cette start-up soucieuse de l’environnement propose en effet, depuis trois ans, d’acquérir un actif arbre.

Une équation vertueuse
Dans les faits, vous devenez propriétaire d’arbres naissants, qu’EcoTree plante et valorise jusqu’à leur maturité, puis vous en touchez le produit de la vente comme bois d’œuvre. « C’est une équation vertueuse entre les dimensions environnementales et économiques, explique Baudouin Vercken, l’un des fondateurs d’EcoTree. Non seulement vous participez au renouvellement et à la gestion des forêts, mais vous bénéficiez aussi d’un retour sur investissements, avec une valorisation moyenne des arbres de 2 % par an. » Pour les entreprises, c’est aussi un bon moyen de compenser son bilan carbone, de s’engager et de communiquer positivement, ou encore de fédérer le corps social…

Rendre ses lettres de noblesse à la forêt française
Pour Baudouin Vercken, Erwan Le Méné et Vianney de la Brosse, les trois fondateurs d’EcoTree, tout est parti d’un constat : celui que « l’éco-responsabilité n’est pas assez récompensée et valorisée en France, en particulier au niveau de l’entretien et de la gestion des forêts ». En France, 75 % des forêts sont privées et plus d’un million de propriétaires forestiers possèdent moins d’un hectare. Difficile dans ses conditions de mettre en place un dispositif efficace et satisfaisant pour tout le monde.

En plus de permettre à tout un chacun de s’impliquer dans le renouvellement et la gestion durable des forêts françaises, EcoTree s’engage également à lui redonner ses lettres de noblesses en plantant du bois de qualité (chêne notamment), dans le respect de la biodiversité forestière. « Nous partons du principe que la forêt fait partie d’un patrimoine commun, que nous devons tous entretenir et respecter. »

ECOTREE 2

La Vendée, un marché prometteur
Depuis ses débuts, en 2016, EcoTree a déjà planté plus de 400 hectares en Bretagne, Ile de France, creuse et débute son activité également en Bourgogne (Morvan). Mais l’entreprise qui pousse aussi vite que les arbres dont elle s’occupe ne compte pas s’arrêter là. Et La Vendée semble une terre d’accueil prometteuse avec ses nombreuses entreprises et son dynamisme économique. « Les entreprises ont un rôle à jouer sur le maintien et la restauration des forêts qui représente un véritable enjeu de développement du territoire. Il suffirait d’un élan commun de quelques entreprises pour pouvoir mettre en place un nouveau projet forestier, où tout le monde aurait à y gagner. »

ecotree, la nature a de la valeur
110 rue Charles Nungesser – 29490 GUIPAVAS
www.ecotree.fr

A Lire dans le magazine HABITER EN VENDEE n°12 , parution Octobre 2019.

En vente 4,50 € dans les maisons de presse.

Côte Vendéenne : R déco Actuel métamorphose un appartement face Mer

RDECO1

Situé au troisième étage d’une résidence de la corniche de Saint-Hilaire-de-Riez, cet appartement secondaire a été totalement transformé par le studio R Déco afin de l’optimiser et de refléter l’esprit de ses propriétaires.

Une métamorphose TOTALE

Quatre mois de travaux pour une métamorphose totale ! Tout d’abord, une redistribution logique s’imposait en inversant la cuisine et la salle d’eau et en ouvrant le couloir sur le salon.
Résultat : une meilleure circulation et la création d’un nouvel espace éclairé par la baie vitrée (4,10 m) donnant sur l’océan (offrant un tableau en perpétuelle évolution selon les saisons). Puis la création d’une chambre vue sur mer (avec dressing) permet d’accueillir les petits enfants des propriétaires. Enfin, des choix judicieux ont été faits dans les prestations et la qualité des matériaux utilisés.

RDECO2

Les bons choix

Les vitres sont désormais autonettoyantes grâce à un traitement reposant sur la particularité de l’hydrophilie et de la photocatalyse. La peinture utilisée est celle créée par R Déco et portant sa propre marque. Fabriquée en France, cette gamme de peinture propose des teintes subtiles évoquant la nature. Pour ce projet, il s’agit de celles présentes sur les côtes sauvages de Vendée.

RDECO3

Matières ET MATÉRIAUX

Au sol, un tissé en fibres minérales rappelle les mailles de filet. Produit facile d’entretien et idéal pour marcher pieds-nus. Le plafond en toile tendue (avec son éclairage intégré) a totalement transformé l’acoustique et l’atmosphère du lieu. Dessinée spécialement par R Déco la table, orientée vers la cuisine et le barbecue, promet de bons moments de convivialité, ainsi que la banquette créée sur mesure et dont la couleur vitaminée illumine l’espace. Outre l’esthétique et la pratique, l’agence R Déco, travaille dans un souci de présentation de l’environnement, utilisant des techniques actuelles. Elle a prescrit l’installation d’une chaudière contrôlable par smartphone.

RDECO4

Suite A Lire dans le magazine HABITER EN VENDEE n°12 , parution Octobre 2019.

En vente 4,50 € dans les maisons de presse.

Maisons Privat réalise une maison triplement labellisée en Vendée pour ses performances énergétiques. Une première en France.

Maisons Privat, 100 ans d’expérience au service de l’habitat individuel

Fondée en juin 1918, l’entreprise générale de maçonnerie se spécialise en 1954 dans la construction de maisons individuelles. Toujours en quête de qualité, Maisons Privat propose les solutions les mieux adaptées aux besoins de ses clients. Vitrine de son savoir faire, une maison triplement labellisée pour ses performances énergétiques. Une première en France.

« La Maison des Quatre Saisons ».
C’est sous cette appellation que débute l’aventure de l’entreprise familiale Privat, dans la construction de maisons individuelles en 1954.
Aujourd’hui, les Maisons Privat regroupent 8 agences en Vendée, Loire-Atlantique et Charente-Maritime et salarient 80 personnes. L’entreprise construit 200 réalisations par an pour une clientèle composée de particuliers et d’investisseurs. Des primo-accédants, mais aussi des propriétaires qui s’installent en villégiature sur la bande littorale et rétro-littorale.

Homeos, une exclusivité nationale
Au fil des décennies, la conception des habitations a évolué avec les méthodes de construction, les matériaux et surtout les normes. Maisons Privat a suivi cette évolution et dès 2008, réalise aux Sables d’Olonne sa première maison à basse consommation énergétique labellisée BBC.

Avec Homeos, l’entreprise propose désormais un nouveau modèle d’habitat. Une maison bioclimatique et soignant la qualité de l’air ambiant, seule à réunir les trois labels énergétiques NF HQE, E+C- et Bepos-Effinergie 2017. Un concept récompensé en 2015 par le Ministère de l’Environnement et en 2017 par l’ensemble de la profession.

Des performances uniques
Dès sa conception, Homeos est optimisée pour réduire au maximum son impact carbone sur l’environnement. Cela passe par le choix des matériaux et leur capacité au recyclage, mais aussi par la proximité géographique des fournisseurs et des artisans qui vont intervenir dans la construction.

PRIVAT 1

Les labels expliqués

Homeos est la seule construction en France à cumuler trois labels de qualité énergétique.
La norme NF habitat HQE, pour Haute Qualité Environnementale, récompense les projets qui offrent une bonne qualité de vie, en interaction avec le territoire, qui sont énergétiquement et économiquement performants et qui respectent l’environnement.
Le label E+ C- pour Énergie + et Carbone -, valorise les constructions à énergie positive (qui produisent plus qu’elles ne consomment) et pauvre en émissions carbonées, tout au long du cycle du bâtiment, de sa fabrication à sa démolition.
La certification Bepos-Effinergie 2017 quant à elle, intègre des exigences complémentaires au label E+ C-, à savoir la sobriété et l’efficacité énergétique, la qualité et le confort ainsi que la sensibilisation des futurs habitants aux enjeux de la transition énergétique.

PRIVAT3

Article à Lire dans le Magazine de L’Habitat durable n°11, Parution Septembre 2018

En vente 4€50 en maison de presse.

LE CHOIX DU TERRAIN, UNE PREMIERE ETAPE PRIMORDIALE

Où ? Un tout petit mot pour une grande interrogation. Avant de faire construire, le choix de l’implantation est fondamental dans le découlement de tout le reste. En ville comme à la campagne.

Pour un projet familial, pensez à la proximité des commerces, des loisirs et des écoles. L’ensoleillement, la vue et le calme devront également être pris en compte pour assurer votre bien-être au quotidien.

L’emplacement de votre parcelle déterminera aussi l’éloignement (ou la proximité) des réseaux urbains et par conséquent le coût du raccordement (au tout-à-l’égout, à l’eau, au gaz, à l’électricité, au téléphone, à internet, etc.).
Oui, il y a de multiples questions à se poser au moment de choisir son futur terrain. Et il ne faudra surtout pas les négliger. Que votre choix se porte sur un terrain en lotissement, c’est-à-dire qu’il fasse partie d’un vaste terrain divisé en plusieurs lots ou parcelles vendus individuellement, ou sur un terrain diffus (isolé et vendu seul).

Un terrain en lotissement
Pourquoi pas ? C’est avant tout faire le choix de la sécurité. Mon terrain sera obligatoirement constructible. Et j’aurai la garantie qu’il soit borné et viabilisé ! C’est-à-dire raccordé aux différents réseaux (eau, électricité, téléphone…)En contre-parti, je devrais respecter certaines règles de construction propres au lotissement. Cela peut concerner l’implantation des bâtiments, l’aspect extérieur des constructions ou des clôtures. Ce règlement peut aussi fixer des règles sur le plan architectural avec certains types de matériaux à utiliser ou couleurs à respecter pour la construction.
Je ne devrai pas oublier non plus de consulter le cahier des charges, qui est en quelque sorte le « mode d’emploi du savoir vivre en lotissement ». Il va concerner divers aspects de la vie en communauté (stationnement, entretien des parties communes…).

Si je choisis un terrain individuel, isolé ou diffus, je bénéficierai davantage de liberté pour faire construire la maison de mes rêves, à condition de respecter les règles d’urbanisme. Mais je devrai effectuer plusieurs démarches en amont. Bornage, viabilisation… Tout cela a un coût ! Et, avant tout le reste, je ne dois pas oublier de m’assurer d’une chose : Le terrain est-il bien constructible ?

Article a Lire dans le Magazine de L’Habitat durable n°11, Parution Septembre 2018

En vente 4€50 en maison de presse.

Un projet, un financement… un courtier ?

Achat, construction, travaux… Un courtier négocie pour vous le meilleur financement immobilier. Avec LA MAISON DU CREDIT, ce service ne vous coûte rien.

Pourquoi faire appel à La Maison du Crédit ?
Vous avez un projet lié à l’habitat pour un achat, une construction, des travaux de rénovation ou d’agrandissement que ce soit pour une résidence principale, secondaire ou locative, nous sommes là pour vous trouver la meilleure solution de financement. Nous sommes également à vos côtés pour répondre à tous les évènements de la vie ou du crédit (rachat de soulte et renégociation).
Courtier en financement immobilier, nous sommes l’intermédiaire entre vous et nos partenaires bancaires.
Notre métier : nous étudions la faisabilité de votre projet, négocions pour vous les meilleures conditions auprès de nos nombreux partenaires bancaires, vous conseillons et vous accompagnons du 1er jour jusqu’à la réalisation de votre projet.
Outre la recherche du meilleur financement immobilier, nous vous apportons des conseils précieux sur votre projet : les aides dont vous pouvez bénéficier, la période de construction, les frais annexes,…
Notre objectif est unique : servir votre Intérêt en vous trouvant les conditions financières sur mesure tout en vous faisant bénéficier d’un gain de temps et d’argent.

Et cela ne me coûte rien ?
Exactement, cela ne vous coute rien. Seule la banque que vous aurez retenue pour financer votre projet, nous rémunèrera lorsque votre projet sera réalisé sans impacter votre financement.
A savoir, 100% des courtiers sont rémunérés par la banque. Peu de courtiers, comme nous, ne font supporter aucun frais de courtage aux clients.

La multiplicité de nos partenaires bancaires sont garants de notre indépendance afin de vous proposer des offres variées. Chaque projet est différent, ce qui est valable dans une banque, ne l’est pas forcément dans une autre. Nous sommes là vous pour vous trouver la meilleure solution.

La Maison du Crédit, c’est aussi… 12 ans d’expérience
Douze années d’existence avec les mêmes personnes, c’est un gage de stabilité et de sérieux auprès de notre réseau de partenaires et de nos clients. Avec deux agences en Vendée, des bureaux qui ont pignon sur rue, le client sait où nous trouver.

LA MAISON DU CRÉDIT
52 av du Général de Gaulle – 85100 LES SABLES D’OLONNE – Tél. : 02 51 90 08 42
33 rue Salvador Allende – 85000 LA ROCHE-SUR-YON – Tél. : 02 51 41 44 81 – www.lamaisonducredit.net

Article a Lire dans le Magazine de L’Habitat durable n°11, Parution Septembre 2018

En vente 4€50 en maison de presse.

ETRE BIEN CHEZ SOI, AVEC NOXI AGENCEMENT

Cuisine, salle de bain, dressing ou bureau… Noxi Agencement est là pour vous. Venez visiter leur tout nouveau showroom de 300 m² aux Achards.

Récemment installé aux Achards, Noxi Agencement dispose d’un tout nouvel environnement industriel de 7000 m² dédié à la fabrication sur mesure, en série ou à l’unité d’agencement pour le particulier ou l’industrie.

Un besoin… une solution !
Salle de bains, cuisine, dressing… Quels que soient vos besoins en matière d’aménagement intérieur, Noxi Agencement crée la solution grâce à son bureau d’étude et son atelier de production. Chaque jour, nos équipes travaillent soigneusement à l’élaboration des différents projets.
Vous avez une idée plus ou moins précise de ce que vous voulez vraiment ? Un conseiller vous aidera à concrétiser votre projet.

DRESSING NOXI

Des matériaux de qualité
Noxi Agencement travaille avec des matériaux choisis avec soin : stratifié, bois massif, panneaux de particules, résine de synthèse ou encore mélaminé. Dotées d’outils technologiques performants permettant de réaliser des meubles complexes et précis.

Un ameublement à votre image
Noxi prend soin de réaliser une étude personnalisée de votre intérieur en s’appuyant sur vos besoins, vos goûts, vos envies et votre budget. Faisabilité du projet, choix des finitions, matériaux et mobilier… Tout est pris en compte. Des vues 3D de votre futur aménagement intérieur seront également réalisées, pour que vous puissiez vous projeter au maximum

SDB NOXI

Et pour la pose ?
Noxi dispose de menuisiers poseurs pour venir installer vos meubles chez vous. La garantie d’une qualité de pose exemplaire.

AGENCEMENT NOXI

NOXI AGENCEMENT
1 rue du pont rouge BP2 –  ZA Nord La Mothe-Achard – 85150 LES ACHARDS
02 51 22 67 65 – contact@noxi-agencement.fr

Article a Lire dans le Magazine de L’Habitat durable n°11, Parution Septembre 2018

En vente 4€50 en maison de presse.

PRATIQUEZ LE « COTOITURAGE » AVEC COWATT

Le partage de panneaux solaires. Voilà ce que propose la coopérative CoWatt propulsée notamment par l’association Elise en Vendée.

C’est donc en Vendée que les deux premières installations de « cotoiturage » ont été mises en exploitation. Mais le cotoiturage, qu’est-ce que cela peut bien être exactement ? L’objectif de départ est simple : produire ensemble notre électricité en utilisant les énergies renouvelables. Mais pour impliquer le plus grand nombre, l’idée était de faciliter les démarches entre les habitants désireux de mettre leurs toitures à disposition et ceux ne disposant pas de surfaces adéquates mais prêts à financer ce genre de projet.
L’association Elise, pour la Vendée, en partenariat avec l’association Alisée, basée dans le Maine-et-Loire, ont donc développé le projet CoWatt avec trois mots d’ordre : souplesse, simplicité et mutualisation.
Les habitants qui souhaitent participer au projet n’ont plus qu’à rejoindre une communauté locale. Constituées à partir du tissu social local existant, ces communautés se mobilisent alors pour développer collectivement une centrale solaire photovoltaïque. Une démarche groupée d’autant plus pertinente qu’elle mutualise les risques et sécurisent les investisseurs. Quant aux démarches administratives et juridiques, elles seront gérées par la coopérative. Tout comme les questions techniques.Le bail de location signé, la centrale solaire sera installée sur une toiture privée. En contrepartie, le propriétaire recevra une rémunération. De plus, celui-ci jouira de la propriété de la centrale à la fin du contrat d’achat d’électricité, 20 ans plus tard.
L’idée a fait son chemin. Et, à terme, ce sont 1000 toitures solaires qui sont envisagées sur la région des Pays de la Loire d’ici cinq à dix ans. Avec un objectif très clair : créer les conditions d’un monde plus respectueux de l’environnement. En mai dernier, CoWatt a d’ailleurs remporté le concours «Mon projet pour la planète» organisé par le ministère de l’Ecologie et doté de 100 000 euros.

SHEMA COTOIT

Plus de renseignements sur :
www.cowatt.fr / Didier Gauvin au 02 51 08 80 88

Article a Lire dans le Magazine de L’Habitat durable n°11, Parution Septembre 2018

En vente 4€50 en maison de presse.

ETRE ECO-CITOYEN ÇA SE PASSE AUSSI DANS LE JARDIN

Qu’il est agréable de profiter d’un beau jardin ! Davantage encore lorsqu’on peut le faire sans abuser des ressources de notre planète. Voici donc un petit rappel de quelques gestes du quotidien qui feront de vous un bon éco-citoyen.

Récupérez l’eau de pluie
L’eau de pluie est gratuite, inépuisable, et disponible presque à volonté (trop parfois)… Ce serait dommage de ne pas en profiter pour arroser les plantes ou remplir la piscine dans les jours qui suivent l’averse. Il existe de nombreux systèmes de récupération d’eau de pluie : réservoirs de jardin, cuves enterrées, récupérateur pour la maison (toilettes, douche, lave-linge…), le jardin, ou les deux… Les plus petits récupérateurs (300 litres environ) coûtent une trentaine d’euros, mais sachez qu’un arrosage consomme de 15 à 20 litres d’eau par m2.

Privilégiez les plantes peu gourmandes en eau
Pour cela, favorisez les espèces locales, adaptées au climat de votre région : en plus de contribuer à économiser l’eau, ces espèces ont l’avantage de demander peu d’entretien. Choisissez également un gazon résistant à la sécheresse, qui ne risquera pas de jaunir ou de s’abîmer en cas de fortes chaleurs.

Laissez votre pelouse tranquille
Inutile de vous mettre la pression sur la couleur de votre pelouse : la nature se remet parfaitement de quelques jours trop chauds, vous pouvez donc laisser vivre votre gazon et éviter une consommation d’eau excessive.

Préservez un espace en friche dans votre jardin
La perfection n’est pas de ce monde, en tout cas pas celui du jardin, qu’un excès de zèle pourrait desservir… Il est souhaitable, pour préserver l’écosystème, de laisser la nature développer une flore et une faune diversifiées, en laissant un coin de jardin livré à lui-même. Dans le même objectif, sachez qu’un arbre mort dans votre jardin (à condition qu’il n’y ait pas de risque de chutes) constituera un habitat rêvé pour de nombreuses espèces utiles à votre jardin.

ETRE ECO CITOYEN 2 bis

Chauffez votre piscine de façon écologique
Vous pouvez utiliser des panneaux solaires ou faire le choix d’une pompe à chaleur. Pensez aussi au système de bâche à bulles isothermiques, qui amplifie les rayons solaires le jour, et conserve la chaleur la nuit. Le prix dépendra de l’épaisseur du film.

L’arrosage, c’est le matin
Ou du soir, éventuellement, le principal étant d’éviter d’arroser lorsqu’il fait chaud, car une grande partie de l’eau s’évaporera sous l’effet de la chaleur, vous obligeant à consommer plus d’eau. Il s’agit d’un éco-geste simplissime, qui peut vraiment changer la donne… Et la note ! Pensez aussi, pour ne pas gaspiller, à biner la terre avant l’arrosage pour éviter l’évaporation, et à bien viser les pieds des plantes.

Paillez !
Placez au pied des plantes des matériaux naturels (herbe tondue, paille coupée, écorces et copeaux de bois, paillettes de lin, feuilles mortes, coques, fougère sèche…) pour nourrir et protéger le sol. En retenant l’humidité, le paillage limite donc les arrosages pendant l’été.

ETRE ECO CITOYEN 2 ter

Soyez connectés
Après avoir œuvré à la maison, la technologie se met au service du jardin, pour vous simplifier la vie tout en réduisant votre empreinte écologique : ainsi, il existe des pots connectés, vous avertissant du besoin en eau de vos plantes, des barbecues connectés, contrôlant la cuisson de vos viandes pour éviter le surplus de chauffe…

Eclairez-vous aux LEDs
L’éclairage constitue un poste de dépense énergétique à l’intérieur de la maison comme dans le jardin. D’une durée de vie bien plus longue que les ampoules classiques, les LEDs ne contiennent pas de mercure, atteignent immédiatement un niveau maximal de luminosité et offrent une excellente efficacité énergétique.

Prolongez la lumière du soleil
Pour profiter des belles soirées d’été une fois le soleil couché, pensez aussi aux lampes à énergie solaire dotées de capteurs solaires, qui baigneront terrasses et piscines d’une lumière douce et écologique…

Plus de renseignements sur INFOS ÉNERGIE 02 51 08 82 27

Article a Lire dans le Magazine de L’Habitat durable n°11, Parution Septembre 2018

En vente 4€50 en maison de presse.