Les cabanes en bois : des maisons au milieu de la nature

CABANE EN BOIS

Présent en France depuis une quinzaine d’années, le concept de la cabane en bois attire de plus en plus. Privilégié par les professionnels du tourisme et de l’éco-tourisme, il séduit aussi quelques particuliers. Rencontre avec l’un d’eux dans la campagne bournevaizienne.

Blottie en fond de parcelle, sur les hauteurs, la cabane d’Olivier Caron se fond dans le paysage et reste invisible depuis la route.

Un choix original

Rendez-vous est donné sur la place de la mairie à Bournezeau. « L’adresse n’est pas facile à trouver, le mieux est que vous me suiviez. » Olivier Caron, propriétaire, nous ouvre la voie. Après quelques minutes dans un dédale de routes communales, nous stoppons au pied d’une parcelle en pente qui domine la campagne du Petit Lay. « Je ne me souvenais pas trop de l’itinéraire, cela fait un moment que je ne suis pas venu. La propriété est en location depuis plusieurs années.»

100 % bois

Quelques dizaines de mètres de chemin à parcourir à pied et la petite bâtisse se dévoile, perchée au sommet de la déclivité. Construite en partie sur pilotis du fait de la forte pente, la construction ne dépasse guère la trentaine de mètres carré. Réalisée en 2011, elle est totalement construite en bois.  « La structure est en ossature bois, l’isolation en fibre de bois. La couverture est en bardeaux de mélèze brut et le bardage extérieur en pin Douglas, brut de sciage. Ce sont des bois imputrescibles qui ne nécessitent donc pas de traitement, et qui prennent une teinte grisée avec le temps. » L’espace de 37 m2 plus terrasse accueille une pièce principale, une salle d’eau et deux petites chambres sous plafond rampant. Le tout est posé sur une cave dans la partie semi-enterrée. L’assainissement est assuré par une fosse sceptique. Sur le toit de la bâtisse, dépasse le tuyau d’un poêle à bois, seul dispositif de chauffage.

CABANE EN BOIS 2

Les 37 m2 de la cabane ouvrent sur une terrasse qui agrandit l’espace et domine la vallée du Petit Lay.

CABANES EN BOIS 3

 

L’éclairage extérieur respecte le style brut et rustique de la cabane et s’intègre parfaitement sur la façade.

La toiture en bardeaux de mélèze, atypique dans la région, prend doucement une patine qui renforce le cachet particulier de la construction…

Suite à Lire dans le magazine HABITER EN VENDEE n°12 , parution Octobre 2019.

En vente 4,50 € dans les maisons de presse.

Une maison écologique en Vendée : du chanvre à tous les étages !

CHANVRE 1

La terrasse, en renfoncement de la façade, prolonge de façon agréable la grande pièce de vie durant la belle saison. Une simple pergola recouverte de canisses de bambou assure un ombrage efficace.

Nichée au cœur de la campagne vendéenne, la maison de Marie et Dominique Briffaud est la preuve que des solutions alternatives existent en terme de construction. Réalisée en béton de chanvre sur structure bois, elle bénéficie d’une hygrométrie constante, régulatrice de chaleur et d’un bilan carbone très faible. Et sa mise en œuvre a permis à des artisans de découvrir et de se former aux techniques et matériaux écologiques…

CULTURE DU CHANVRE

Une culture millénaire

Développée depuis la présence des Celtes sur notre territoire, la culture du chanvre a peu à peu été délaissée à partir de la fin du XIXe siècle. Les nouveaux modes de construction, liés aux enjeux écologiques de notre époque, lui donnent aujourd’hui une nouvelle visibilité. Et sa culture et son utilisation dans le bâtiment tendent à se développer.
En Vendée, une habitation est l’exemple type des possibilités offertes par la plante, dont toutes les parties peuvent être mises à profit.

CHANVRE 3

 

Faire bouger les lignes

Ancien agriculteur, Dominique Briffaud cultivait le chanvre dans son exploitation. À l’heure de la retraite, lui et son épouse décident de se lancer dans un nouveau projet d’habitation et de mettre à l’honneur la plante qui les a fait vivre pendant de nombreuses années. « C’était déjà un produit intéressant pour l’agriculture » explique Dominique Briffaud. « Le chanvre nécessite peu d’intrant et son utilisation favorise la rotation des cultures. Nous voulions également montrer que faire de l’habitat durable est possible et en faire la promotion » ajoute Marie Briffaud.
C’est donc sur une parcelle de 4 000 m2, bordée par un plan d’eau attenant à son ancienne exploitation, que le couple lance en septembre 2015 la construction de sa nouvelle maison.
« Il a d’abord fallu trouver un architecte qui puisse assurer la conception avec ce nouveau matériaux ». La tâche sera confiée à Jean-Marc Naumovic, installé à Sallertaine et membre comme Dominique Briffaud de l’association Construire en Chanvre.
Il faudra ensuite dénicher les artisans capables de la mise en œuvre. C’est là que les choses se compliquent un peu. « Dans le bâtiment c’est comme dans l’agriculture, il y a une certaine inertie au changement » avoue Dominique Briffaud. « Nous avons eu la chance que plusieurs jeunes artisans acceptent de se former et de relever le défi. »….

 

Suite à lire dans le magazine HABITER EN VENDEE n°12 – Parution Octobre 2019 et en vente 4,50 € dans les maisons de presse.

Le magazine HABITER EN VENDEE est en kiosque ! Découvrez-le sans attendre

HABITER VENDEE MAG

« Habiter en Vendée » vient de paraître, HABITAT DURABLE nouvelle formule !

L’indispensable magazine pour réussir ses projets. Vous souhaitez construire, rénover, aménager, « Habiter en Vendée » est fait pour vous : Des exemples de constructions contemporaines, reflets de l’habitat durable, des rénovations réussies, des idées d’aménagement…Mais aussi des conseils et un carnet d’adresses « Top Pro » pour trouver des partenaires de choix. Habiter en Vendée vous donne également des informations précieuses pour financer votre projet.

Le magazine HABITER EN VENDEE n°12 est disponible en ligne

Parution Octobre 2019 et en vente 4,50 € dans les maisons de presse.

 

Salon de la Maison • 25-26-27 Octobre aux Sables d’Olonne, Vendée

Salon de la maison

Le salon de la Maison revient au Centre de Congrès des Atlantes pour une 21e édition qui s’annonce toujours aussi riche en nouveauté.

Près de 60 exposants vous présenteront leur savoir-faire. Habitat, décoration, ameublement, construction, rénovation, aménagements extérieurs et intérieurs ou encore matérieux écologiques…

Il y en aura pour tous les goûts !

A découvrir également : l’espace « Déco Design » et l’espace « Créateur ».

Le magazine « HABITER EN VENDÉE » sera offert à tous les visiteurs.

ENTREE GRATUITE

Là-haut sur la colline… à Saint-Georges-de-Montaigu en Vendée

ISM 1

Leur nouvelle maison, c’est ici qu’ils la voulaient. Sur les hauteurs de Saint-Georges-de-Montaigu.
Mais encore fallait-il réussir à s’adapter au terrain très pentu. Un pari joliment gagné par l’équipe d’ISM.

Les années ont passé. Les enfants sont partis. Et leur maison était devenue trop grande pour eux. Pour ce couple de Saint-Georges-de-Montaigu, l’heure était venue de déménager, dans une demeure aux dimensions plus adaptées à la vie à deux. Mais il n’était pas question de partir trop loin. Leur priorité, c’était de rester dans le quartier.

Le terrain ? Pas de problème… Ils en ont trouvé un ! Alors, c’est vrai qu’il n’est pas trop de niveau. Et c’est peu dire. Il est même terriblement pentu ce petit bout de terre coincé entre deux habitations. Oui ! Mais il donne directement sur la Vallée de Saint-Georges. Et ça, ça n’a pas de prix.

ISM 2

ISM 3

 

 

 

Il en fallu du travail de terrassement. Un sacré boulot ! Mais quand on voit le résultat, on se dit que cela valait quand même le coup. Les propriétaires sont ravis en tout cas. Avec son mélange de toitures tuiles et toitures plates et ses multiples volumes, l’ensemble offre un aspect contemporain qui fait son petit effet. S’adapter ! Tel fut le maître mot tout au long des étapes de construction. Le couple avait insisté. Ce qu’ils voulaient, c’est une maison de plain pied. Dans la roche, il a donc fallu creuser. Alors, autant rentabiliser. L’occasion fut belle de créer un petit préau. Et de donner du relief à la construction.

Monsieur et madame bénéficient également d’une suite parentale très sympathique avec dressing et salle de bain. Deux autres chambres peuvent accueillir la famille ou les amis de passage. Lesquels profiteront de la seconde salle de bain, laquelle a été pensée pour être accessible aux personnes à mobilité réduite. Oui, les années ont passé. Et anticiper n’est jamais une mauvaise idée.
On notera enfin que, malgré les contraintes, la maison se signale aussi par ses très belles performances thermiques. Du très beau boulot. Vraiment !

ISM 4

Belle de dehors donc, celle-ci l’est aussi une fois qu’on en a poussé la porte d’entrée. Le petit hall donne sur une jolie pièce de vie. Un salon-séjour bien pensé et tout juste séparé de la cuisine par une charmante verrière. Ici, tout à été fait sur mesure. Et cela se voit. Même la porte coulissante qui donne sur la lingerie apporte une classe supplémentaire à la maison. Et que dire de cette magnifique terrasse qui offre une vue magnifique sur la vallée ? On a tout de suite envie de s’y poser et de déguster un petit café.

LES MAISONS ISM
23 rue Amiral-Duchaffault • 85602 MONTAIGU • Tél. 02 51 94 03 64
121 bis rue Aristide-Briand 44400 REZÉ • Tél. 02 40 04 08 24
www.ism-constructeur.com

Article à Lire dans le Magazine de L’Habitat durable n°11, Parution Septembre 2018

En vente 4€50 en maison de presse.