Rénovation et agrandissement : un projet réussi !

I-RENOV 2

Envie d’agrandir votre maison, de la réaménager, la réagencer ou simplement de lui donner un petit coup de jeune ? Intervenant sur toute la Vendée, I-Renov saura répondre à toutes vos demandes avec professionnalisme et réactivité. Vitrine de son savoir-faire, cette magnifique maison de vacances sablaise transformée en résidence principale : un véritable chef d’œuvre en matière de rénovation.

« Le résultat est vraiment bien. La maison terminée est telle qu’on l’avait imaginée au départ. Peut-être même encore mieux… ». Les clients sont aux anges. Transformer leur maison secondaire en habitation principale n’a pas été une mince affaire. Mais l’entreprise I-Renov, chargée de la transformation et de l’agrandissement de cette maison des années 70, a su surmonter toutes les difficultés liées à l’existant pour faire de ce logement de vacances une résidence principale digne d’une maison d’architecte.

AVANT :

I-RENOV 5

Une métamorphose en profondeur…

Et pourtant, des difficultés, il y en avait.
À commencer par le dévers du terrain, auquel les constructeurs ont dû pallier pour construire les extensions de chaque côté de la maison existante, sans risquer d’encaver la piscine déjà en place. Un vrai casse-tête. Mais les contraintes ont parfois aussi du bon. « Elles ont amené des discussions avec le chargé d’affaires et le conducteur de travaux qui nous ont permis d’aller plus loin et de faire encore mieux que ce qu’on avait imaginé au départ. » Initialement le rez-de-chaussée comportait deux chambres ainsi qu’un salon et une cuisine en « L ». Les cloisons des chambres ont été démolies pour bénéficier d’une grande pièce à vivre de plus de 70 m². Pour apporter plus de luminosité à cet espace, des ouvertures ont été agrandies offrant une belle lumière traversante est-ouest. Deux extensions ont été construites : une de 60 m² pour accueillir un espace nuit comportant une suite parentale, deux chambres et une salle d’eau et une autre en extérieur de 27 m² intégrant un porche, pour les nombreux repas en extérieur face à la piscine, et un atelier.
Toiture, façades, isolation, chauffages… Tout a été fait ou refait dans un souci d’harmonie qui ne permet même plus de distinguer la maison de ses extensions. En passant de 105 à 165 m², cette maison a gagné non seulement en espace, mais aussi en lumière et, surtout, en confort.

I-RENOV 6

Pour un rendu harmonieux
Ce chantier est un projet global, qui fait sans doute partie des plus importants de la marque I-RENOV. Il fait appel aux deux activités de l’entreprise : la rénovation et l’agrandissement. Mais il va plus loin en termes d’aboutissement car, au-delà d’un relooking total de la maison et d’un agrandissement pour être en adéquation avec leur nouveau style de vie, les clients ont fait le choix de solliciter une entreprise spécialisée dans l’aménagement paysager pour la partie extérieure. Il est rare d’avoir des projets aussi aboutis. Soit les clients s’occupent de l’extérieur eux-mêmes soit il est fait dans un second temps. Ainsi, le rendu final est harmonieux tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

APRES :

I-RENOV 3

I-RENOV 4

I-RENOV
Tél. 02 51 20 14 14

A Lire dans le magazine HABITER EN VENDEE n°12 , parution Octobre 2019.

En vente 4,50 € dans les maisons de presse.

Vues sur forêt

Avec ses deux bardages bois et son bac acier, cette maison se fond parfaitement dans le décor. Et son exposition lui permet de profiter pleinement de la lumière du sud comme de la forêt à l’ouest.

Les propriétaires ont tout de suite eu un coup de cœur pour ce magnifique terrain de 1800m² dont une grande partie est classée boisée. Une spécificité avec laquelle l’architecte Samuel Mamet a dû composer. Car s’il a été décidé d’implanter la maison au fond de la parcelle, c’est avant tout parce que la zone constructible s’avérait très limitée.
L’idée était également de positionner le jardin côté sud et de travailler ensuite sur l’exposition de la maison. Profiter de la lumière au sud donc et de la vue sur la forêt à l’ouest. Tel était l’objectif fixé.

Une disposition en éventail
Pour ce faire, séjour, salle à manger et cuisine ont été disposés en éventail. Le découpage prononcé de ces pièces de vie a permis d’optimiser les apports solaires naturels. Bien sûr, les très larges baies vitrées non pas été oubliées, lesquelles permettent d’accéder au jardin via une belle et grande terrasse en bois. Côté nord-est, place à l’intimité. Ici, on trouve une jolie suite parentale composée d’une chambre, d’un grand dressing et d’une jolie salle de bain. Un garage et un cellier viennent compléter le programme au rez-de-chaussée en partie nord. En haut de l’escalier, place à l’univers des plus petits avec une chambre et une belle salle de bain auxquelles vient s’ajouter une spacieuse salle de jeu.

VOLUMES MAMET

Décomposition des volumes
Si on apprécie tout particulièrement le confort intérieur, on remarque également la qualité de l’architecture extérieure. Samuel Mamet a notamment insisté sur la décomposition des volumes pour éviter l’impression d’un ensemble architectural trop lourd, trop compact. C’est pourquoi le choix a été fait de réaliser le volume principal en monopan alors que les volumes satellites ont été traitées en toiture terrasse.
Une construction animée par le choix des matériaux employés, à savoir un jeu entre un bac acier et deux bardages bois, dont la double ondulation à l’étage donne même l’impression de claire-voie.

SEJOUR MAMET

De belles performances thermiques
Le travail réalisé sur l’orientation ainsi que les efforts effectués sur l’isolation permettent à cette maison d’afficher de très beaux résultats en matière de performances énergétiques. La production d’eau chaude et le chauffage sont assurés par une pompe à chaleur double service complétée par un poêle à bûches d’agrément. Au final, non seulement la maison respecte la RT2012 mais elle fait beaucoup mieux comme l’atteste sa consommation énergétique annuelle de moins de 400 €.

ARCHITECTE :
Samuel MAMET • Année de construction : 2016 • Surface plancher : 151 m2

Lire la suite dans L’Habitat durable n°11 – parution septembre 2018.

Réussir la rénovation énergétique de son habitat

Près d’un tiers du parc de logements en France, devront avoir fait l’objet d’une rénovation énergétique avant 2025. L’occasion de faire des économies de chauffage. Mais encore faut-il éviter les pièges ! L’association « UFC Que Choisir de Vendée » vous conseille.

LOGO UFC QUE CHOISIR

Réaliser des travaux efficaces
Souvent, on entend cette remarque : « j’ai changé les fenêtres mais la consommation reste toujours importante ». Car, le premier réflexe lorsque l’on souhaite améliorer la qualité énergétique de l’habitat est de changer les ouvertures. Pourtant, les études révèlent que les déperditions de chaleur par le toit s’élèvent à 20-25% ainsi que pour les murs. Il faut savoir en effet que les travaux d’isolation répondent à quelques grands principes. Déjà, la pose d’un isolant doit être continue afin d’éviter des ponts thermiques qui provoquent des pertes de chaleur. Ceci signifie qu’aucun espace vide ne sera négligé. De même, la ventilation joue un rôle fondamental car la vie interne crée de la vapeur d’eau nécessitant une évacuation. Enfin, l’absence d’humidité sur l’isolant s’avère nécessaire pour le rendre efficace. Pour ce faire, il convient de vérifier les fuites d’eau en toiture ou les entrées intempestives.

Lire l’étiquette d’un isolant
Un isolant thermique correspond à un matériau qui permet de diminuer les échanges de chaleur à travers une paroi. Il se définit par son coefficient de conductivité lambda et sa résistance thermique. Le premier traduit la capacité à conduire la chaleur. Plus le lambda indiqué sur l’étiquette demeure faible, plus le pouvoir isolant du matériau s’avère meilleur. Il est généralement compris entre 0,025 et 0,050W/m.k (watt par mètre kelvin). La seconde s’exprime en m2.k/W (mètre carré kelvin par watt). Plus le R est élevé, meilleur est l’efficacité de l’isolant.
Acermi (association pour la certification des matériaux isolants thermiques) certifie les performances des produits isolants. Cette certification complète le marquage CE (Conformité européenne) indiquant que le matériau est conforme à la directive européenne des produits de construction.

Bénéficier des aides financières disponibles
L’état souhaite favoriser la rénovation énergétique des logements particuliers. Il existe de nombreuses aides adaptées aux travaux d’isolation et d’économie d’énergie. Ces aides diverses peuvent paraître complexes et concernent les appareils, matériaux et équipements éligibles au crédit d’impôt. Un artisan mal choisi, des matériaux ne correspondant pas aux performances prévues et le client se voit refuser une subvention. Afin d’éviter ce genre d’écueil, il apparait préférable de se documenter sur les dispositifs en vigueur avant d’entreprendre les travaux. En Vendée, l’ADIL (agence d’information sur le logement) apporte des renseignements sur le conseil en énergie et les aides ainsi que l’espace info énergie (ADEM).
Les conditions d’octroi des aides varient en fonction des lois de finance chaque année.

A Lire dans notre Magazine J’ose en Vendée n°4

Parution Octobre 2017