GGR : 3 participants encore en course

Après SLATS et VDH, ISTVAN KOPAR, TAPIO LEHTINEN et UKU RANDMAA sont encore en course vers Les Sables d’Olonne.

Istvan Kopar

Né le 8 mars 1953 à Budapest, Hongrie • Domicile : Delray Beach, Floride, USA • Pays d’inscription : USA

Istvan Kopar, américain d’origine hongroise, est un marin professionnel et un capitaine breveté de la Garde côtière américaine ayant parcouru plus de 60 000 miles à naviguer en solitaire. A ce jour, l’accomplissement dont il est le plus fier est son tour du monde en solitaire, sans escale et sans aide GPS en 1990/91. Il a été parmi les meilleurs de l’América 500- Columbus Transatlantic Race en 1992, et a remporté le Trophée Kapry en 1995 lors de l’Atlantic Rally for Cruisers (ARC).

« Une course sur mesure »

Il dit de la GGR : « Cette course est faite sur mesure pour moi. Mon premier héros et modèle était Joshua Slocum, le premier navigateur autour du monde en solitaire répertorié. Il n’avait pas de soutien à terre, pas de système moderne de navigation ni de communication. Les concurrents du Vendée Globe ou de la Volvo Ocean Race commencent à ressembler et à agir comme des astronautes dans l’espace, devenant de plus en plus isolés de la nature. Il existe une demande pour, et c’est bien. Cependant nous avons besoin de course comme la GGR pour maintenir notre héritage et notre savoir-faire. »

Istvan Kopar a fait l’acquisition de Puffin, en 2015, un voilier Tradewind 35 de 1986 conçu par John Rock, pour participer à la GGR. Istvan et son équipe ont mis à nu le bateau pour ajouter des couches de fibre de verre supplémentaires sur la coque afin d’améliorer sa résistance. D’autres modifications ont permis de réduire la taille du cockpit et d’améliorer le drainage, de rajouter un compartiment étanche à l’avant et des réservoirs d’eau fraîche complémentaires.  Pendant ces réaménagements, Istvan a enlevé sa montre, non seulement parce qu’elle le gênait à certains moments, mais aussi pour l’empêcher de compter les jours comme des minutes. Il a gagné le soutien nécessaire de ses amis et de l’industrie, en particulier Alexseal, Seahawk, Selden, Windpilot, Wempe, BaoBab Group, et Bayside Canvas. En novembre 2017, Puffin, a été remis à l’eau après une restauration complète de plus de 2 années. Il a fini ses essais en mer au large d’Oyster Bay, à New York, avant de repartir pour l’hiver et terminer les derniers préparatifs.

Le voilier a été repeint en un magnifique orange vif, et doit être remis à l’eau à la fin du mois de mars. Istvan partira ensuite pour une traversée transatlantique afin de compléter ses tests qualificatifs de 2 000 milles. Il prévoit d’établir son camp de base à Southampton, au Royaume-Uni avant le départ.

BATEAU KOPAR

Bateau
Nom Puffin
Type radewind 35 Cutter
Numéro 37
Conception John Rock
Construction Tradewind Yachts (NL)
LOA 35.01ft / 10.67 m
LWL 25.82ft / 7.87 m
Largeur 10.50ft / 3.20 m
Tirant d’eau 5.51ft / 1.68 m
Déplacement 19442 lbs / 8819 kg
Voilure 725 sq. ft / 67.35sq. m

Tapio Lehtinen

Né le 12 septembre 1958 à Helsinki, Finlande • Domicile : Helsinki, Finlande  • Pays d’inscription : Finlande

Le finlandais Tapio Lehtinen, marin de longue date, commença à naviguer sur des dériveurs Optimist à l’âge de 6 ans. Ancien commodore du Yacht Club Helsinfors Segelsällskap (HSS), il participa à la Whitbread Round- World 1981/2 puis à la Round Britain and Ireland catégorie 2 marins de 1985, à la course Transatlantique « 2- STAR » de 1986, ainsi qu’aux courses des Açores aller et retour en 1987 et des Bermudes en 2014.

Mon objectif 1er, terminer la course

Il dit de la GGR : « J’y participe parce que j’aime la voile et être en mer. J’accepte les défis mais je ne prends pas de risque. Je suis fier de bien me préparer et de naviguer à la voile. Je suis compétiteur, cependant je me rends compte que pour bien faire dans cette course, je dois d’abord finir. »

Tapio fera campagne avec son Benello Gaia 36, de Sparkman Stephens, précurseur du Nautor Swan 36, qui gagna la première One Ton Cup en 1965. En 2017, il a navigué de la Méditerranée vers la Finlande pour être préparé pour la course par le Nordic Refit Center à Larsmo.

Asteria est le plus ancien bateau de la flotte GGR. Il a subi une restauration complète pour répondre aux normes de la course, en enlevant le pont et en dépouillant l’intérieur en entier laissant une coque à nue, avant de reconstruire avec des cloisons et des armatures plus solides. Le voilier a été finalement terminé à la fin de mai, expédié d’Helsinki à Zeebrugge, en Belgique, pour rejoindre la Parade Nautique, le 14 juin 2018.

Bateau Tapio Lehtinen

Bateau
Nom Asteria
Type Gaia 36 Masthead sloop
Numéro 6
Concepteur Sparkman & Stephens
Constructeur Cantiere Benello (ITA)
LOA 36.00ft / 10.97m
LWL 25.50ft / 7.77m
Largeur 9.67’ / 2.95m
Tirant d’eau 6.00’ / 1.83m
Déplacement 15400 lbs / 6985 kgs
Voilure 540 sq. ft / 50.17sq. m

Uku Randmaa

Né le 6 février 1963 à Viljandi, Estonie • Domicile : Tallinn, Estonie • Pays d’inscription : Estonie

Uku Randmaa commença à naviguer à l’âge de 3 ans à bord du bateau de son père. En 1984, après avoir terminé la Tallinn Marine University avec un Master en poche, il reprit la compétition en régate à haut-niveau, puis navigua au large avec son voilier Hanse 430 Temptation. Partant pour un périple aller-retour en solitaire jusqu’en Islande, avant de naviguer en solitaire autour du monde avec escales entre 2011 et 2012.

Un navigateur – Gladiateur

Il dit de la GGR : « C’est un évènement de rêve – une course autour du monde pour de vrais gladiateurs. Pour moi, le bon côté est de participer ; le mauvais serait de ne pas finir. Si je ne gagne pas, alors le simple fait de terminer remplira mes rêves. »

Uku Randmaa avait prévu de concourir à la GGR sur le Rustler 36, Maibi mais il a ensuite émis quelques doutes. «Il est trop luxueux avec des ponts en teck, et un lourd équipement sur le pont avant – dont je n’ai pas besoin pour la course .” Ainsi, en décembre 2017, il a pris la décision d’acheter le Rustler 36 One and All, de Lionel Régnier, que le Français avait déjà réaménagé pour la GGR avant de se retirer de la course.

Bateau UKU RANDMAA

Bateau
Nom One and All
Type Rustler 36 Masthead sloop
Numéro 2
Concepteur Holman & Pye
Constructeur Rustler Yachts (UK)
LOA 35.33ft / 10.77m
LWL 26.92ft / 8.21m
Largeur 11.00ft / 3.35m
Tirant d’eau 5.50ft / 1.67m
Déplacement 16805 lbs / 7623 kgs
Voilure 693 sq. ft / 64.38sq. m

A lire sur le magazine de la Golden Globe Race en ligne

Port Olona à l’heure de la Solo Maître CoQ.

13e édition du 15 au 24 avril 2016 aux Sables d’Olonne où les bateaux à quai au ponton Course de Port Olona. La présentation officielle des skippers est prévue le samedi 16 avril à 16 heures sous le chapiteau.

A J-1 du coup d’envoi de la 13e édition de la Solo Maitre CoQ, le ponton Course de Port Olona fait le plein de figaristes. Si la plupart des coureurs ont déjà amarré leur monoytpe Figaro Beneteau, les derniers retardataires ont jusqu’à vendredi 15 avril 13 heures pour rejoindre les Sables d’Olonne.  L’occasion d’une ultime virée en mer avant le grand rendez-vous sablais.

Un premier week-end sous le signe de la convivialité
Une fois tous amarrés dans le Port Olona, les 22 Figaro de la Solo Maître CoQ 2016 resteront à quai jusqu’au lundi 18 avril. Durant tout le week-end, les skippers et leurs préparateurs vont s’affairer sur leurs monotypes, l’opportunité pour le grand public de venir à leur rencontre et d’échanger avec les navigateurs. Pour cela l’accès au ponton Course de Port Olona sera ouvert durant toute la durée de l’épreuve et une présentation de l’ensemble des participants est d’ores et déjà programmée le samedi 16 avril à 16 heures sous le chapiteau du village de course installé sur le parking du Vendée Globe aux Sables d’Olonne.

Programme 
Vendredi 15 avril
– 14h / 18h : Contrôles de jauge et de sécurité
Samedi 16 avril
– 9h / 18h: Contrôles de jauge et de sécurité
– 16h : Présentation officielle des skippers sous le chapiteau du village de l’épreuve
Dimanche 17 avril
– 9h / 18h : Contrôles de jauge et de sécurité
Lundi 18 avril / Mardi 19 avril
– 8h30 : Briefing skippers
– 9h00 : Appareillage
– 10h30 : Départ 1ère manche du jour
– 14h30 : Départ 2ème manche du jour
Mercredi 20 avril
– Journée de réserve en cas d’annulation des courses prévues lundi et/ou mardi
Jeudi 21 avril
– 9h : Briefing skippers
– 10h : Appareillage
– 12h : Départ course au large
Samedi 23 avril
– En matinée: arrivée des concurrents
Dimanche 24 avril
– 11h30: Remise des prix sous le chapiteau du village de l’épreuve

Liste des inscrits

Benjamin Dutreux – Team Vendée – FRA 192
Alan Roberts – Vasco da Gama – GBR 9
Sophie Faguet – Région Normandie – FRA 14
Justine Mettraux* – Teamwork – SUI 40
Nick Cherry – Redshift – GBR 56
Arthur Le Vaillant – Un bateau pour demain – FRA 50
Aymeric Decroocq* – Bretagne CMB Espoir – FRA 25
Damien Cloarec – Saferail – FRA 95
Yves Ravot – Hors la rue – FRA 70
Hugh Brayshaw* – Artemis 23 – GBR 23
Mary Rook* – Artemis 37 – GBR 37
Will Harris* – Artemis 77 – GBR 77
Claire Pruvot – Port de Caen Ouistreham – FRA 55
Corentin Douguet – Sofinther / Un maillot pour la vie – FRA 69
Marc Noesmoen* – Team Vendée Formation – FRA 88
Andrew Baker – Artemis – GBR 64
Théo Moussion* – #théoenfigaro – FRA 68
Cécile Laguette* – Cécile cherche sponsors – FRA 18
Pierre Quiroga* – Skipper Espoir CEM – FRA 47
Arnaud Godart Philippe – FAUN Environnement – FRA 38
Benoit Hochart – De la Solitaire au Globe – FRA 19
Anthony Marchand – Ovimpex / Secours Populaire – FRA 65

* bizuth

 

Crédit photo : Christophe Favreau.