Vues sur forêt

Avec ses deux bardages bois et son bac acier, cette maison se fond parfaitement dans le décor. Et son exposition lui permet de profiter pleinement de la lumière du sud comme de la forêt à l’ouest.

Les propriétaires ont tout de suite eu un coup de cœur pour ce magnifique terrain de 1800m² dont une grande partie est classée boisée. Une spécificité avec laquelle l’architecte Samuel Mamet a dû composer. Car s’il a été décidé d’implanter la maison au fond de la parcelle, c’est avant tout parce que la zone constructible s’avérait très limitée.
L’idée était également de positionner le jardin côté sud et de travailler ensuite sur l’exposition de la maison. Profiter de la lumière au sud donc et de la vue sur la forêt à l’ouest. Tel était l’objectif fixé.

Une disposition en éventail
Pour ce faire, séjour, salle à manger et cuisine ont été disposés en éventail. Le découpage prononcé de ces pièces de vie a permis d’optimiser les apports solaires naturels. Bien sûr, les très larges baies vitrées non pas été oubliées, lesquelles permettent d’accéder au jardin via une belle et grande terrasse en bois. Côté nord-est, place à l’intimité. Ici, on trouve une jolie suite parentale composée d’une chambre, d’un grand dressing et d’une jolie salle de bain. Un garage et un cellier viennent compléter le programme au rez-de-chaussée en partie nord. En haut de l’escalier, place à l’univers des plus petits avec une chambre et une belle salle de bain auxquelles vient s’ajouter une spacieuse salle de jeu.

VOLUMES MAMET

Décomposition des volumes
Si on apprécie tout particulièrement le confort intérieur, on remarque également la qualité de l’architecture extérieure. Samuel Mamet a notamment insisté sur la décomposition des volumes pour éviter l’impression d’un ensemble architectural trop lourd, trop compact. C’est pourquoi le choix a été fait de réaliser le volume principal en monopan alors que les volumes satellites ont été traitées en toiture terrasse.
Une construction animée par le choix des matériaux employés, à savoir un jeu entre un bac acier et deux bardages bois, dont la double ondulation à l’étage donne même l’impression de claire-voie.

SEJOUR MAMET

De belles performances thermiques
Le travail réalisé sur l’orientation ainsi que les efforts effectués sur l’isolation permettent à cette maison d’afficher de très beaux résultats en matière de performances énergétiques. La production d’eau chaude et le chauffage sont assurés par une pompe à chaleur double service complétée par un poêle à bûches d’agrément. Au final, non seulement la maison respecte la RT2012 mais elle fait beaucoup mieux comme l’atteste sa consommation énergétique annuelle de moins de 400 €.

ARCHITECTE :
Samuel MAMET • Année de construction : 2016 • Surface plancher : 151 m2

Lire la suite dans L’Habitat durable n°11 – parution septembre 2018.

Telechargez gratuitement les versions
digitales de nos magazines!

100% Gratuit! Recevez dans votre boite mail les versions digitales du Magazine des Sables d'Olonne et du Magazine de la Roche-sur-Yon. En bonus, des informations relatives à l'actualité de nos super magazines !

Un message vient de vous être envoyé sur votre boite email!