Un Conservatoire au cœur de la Ville !

À La Roche-sur-Yon, le soir et le mercredi après-midi, la musique vient du Cyel.

Au même titre que le Cyel, le Grand R, le Manège et la Médiathèque, le Conservatoire de La Roche-sur-Yon fait partie du pôle culturel au cœur de la ville. Depuis janvier 2017, ce Conservatoire à rayonnement départemental a emménagé dans un nouvel écrin, au côté d’une école d’art et d’une salle d’exposition d’art contemporain gérée par le Musée.

De l’extérieur, le bâtiment séduit par son aspect résolument moderne, ses ouvertures immenses qui invitent à y pénétrer. Une fois à l’intérieur, on est subjugué par la hauteur de l’atrium, les deux passerelles qui le surplombent et la lumière qui inonde les lieux. On s’étonne, dans un premier temps, du silence qui y règne. N’est-on pas entré dans un haut lieu de la danse, du théâtre et de la musique ? C’est que tout y est parfaitement insonorisé pour le bien-être des usagers. Il faut déambuler dans les couloirs pour attraper ici, la note aérienne d’une flûte, là un accord de piano bien plaqué. Et puis, le Conservatoire s’anime plus en dehors des heures d’école : le soir et les mercredis après-midi.

Ici plus de 90 professionnels de secteurs diversifiés (enseignants musiciens, danseurs et comédiens, enseignants en arts plastiques, administratifs, techniciens, artistes invités et stagiaires) y partagent leur passion. On y donne des cours d’instrument, de chant, de danse, de théâtre, d’arts plastiques, des ateliers de pratique collective, etc.

Dans ce lieu d’innovation pédagogique, on favorise la transversalité entre toutes les disciplines : musique, danse, théâtre, mais aussi arts plastiques. Partager les mêmes lieux permet une émulation entre les différents champs artistiques pour le plus grand bonheur de tous et le bien de la création.

Le Conservatoire innove aussi, en poussant les élèves à sortir de l’enseignement classique en levant le nez de leur partition, à travers des ateliers de percussions, d’improvisation jazz… Et ceci sans perdre de vue l’acquisition d’une solide base académique.

Pour 2019-2020, plus de 3 600 élèves sont concernés par les activités du Conservatoire, 1 395 y sont inscrits, 2 236 profitent de son enseignement en milieu scolaire. La musique rejoint le plus grand nombre, mais danse et théâtre ne cessent d’attirer de nouveaux adeptes. Les activités touchent les élèves du primaire, du collège et du lycée, mais on compte aussi 26 % d’adultes dans les rangs de ce haut lieu de culture.

L’éveil musical est au centre de l’enseignement et s’adresse aux petits de 5 ans et aux plus grands, à ceux qui comptent plus de 80 printemps parfois. Tout le monde peut donner de la voix en faisant partie des chœurs, ou encore marquer le rythme avec les instruments de percussion.

Cette richesse artistique rayonne au-delà de La Roche-sur-Yon. Ses diplômés en musique, théâtre et danse continuent leur carrière en dehors de ses murs. Certains, comme le pianiste Tristan Pfaff, ou le comédien et metteur en scène Laurent Brethome, connaissent un beau parcours professionnel et une reconnaissance méritée.

Résolument tourné vers l’extérieur, le Conservatoire présente les spectacles de ses élèves régulièrement au public et sort de ses murs pour aller vers les gens. Ainsi, il a créé un orchestre dans une école primaire où, avec le concours de l’enseignant, 25 enfants se frottent avec joie à la pratique collective. Toujours dans le milieu scolaire, des professeurs du Conservatoire viennent y proposer des séances de musique (chant, percussions…). Il y a également un fructueux partenariat, en danse, avec le Lycée Pierre Mendès France.

Le Conservatoire sait également aller dans la rue, se frotter à la vie de quartier. Sa fanfare, qui se fait entendre sur les marchés de Noël, s’inscrit dans la tradition de partage et de convivialité de l’institution.

Le Conservatoire a aussi le sens de l’accueil puisqu’il ouvre ses installations aux orchestres et chœurs d’amateurs, aux associations, devenant ainsi non seulement un lieu d’enseignement, mais aussi de partage, de diffusion et d’éducation aux arts pour divers milieux.

Porté par ce bel élan, le Conservatoire de La Roche-sur-Yon ne compte pas s’arrêter là. Et comme le mentionne Xavier JAMIN, son nouveau directeur entièrement dédié à la cause, le désir de s’ouvrir sur la culture urbaine va se traduire par différents partenariats. Un lien se tisse actuellement avec la scène Fuzz’Yon pour monter un département de musiques actuelles. Il y a un projet en développement de musique assistée par ordinateur (MAO) en collaboration avec les créations numériques des élèves de l’école d’art.

Pour les prochaines années, la Conservatoire vise d’aller vers des publics plus éloignés et de s’ouvrir de plus en plus aux différentes pratiques de la culture urbaine. Un magnifique défi, une chance inouïe pour les habitants de La Roche-sur-Yon et plus largement tous les Vendéens qui seront au rendez-vous, si on en juge par leur engouement pour les arts et la culture.

Conservatoire musique danse théâtre de La Roche-sur-Yon
10 rue Salvador Allende, 85000 La Roche-sur-Yon
02 51 47 48 91
www.larochesuryon.fr/conservatoire

Partager: