Tout savoir sur le sable… aux Sables !

« Papa, il vient d’où le sable ? » Voilà bien une question balnéaire, mille fois répétée et qui ne manquera pas de se faire entendre cet été sur les plages des Sables-d’Olonne. Petits éléments de réponse à l’attention de parents de jeunes enfants curieux.

On aime s’y allonger pour lire ou profiter du soleil, y courir au petit matin, s’y assoir pour admirer le soleil couchant, le sable qui donne son nom à la ville reste un univers apprécié mais parfois méconnu.

Ainsi, le sable des plages ne provient pas du large, mais bien au contraire de l’intérieur des terres et mêmes de terres bien éloignées du littoral. Les grains de sable proviennent de la dégradation de roches sédimentaires, souvent montagneuses. L’action de l’eau, des intempéries et des changements de températures décomposent la roche en éléments de plus en plus petits, jusqu’à former du sable.
Acheminé par les rivières, les fleuves et le vent, ce sable terrestre atteint la mer et se voit repoussé sur les côtes du littoral par l’action de la houle, formant ainsi les plages.

Le sable sur lequel nous posons notre serviette, principalement composé de minéraux de quartz, de grenat et de mica de moins de 2 millimètres, était donc bien souvent, il y a plusieurs millions d’années, un bloc rocheux montagnard. Si vous voulez briller par votre culture générale, vous indiquerez qu’il s’agit alors de sable abiogène, effet garanti !

Ce sable terrestre et rocheux se mélange sur nos plages avec un sable issu de la transformation d’organismes vivants en grains de sable, coquillages, coraux, mollusques, algues, oursins, par exemple. Pour renforcer votre profil culture générale de haut niveau, vous préciserez qu’il s’agit alors de sable biogénique.

Tous ces éléments se sont frottés les uns aux autres pendant des milliers d’années, et nous offrent aujourd’hui des plages magnifiques.

Les plages des Sables-d’Olonne

La Grande Plage
Avec ses trois kilomètres de sable fin, il s’agit de la principale plage des Sables-d’Olonne et l’une des plus belles plages d’Europe. Son orientation plein sud, le long du remblai, est propice à la lecture et au bronzage. Tout est favorable au confort : restaurants face à la mer, location de matelas ou de cabines de bains.

La Plage des Présidents
Prolongeant la Grande Plage, près du lac de Tanchet, la Plage des Présidents offre une ambiance parfois plus calme que la plage centrale des Sables d’Olonne.

Le Bassin Dombret
Le Bassin Dombret est une piscine d’eau de mer entourée de rochers. C’est un lieu unique à l’ambiance familiale et conviviale. La baignade est surveillée l’été.

Une plage est le royaume du sable mais également des vagues. Deux plages Olonnaises permettent de goûter aux joies du surf et du body-board.

La Plage de Sauveterre
Sauveterre est un spot de surf réputé en Vendée pour ses belles vagues.
La forêt domaniale toute proche permet de se balader en pleine nature. Cette plage accepte les chiens tenus en laisse.

La Plage de Tanchet
Située à deux pas du lac du même nom. La Plage de Tanchet est réputée pour la pratique des sports et loisirs de glisse. Elle accueillera les championnats de France de surf en octobre prochain. La plage est aussi appréciée des familles, grâce à ses nombreux restaurants de plage.

Si vous cherchez des plages plus  sauvages, vous trouverez également votre bonheur aux Sables-d’Olonne.

La Plage de la Paracou
Située en dehors de la ville, la Plage de la Paracou est un parfait lieu pour se ressourcer. Bordée de dunes et de rochers, elle est connue des amateurs de pêche à pied.

La Plage des Granges
La plage des Granges se situe dans le prolongement de la plage de Sauveterre. Beaucoup plus tranquille que d’autres plages des Sables, elle est idéale pour simplement, admirer le paysage. Les chiens, tenus en laisse y sont tolérés

La plage de l’Aubraie
C’est la plage des Sables d’Olonne la plus au nord de la station balnéaire. Situé entre la Chaume et la Forêt domaniale d’Olonne, en bordure de plage les dunes de l’Aubraie, ce site sauvage est complètement dépaysant. Attention cependant, cette plage n’est pas surveillée.