J’économise l’eau et l’énergie pour la chauffer

J'ECONOMISE L'EAU

On estime qu’un ménage consacre environ 60 % de son eau – potable – à l’hygiène corporelle et domestique ainsi qu’à l’évacuation des toilettes, mais seulement 1 % à la boisson ! Le reste passe dans la préparation de la nourriture (6 %), le lavage de la vaisselle (10 %), du linge (12 %)…
Pour donner des ordres de grandeur, la consommation d’une personne avoisine les 50 à 60 m3 par an (150 à 165 litres par jour), soit une facture oscillant entre 150 et 240 € selon la situation géographique, le gestionnaire (régie publique ou entreprise privée) et le montant des taxes locales.

Économisez l’eau

Repérer les fuites
Il est important de vérifier régulièrement l’état de vos tuyauteries mais aussi des robinets et de la chasse d’eau. Une fuite peut vite coûter très chère.
A titre d’exemple : un simple goutte-à-goutte représente environ 4 litres d’eau par heure de gaspiller et sur une année peut impacter la facture d’eau sur une centaine d’euros.

Ces fuites ne sont pas toujours visibles alors pour les détecter, plusieurs solutions existent :
– Relever votre compteur d’eau le soir avant de vous coucher puis relever-le à nouveau le lendemain matin avant que de l’eau soit tiré pour les besoins (douche, lavage, …). Si une différence apparaît entre vos deux relevés, c’est que vous avez une fuite.
– Pour détecter une fuite de chasse d’eau, mettez un peu de colorant alimentaires dans le réservoir, assurez-vous que personne ne se serve de ces toilettes lors de la prochaine demi-heure puis revenez : si le colorant se voit dans la cuvette, c’est également que vous avez une fuite.
Quelques actions pour limiter ces fuites :
– Penser à changer ou faire changer par un plombier les joints défectueux de vos robinets, pommeaux de douche, raccord de la machine à laver, … (cela vous coûtera moins cher que les fuites en elles-mêmes).
– Penser également à couper votre arrivée d’eau générale avant de partir en vacances ou lors d’absences prolongées, certains assureurs l’exigent. A votre retour, penser à laisser couler un peu l’eau avant de la boire (les premiers litres sont de l’eau qui a stagné dans les conduits)

J'ECONOMISE L'EAU 2

Je limite la consommations d’eau de mes toilettes.
Une chasse d’eau ancienne consomme à chaque fois que l’on s’en sert, en moyenne, 12 à 15 litres d’eau, c’est beaucoup trop d’eau potable utilisé inutilement.
Pour éviter ce gaspillage, il est possible d’installer une chasse d’eau à double débit qui permet de diviser au moins par deux les consommations d’eau de nos sanitaires. Il existe des kits qui peuvent être installés à la place des anciens modèles.
Sinon, une solution plus simple et moins onéreuse, optez pour une bouteille d’eau remplie ou une éco-plaquette placée dans le fond de votre cuvette, celle-ci prendra la place de l’eau et c’est autant de volume d’eau qui ne sera pas utilisé, à chaque fois que la chasse d’eau sera déclenchée. Attention : évitez d’utiliser une brique. Celle-ci, en se désagrégeant dans l’eau, risque de créer une usure prématurée des joints.

Prenez des douches en musiques !
Prendre une douche est plus économique qu’un bain, oui à condition de ne pas y rester trop longtemps. Sachant que le débit d’une pomme de douche en moyenne tourne autour de 15 à 20l par minute et qu’un bain consomme 150 à 200 litres d’eau, une douche de 10 minutes revient à prendre un bain.
Une astuce : Faites-vous une playlist spécial douche avec des morceaux plutôt court ne dépassant pas 5 minutes (3 pour les plus motivés) ou munissez-vous d’un sablier.
Vous pouvez en plus opter pour des pommes de douche à débit réduit ce qui fractionne les gouttes d’eau et cela permet de faire jusqu’à 50 % d’économie d’eau (penser à vérifier les débits avant d’acheter, s’ils sont indiqués, les meilleurs modèles sont inférieurs à 7 litres, s’ils ne le sont pas, méfiez-vous !).

J'ECONOMISE L'EAU 3

Économisez l’énergie pour la chauffer

Vérifier le réglage de la température de votre ballon d’eau chaude

Le saviez-vous ! La température de votre ballon d’eau chaude est réglable. Bien souvent, ces derniers sont réglés pour fournir une température de 70° C, ce qui n’est pas économique et judicieux pour la pérennité de votre ballon car au-dessus de 60° C vous augmenter l’entartrage se formant dans les ballons d’eau chaude.
Nous préconisons un réglage de la température de l’eau entre 55 et 60° C, cela vous permettra de faire des économies sans se priver de confort.
Attention : L’eau ne doit pas être trop froide non plus pour éviter le risque de légionellose…

Suite à lire dans le magazine J’OSE EN VENDEE n°6 – Parution Avril 2019

Telechargez gratuitement les versions
digitales de nos magazines!

100% Gratuit! Recevez dans votre boite mail les versions digitales du Magazine des Sables d'Olonne et du Magazine de la Roche-sur-Yon. En bonus, des informations relatives à l'actualité de nos super magazines !

Un message vient de vous être envoyé sur votre boite email!