Challans, ville de commerce.

Les commerçants Challandais, face à la crise sanitaire ont fait preuve d’une résilience remarquable, signe d’un état d’esprit affirmé : savoir composer avec la réalité, compter sur soi au lieu de se lamenter, inventer plutôt que subir.

En 1968, Challans est une petite ville de moins de 9 000 habitants. 50 ans plus tard, avec plus de 20 000 habitants, Challans est devenue la troisième ville la plus importante du département. Territoire ouvert et préservé, agréable à vivre et source d’emploi, Challans bénéficie depuis une décennie d’un dynamisme, démographique, économique, commercial et culturel, reconnu par tous.

Son économie est solide, plurielle et équilibrée.  5 000 établissements, entreprises, commerces et activités de services, se répartissant dans tous les secteurs d’activités qui comptent des leaders sur leur marché et secteur d’activité.

Challans compte aujourd’hui plus de 300 boutiques en son cœur de ville et des zones commerciales dynamiques en périphérie. Nombreuses sont les boutiques qui, ces derniers mois, ont digitalisé leur offre, créé des boutiques en ligne et réussi à organiser des « click an collect » ingénieux et efficaces.

Citons en exemple, parmi bien d’autres initiatives, le restaurant Bistrovino qui en avril-mai 2020 inventa les paniers apéro, livrés en drive intégral directement dans le véhicule des clients.

Depuis le restaurant densifie son offre à emporter en bocaux déjà présente à sa carte et la diversifie avec de la street food originale, faite maison et en coopération avec des artisans locaux, proposant des hot dog végétariens, des burgers, des fish and grenaille ou de la poutine québécoise. « Finalement tout cela nous pousse à être encore plus créatif » expliquent Céline et Teddy « et les réseaux sociaux sont devenus un outil de communication et de relation avec nos clients, absolument primordial ».

 

Ou bien encore les Chaussures Violleau, qui depuis 1890 épousent leur époque et font évoluer leur histoire, depuis Jean-Baptiste s’installant comme sabotier, à la vente sur les marchés avec Luc Violleau, puis l’ouverture de plusieurs magasins de chaussures et désormais la création d’une boutique en ligne, intervenue durant le second confinement. « L’idée de compléter par une offre en ligne on y pensait. Avec la fermeture des boutiques, c’est devenu indispensable et cela constitue désormais un service supplémentaire pour nos clients » indiquent Carine et
Séverine Violleau.


Et les Challandais ont joué le jeu de la solidarité locale, privilégiant autant que possible les achats auprès de leurs commerçants de proximité. Challans grandit, mais préserve son esprit villageois – au meilleur sens du terme – fait de confiance et d’échanges, de voisinage et d’entraide.

Challans sait cultiver ses racines et son histoire pour se projeter vers demain.

Retrouvez les commerçants Challandais sur www.challansjetaime.fr

Suivre: