A la maison Gueffier on écrit en liberté

A la maison Gueffier on écrit en liberté

Pas besoin d’être écrivain pour écrire.  A La Maison Gueffier, les ateliers d’écriture accueillent tous les amoureux des mots, sans distinction d’âge ou de niveau. Pour apprendre, progresser, partager et jouer avec les mots,
tout simplement…

Esquisses d’écritures
Ecrire, c’est se confronter à soi même. Puiser au plus profond de soi pour en révéler le sublime. Dans les ateliers d’écriture de La Maison Gueffier à La Roche-sur-Yon, c’est aussi se confronter avec les autres. Comme dans un creuset d’artisans où les contraintes d’écriture donnent la matière, et le partage en fait un catalyseur.
Et c’est sans doute cela qui a le plus séduit Pascale Martineau et Francis Lempérière. Tous deux fréquentent régulièrement la Maison Gueffier. Ils ont été retenus pour figurer avec une dizaine d’autres participants dans un recueil de textes écrits en atelier, Esquisses d’écriture, en complicité avec Hélène Gaudy et Sylvain Pattieu, deux auteurs en résidence d’artiste au Grand R. Une initiative de Carole Poujade, qui a choisi de créer dans un cadre universitaire, une collection dédiée à ces textes cours : Les jubilations de l’écriture.

PASCALE MARTINEAU

Une aventure individuelle et collective
Pour Pascale Martineau, un atelier d’écriture, « c’est d’abord un lieu où on se retrouve en groupe, où les participants écrivent personnellement mais ensemble. » Sans forcément se connaître les uns les autres. Mais en se dévoilant, par fragments, au fil des mots couchés sur le papier. Car, « quel que soit le sujet, on y met toujours un peu de soi, » assure Francis Lempérière.
Un lieu d’amusement aussi où l’on s’adonne à la création avec plaisir et bienveillance. Même si l’exercice n’est pas toujours facile. « Quand on vient la première fois, ce n’est pas évident de réussir à offrir un texte personnel, avec ses erreurs et ses maladresses. Mais c’est aussi ce qui nous permet d’apprendre à écouter les autres… »
Se confronter avec les autres, c’est avant tout prendre le risque de mesurer ses propres forces et faiblesses. Mais c’est aussi un bon moyen d’élargir son horizon. « En groupe on pratique beaucoup le pillage créatif. On apprend des autres et on s’inspire. Ce qui crée beaucoup d’émulation et nous pousse à aller toujours plus loin avec les mots. »

FRANCIS LAMPERIERE

Ecrire sous contraintes… en toute liberté
Le principe d’un atelier est simple : écrire un texte sous certaines contraintes, de temps, de lieu, de thème ou de style. Mais toujours avec une grande liberté d’expression. « C’est très important, remarque Pascale. On apprend des techniques, on s’impose des règles mais on peut aussi s’en affranchir. » Et sortir du carcan académique en écrivant simplement pour soi. Comme le résume magnifiquement Sophie Dugast du pôle littérature du Grand R : « Les ateliers d’écritures sont des fenêtres entrebâillées par où entrer en littérature de manière un peu indocile. »
Les contraintes peuvent parfois rendre l’exercice difficile. Elles ne sont pas pour autant des barrières. Au contraire. Elles agissent bien souvent comme un guide qui ne laisse pas de place au syndrome de la page blanche. Un gage de plaisir pour tous ceux qui aiment en découdre avec les mots, sans chercher à jouer les romanciers ou les historiens. « Les ateliers touchent à beaucoup de choses, remarque Pascale Martineau. C’est un peu comme un match d’improvisation au théâtre, un match très court et très dense, où les contraintes servent de déclencheur et nous amènent sur des chemins où on ne serait jamais allé tout seul. »
Des figures imposées qui ne déplaisent de Francis Lempérière. « J’aime beaucoup travailler à partir de photos. Quand j’écris, je pars toujours d’une impression visuelle. Et je commence par écrire une liste de mots, de ressentis. Nul besoin de phrases… mettre simplement des blancs entre les mots. »
Le reste n’est que de la littérature !

A lire dans la Roche-sur-Yon Magazine n°13, Parution décembre 2018

Telechargez gratuitement les versions
digitales de nos magazines!

100% Gratuit! Recevez dans votre boite mail les versions digitales du Magazine des Sables d'Olonne et du Magazine de la Roche-sur-Yon. En bonus, des informations relatives à l'actualité de nos super magazines !

Un message vient de vous être envoyé sur votre boite email!

Suivre: